L’Elysée tente d’étouffer l’affaire Benalla : 3 policiers suspendus pour avoir falsifié les images de vidéosurveillance. La police refuse de porter le chapeau. (Vidéos)

Trois policiers suspendus, dont deux commissaires

Les fonctionnaires sont suspectés d'avoir « extrait des images des caméras de vidéosurveillance du plan de protection de la Ville de Paris », indique le site de la radio. Les images montreraient le proche collaborateur d'Emmanuel Macron, lors de la scène violente, mais sous un angle différent de celui de la vidéo amateur à l'origine de l'affaire.

 

 

 

 

 

 

Europe 1 précise que les trois policiers sont « un contrôleur général à la Préfecture de police, un commissaire présent place de la Contrescarpe mais qui n’aurait pas eu la responsabilité d’Alexandre Benalla, ainsi que d’un commandant chargé des relations avec l’Élysée ». Les deux derniers « sont soupçonnés d’avoir respectivement copié puis transmis la vidéo à Alexandre Benalla ».

Source

Nos remerciements à Victoria Valentini

8 commentaires

  1. Posté par ribellu le

    Ne soyons pas dupes. le système sait étouffer TOUT ce qui le dérange. Si cette affaire fait le choux gras de la presse nationale ET internationale c’est que la fiotte jupitérienne est dans le collimateur de certains tireurs de ficelles . On dirait bien que les maitres du monde commencent à se tirer dans les pattes . Étrangement tout ceci commence après le 14 juillet et cet histoire de mauvaise couleur de fumigène dans le ciel .
    Je vous invite à regarder cette vidéo à partir de 1minute . L’explication tient la route .
    https://www.youtube.com/watch?v=3yeTqfvQDIk

  2. Posté par anti racaille le

    le tabac coute de plus en plus cher mais, le passage a tabac avec les délinquants makronistes est gratuit bientôt , un centre d entrainement sur les pauvres… comme au loto a qui le tour , jouez a l afrancaise des bœufs ou des mougeons.

  3. Posté par Astérix le

    Macron avec cette affaire de son ami ben vient de se prendre une claque !
    il fera moins le fier !

  4. Posté par combattant le

    Ce banquier PRESIDENT de la République,va être rattrapé par CES ERREURS DE GOUVERNANCE ! Rendons à César ce qui est à César et aux Français LA FRANCE D’AUTREFOIS,LES 30 GLORIEUSES,LES ANNEES BONHEUR VIVE LA FRANCE LIBRE;VIVE LE PEN !

  5. Posté par maury le

    Gasama Pokba Benalla ,nom exact de cette brute venue de Jupiter lol!!marocain d’origine et surement pas notre ami, à nous les colonisés malgré eux.

  6. Posté par Léo C le

    J’applaudirai à tout ce qui pourra contribuer à nuire à Micron et ses séides. Il est à l’abri mais comme vous le dites un fusible sautera et c’est déjà ça.

    Ça plombera sa côte très certainement. Il n’en faut pas plus. Dans un sens ou l’autre.

    Si il pouvait descendre aussi bas que Toumou, ce serait l’idéal. D’un côté, je me dis que ça n’est pas possible d’être une brêle de ce gabarit, l’exemplaire étant unique; d’un autre côté, au regard de ce qu’il nous a déjà réservé, je me dis que l’élève dépasse le maître dans la surenchère, la posture et l’impéritie.

  7. Posté par raus le

    voici l exemple du NATIONAL ZOCIALIZTE ALFRANCAIS IL MANQUE PLUS LE FAMEUX BRASSARD DES ANNÉES 40 merzi qui ? merzi makron .

  8. Posté par Roland Marquis le

    Le Monsieur trés proche de E. Macron était un militan socialiste fidèle et horriblement complexé car non policier. Incontrôlable, il passait ses loisirs à tabasser le manifestant, avec le feu vert de l’Elysée. Tout va très bien, un fusible sautera et Macron aimera toujours sa femme.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.