Énergie de désintégration: se trouve-t-il quelqu’un pour diviser encore la Serbie?

post_thumb_default

 

Les États-Unis n’ont pas le projet de diviser le Kosovo en parties serbe et albanaise, a déclaré sur la chaîne de télévision serbe N1 Daniel Serwer, professeur à l'Université Johns-Hopkins (JHU), prévenant qu’il serait dangereux d’ouvrir cette «boîte de Pandore» dans les Balkans occidentaux. Un politologue serbe a commenté ces propos pour Sputnik.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Marco le

    A oui j’oublai, selon le cadastre turco-musulman de 1455, un document officiel turque que les Serbes nomment par « Defter za Vukovu Oblast », au Kosovo et Métochie, vivaient 95% de Serbes, 1.90% de Roumains, 1.56% non connu, 0.26% d’Albanais, 0.25% de Grecs et ainsi de suite. Toujours selon ce document, même dans le nord de l’actuel Albanie, pas un seul Albanais n’y vivait, toute cette partie était majoritairement serbe.

  2. Posté par Marco le

    Dites-moi les Suisses, êtes-vous fier de vos Albanais musulmans du Kosovo et Métochie, vous en redemandez encore et toujours ? En fait je parle des Albanais musulmans originaire d’Albanie mais dont le dirigeant Yougoslave et communiste « Tito » a permis aux parasites en question de s’installer en masse en Serbie, notamment au Kosovo et Métochie, tout en interdisant au sortir de la seconde guerre mondiale le retour de quelques 250 000 Serbes ayant fuient les pogroms et les assassinats de masse dont ils furent victimes, les bourreaux furent les Fascistes Albanais musulmans collabo de l’occupant italien et par la suite des « communistes Albanais musulmans ».

    Tito donc, au sortir de la guerre, prévoyait déjà de créer une région autonome albanaise, donc la région serbe du Kosovo et Métochie (une région historique et centre culturel du peuple serbe), à la base n’avait aucune autonomie, comme d’autres régions de la Serbie , se vit transformer en Région Autonome, bien sûr en vue d’une futur région autonome albanaise, Tito n’oublia pas de rattacher en 1946 les communes Serbes du centre de la Serbie, donc communes hors Kosovo et Métochie, les communes suivantes ne firent jamais partie du Kosovo : Vitina, Gnjilane, Gora, Zvečan, Zubin Potok, Kosovska Kamenica, Kosovska Mitrovica, Novo Brdo, Istok, Peć, Prizren, Lešak, Podujevo, Leposavić i Štrpce. En gros le Kosovo et Métochie en 1946 faisait 5.196 km2, en rattachant toutes ces communes serbes du centre de la Serbie à cette région, le Kosovo et Métochie augmenta sa superficie, soit en tout 10.908 km2. Cela c’est la petite histoire, car nos chances pour la Suisses, originaire d’Albanais mais s’installant en parasites en Serbie, se plaignent actuellement et réclament les trois villes serbes de Medvedja, Bujanovac et Presevo, trois villes à majorités SERBES, donc nos Albanais en question se plaignent que ces trois villes furent détachés du Kosovo et Métochie et rattacher à la Serbie du Sud. Juste pour l’ironie, toutes ces villes et régions sont et furent selon la constitution Yougoslave et Serbe de 1974, partie intégrante de la Serbie, sans aucune possibilité d’indépendance. Cela c’est pour les CONS qui pensent que les Albanais du Kosovo et Métochie avaient le droit à l’indépendance.

    Est-ce que vous me suivez ? D’ailleurs la Serbie, s’est vue aussi emputer d’une partie de la Serbie du Nord, car toujours au sortir de la guerre, Tito rattacha la région serbe du « Srem occidentale » à la Croatie, vous savez les pseudo villes martyrs de Vukovar, Osijek, Vinkovi, que les Croates nomment par le terme de « Slavoni Orientale » et bien toute cette région serbe qui longeait le Danube fut rattaché ou offert par Tito à ces amis communistes croates. D’ailleurs il fit la même chose cette fois-ci avec la Macédoine, en rattachant la fameuse ville serbe de « Kumanovo » à la République Socialiste de Macédoine.

    En gros pour faire bref, la Serbie s’est vu spolier de son territoire, comme le furent les Russes avec la Crimé, région historiquement russe qui fut offert et rattacher à l’Ukraine. Ici c’est le même scénario. D’ailleurs j’oubliais, pour vous enfumer et pour que vous n’y compreniez plus rien du tout. Je rappelle un fait historique, en 1918, la petite principauté serbe du Monténégro, vota son rattachement à la Serbie, je dis bien rattachement à la Serbie pas à la Yougoslavie royaliste, en gros la Serbie et le Monténégro s’unirent pour ne former qu’un seul pays, le Monténégro devint une région serbe. Mais voilà, notre ami Tito, la raclure communiste, en 1945 décida de créer une République Socialiste du Monténégro, en gros, contre la volonté de ces habitants, le Monténégro fut détacher de la Serbie? VOUS ME SUIVEZ ?

    Que dire de plus, sinon que les Serbes n’oublieront jamais que les Albanais musulmans du Kosovo et Métochie, collaborerent en masse avec l’occupant italien fasciste et allemand nazi, le massif volontariat des Albanais musulmans dans la fameuse SS-Skenderbeg n’est plus à démontrer.

    je pourrais vous parler aussi, du NDH, le fameux état nazi croate « Nezavisna Drzava Hrvatske = L’Etat Indépendant de Croatie » avec ces camps de la mort oustachis de Jasenovac, Jastrebarko, Jadovno où furent exterminer 700 000 Serbes et plus de 150 000 Juifs et Roms, le fameux état croate s’étant illustrer pour la première dans l’histoire de l’humanité, par la création d’un camp de la mort uniquement dédié aux enfants, en majorité serbes et juifs.

    Pour enfumer les choses et faire croire que Serbes et Croates collaborerent avec les Nazis, donc les Croates nous parlent du fameux « Juden Frei » serbe de Belgrade. Première ville européenne a voir sa population juive totalement exterminé et nettoyer ethniquement parlant en 1941-1942. Donc pour minimiser les crimes des nazis croato-musulmans, on nous balance ce mensonge en oubliant de dire que la Serbie fut occuper par quatre armées, dont l’armée allemande, l’armée hongroise, l’armée bulgare, l’armée italienne et Belgrade fut bombarder par les NAZIS, alors que Zagreb, l’actuelle capitale croate, fut épargner et sa population croate accueillit l’occupant nazi comme un libérateur. D’ailleurs les Albanais musulmans affirment aussi qu’ils furent « libérés » par les NAZIS, pendant que les Allemands libéraient nos CHANCES POUR LA SUISSE, à savoir les Albanais musulmans du Kosovo, ladite armée allemande exterminait dans la même période un million de Juif en URSS, extermination par balle, sans oublier que ladite armée de libération allemande, occupait quasi toute l’Europe. Donc quand un Albanais musulman vous parles de libération durant la seconde guerre mondiale, pensez surtout « COLLABORATION avec l’occupant NAZI et crimes contre l’humanit ».

    Voilà Voilà

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.