Dijon : Violences conjugales extrêmes d’un Soudanais « J’ignorais que c’était interdit en France. Au Soudan on fait comme ça. »

Un Soudanais de 43 ans a été condamné à huit mois de prison, dont cinq avec sursis, pour des violences à l'égard de son épouse, le 31 juillet.

"Un déchainement de violence, une sauvagerie extrême, une violence insupportable".

Le 31 juillet, un passant entend des cris effrayants au premier étage d'une résidence de l'avenue Jean-Baptiste-Greuze, à Dijon. Une jeune femme de 23 ans se fait tabasser sur le balcon, devant ses deux jeunes enfants. Cheveux tirés et arrachés, coups de poing et de pieds. La police constate que la victime a la tête en sang et le corps couvert d'ecchymoses et d'hématomes.

Lors de sa garde à vue, Mahel déclare : "Au Soudan, on pratique ainsi, j'ignorais que c'était interdit en France". Puis, les enquêteurs apprennent qu'il a déjà tenté une semaine avant d'étrangler sa jeune épouse, elle en porte encore les stigmates. Leur enfant de 5 ans a tenté de donner un tube en fer à sa mère pour qu'elle se défende, mais le père s'en est saisi et a frappé son épouse tellement violemment qu'elle s'est évanouie.

(...)

 

 

Le Bien public, 8 août 2018

 

Nos remerciements à street 45

14 commentaires

  1. Posté par CAMBAY le

    un ami arabe me disait mon peuple a 600 ans de retard ils sont du moyen âge comme vous l’avez été laissez le temps au temps ; si je saisis bien dans quelques centaines d’années ,ils seront à notre niveau? OUI donc nous devons regrésser pour les attendre? nous sommes térrifiés devant la mort par égorgement,mais le sommes nous ,devant les radiations atomiques? LE NAPALM?

  2. Posté par Robert Corbel le

    Qu’il retourne au soudan après sa peine de prison pour faire la morale aux Soudanais et qu’il laisse sa femme en france cela sera mieux pour elle. Robert Corbel

  3. Posté par Sandrine le

    Taper des chèvres ? Un ignoble comme se tapasseur alors !!de quel droit on peu plus de nos jours frapper,violenter plus des humains que des animaux. Es ce que quelqu un mérite vraiment ça ? Que se soi ici en France ou ailleurs !!C est minable et tout actes de violences devrait être prison direct et que ses personnes subissent le même sort point !!Ou pendez les ils ne feront plus de mal.

  4. Posté par leone le

    « Un déchainement de violence, une sauvagerie extrême, une violence insupportable »
    Et il prend 3 mois ferme. Soit le commentaire est exagéré soit la justice n’en est pas une. Messieurs, démolissons nos femmes nous serons moins punis que pour un excès de vitesse sans compter que nos voitures nous ne pouvons pas les baiser. Ah, j’oubliais, à condition d’être étranger.

  5. Posté par telier le

    Grrr ????retour au BLED

  6. Posté par faune a part le

    les chèvres sont mois connes que les putes qui couchent avec des abrutis de cette sorte , pardon pour les chèvres .

  7. Posté par faune a part le

    les barbares d un autre millénaire n a rien a faire en liberté c est comme la peste ou le choléra, il faut absolument détruire les souches cette civilisation qui infecte le monde entier en 1930 un homme l avait compris.

  8. Posté par Irne le

    je n’arrive pas a comprendre ces femmes qui s’unissent avec un homme de 20 ans d’ecart

  9. Posté par Marc le

    Et dire que les femmes vote pour les faire venir en masse. Avec ça ils amènent des rites culturels médiéval comme l’excision, le mariage forcé, la disparité homme/femme, le racisme, la violence, le viole, le mariage enfant, les clans, les tueries.
    Je me demande si pour finir c’est pas une mauvaise chose, mettre la femme ou elle doit être, à la maison et se taire ça risque d’être moins pire que les faire voter.

  10. Posté par Hervé le

    Enrichissement Culturel ™
    On ne peut que rêver d’en apprendre plus et d’adopter ces traits de culture si éloignés de notre vision retrograde de la civilisation. Je propose de changer nos lois pour nous adapter. Après tout, c’est intolérant d’interdir ce qui est normal chez d’autres cultures.

  11. Posté par bonardo le

    Pauvre malade ,tellement bolet que tu ignorais ?
    Pauvre type ,retour dans ton pays ,rien à faire dans un pays comme la France ,impossible de t`intégrer .

  12. Posté par Léo C le

    Et on parle d’égalité…..

  13. Posté par Dede le

    La prison ne servira a rien, il va recommencer.

  14. Posté par fanny flibustier le

    J’ignorais que c’était interdit….rien ne nous sera épargné comme excuse minable pour un acte impardonnable ! Avant de nous ramener les chances pour l’Europe, les ONG devraient commencer par leur expliquer qu’ici on ne vit pas comme au bled, on a des lois. Retour au Soudan pour Monsieur, il n’a qu’à aller frapper des chèvres (désolée par avance pour celles-ci).

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.