Allemagne : Un migrant égyptien agresse sexuellement 13 femmes car « personne ne lui a dit que c’était mal »

Le migrant égyptien Aly E. a agressé sexuellement au moins 13 femmes entre avril 2015 et février 2018, rapporte le tabloïd allemand BILD. Aly E., âgé de 29 ans, avait 14 ans lorsqu'il a quitté son pays natal pour venir en Allemagne. Des années plus tard, plus d'une douzaine de femmes dans le métro de Berlin sont devenues ses victimes.

Au moins 13 femmes ont été agressées sexuellement et harcelées sur la ligne de métro 6 entre avril 2015 et février 2018. Le migrant égyptien a touché les femmes entre les jambes, attrapé les fesses ou s'est masturbé devant elles.

Le 17 février de cette année. Aly E. aurait attrapé une femme "par derrière sous la robe, tout en se satisfaisant" lit-on dans l'acte d'accusation.

Lorsque le 2 mars 2018, la police a diffusé publiquement des images de vidéo surveillance, l'Égyptien s'est dénoncé deux jours plus tard. Lors de l'interrogatoire, il aurait déclaré aux enquêteurs que la politique allemande était responsable de ses crimes. Cependant au tribunal, E. a accusé l'interprète d'être «raciste» pour avoir commis une erreur de traduction.

C'est la faute à l'héroïne

"En Égypte, des choses comme ça arrivent souvent, on ne les punit pas. Je ne connais aucune loi. Il n'y avait pas de police dans mon village. Personne ne m'a dit que c'était mal ici", a déclaré Aly E.

La juge demande à l'accusé: "Donc vous voulez dire, vous pouvez faire cela en Allemagne? Selon vous, saisir les femmes entre leurs jambes et se dénuder publiquement est autorisé dans ce pays? "

Le délinquant sexuel affirme cette fois : «C'est ce que provoque l'héroïne.» Sa consommation de drogues présumée : l'héroïne, la cocaïne, l'ecstasy, l'alcool...

Le verdict est attendu le 2 août. En Égypte, son ancienne patrie, il existe une loi contre le harcèlement sexuel depuis 2014. Elle permet des sanctions drastiques - y compris l'emprisonnement à vie pour viol.

Voice Of Europe / Bild

Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

 

7 commentaires

  1. Posté par sitting bull le

    qu on le mette dans un avion et ouste hors d Europe …qu il fassent sa peine en Egypte ou les momies le violeront a son tour

  2. Posté par raus le

    braquer une banque c est défendu et tuer des innocents ? par contre tuer un musulman c est INTERDIT.

  3. Posté par pierre frankenhauser le

    Si un jour, un chrétien venait à foncer avec un camion dans une foule à La Mecque en plein pélerinage, en tirant dans le tas à la Kalashnikov et après avoir violé des musulmanes, et qu’il accusait ensuite les imams ou les policiers, je me demande combien de secondes il lui resterait à vivre.

  4. Posté par Yolande C.H. le

    Nos sociétés fonctionnaient sur le principe: nul n’est censé ignorer la loi. Elles vont être dévastées par tous ces migrants qui ont beau jeu de l’ignorer ! Et ils osent encore clamer que ce sont nous qui sommes responsables de leurs crimes ! C’est ça, ce que leur enseigne leur religion?
    Non merci.

  5. Posté par Léo C le

    « Personne ne l’avait averti dans cette honteuse société coupable de ne pas s’enquérir de ses mœurs d’arriérés au nom de ce multiculturalisme si prometteur ? »

    « Quelle incurie !!  »

    « Personne pour lui expliquer que ces pratiques de primates n’ont cours dans notre société ? »

    « Décidément ce manque d’ouverture vers cette richesse culturelle témoigne de notre société en déclin. »

    Et il y a encore des lobotomisés qui croient ces c…..inepties.

  6. Posté par Vautrin le

    Personne ne le lui a dit, et surtout pas son diabolique coran.

  7. Posté par Tommy le

    Et Aly financera vos retraites, soyez-en convaincus…
    Une simple mise à niveau devrait suffire.
    Et il a tant souffert sur son bateau en Méditerranée qu’on lui doit tout.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.