Coupe du monde – Victoire d’une France patriote

Michel Garroté
Politologue, blogueur

-
Michel Garroté -- La victoire de l'équipe de France à la coupe du monde, n'est pas la victoire de la France multiculturelle, mais d'une France multicolore et patriote. Ce qui change tout (extraits adaptés ; cf. source en bas de page) : Une majorité de Français a compris, que l'immigration ratée pour cause idéologique, n'était certainement pas une chance pour la France. Ils ont malheureusement payé le prix du sang pour le comprendre. Et ils ne veulent pas qu'elle se poursuive contre leur loi et leur volonté. Mais ils ont compris aussi que beaucoup d'enfants de cette immigration constituaient un apport et une richesse. Les deux compréhensions ne sont pas antinomiques, elles sont au contraire complémentaires.
-
Il semblerait que cette fois-ci, la sottise de l'exaltation de la différence et de l'altérité ait été évitée, mais il est trop tôt pour crier, ici aussi, victoire. Déjà, les obsédés de l'origine non occidentale ont sorti les trompettes : c'est ainsi que Yassine Bellatar, chouchou d'un président qui moque le mâle blanc et proche du CCIF, a trouvé le moyen de gazouiller ainsi : « Merci à Valéry Giscard d'Estaing d'avoir permis le regroupement familial et permis la naissance de trois quarts de cette équipe ». Le malheureux comptable en est à se livrer à des statistiques ethniques. Exactement ce qu'il ne fallait pas faire. L'anti-modèle par excellence.
-
La FIFA a pris la décision de ne plus faire de gros plans sur les femmes « sexy ». Résultat, lors de la finale, on a très peu vu les spectateurs, hormis les personnalités importantes. Il faudra que la FIFA nous donne la définition d'une femme sexy. Dans ce cadre austère nous exigeons, pour éviter tout reproche de discrimination sexiste, de ne pas faire de gros plans sur les 22 joueurs musculeux de sexe masculin dont certains ont la réputation non usurpée d'inspirer le désir des deux sexes.
-
Au-delà de la volonté de sacrifier à l'idéologie néoféministe et puritaine à la mode depuis que l'on balance les porcins, tout porte à croire que la fédération internationale toute-puissante prépare les esprits et les yeux à la prochaine Coupe du monde au Qatar. Compte tenu de la manière dont ce pays a obtenu le droit d'organiser l'événement, on aurait préféré voir la FIFA faire montre de rigueur financière plutôt que de rigorisme sexuel.
-
La sympathie et l'humilité qui caractérise l'équipe de France gagnante expliquent grandement, au-delà de ses succès et aujourd'hui de son triomphe, la ferveur populaire qu'elle inspire. D'une certaine manière, l'équipe précédente aura servi d'antimodèle. Adieu l'ancien monde des Ribéry, des Anelka et des Benzema. Bienvenue au nouveau monde des Griezmann, des Mbappé et des Kanté, enfantés par Didier Deschamps (fin des extraits adaptés ; cf. source en bas de page).
-
Adaptation & Mise en Page Michel Garroté pour LesObservateurs.ch
-
http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2018/07/16/31001-20180716ARTFIG00081-coupe-du-monde-la-victoire-d-une-france-patriote.php
-

9 commentaires

  1. Posté par Zeromino le

    Moi ,ce que j’en pense ,c’est qu’on est en train d’accorder de L’importance à quelque chose qui n’en a pas..Quelles valeurs le foot est-il censé représenter ? Le fric,le fric et encore le fric. Le foot et le sport en général (et pourtant j’aime le sport ) ne sont que des vitrines vides de culture .L’empire romain est de retour : le sport permet aux « élites  » de se gaver à travers le showbiz, et d’endormir le peuple ..La France est une grande nation parce qu’une équipe de 20 joueurs a gagné…il est vrai aussi que pratiquement 90% d’une classe d’âge a eu son bac…au moment où on apprend que l’INDE a supplanté la France au classement des nations industrielles.

  2. Posté par blaise le

    Le foot…franchement….si il faut supporter tout ce que nous supportons en échange d’une équipe de foot qui gagne tous les 20ans, je me demande vraiment si le jeu en vaut la chandelle.

  3. Posté par Vautrin le

    Pas d’accord ! Il ne faut pas confondre le patriotisme, amour de la terre des pères, avec un chauvinisme fabriqué, lequel s’exprime par l’agitation de l’emblème nationale qu’en tout autre occasion on outrage, par des peintures sauvages de Pictes, par des saccages et des vociférations. L’intégration : c’est raté, le vivre-ensemble, c’est impossible. Il y avait en finale de la coupe du monde une équipe de mercenaires, voilà tout. Pas de quoi essayer de se monter le patriotisme en mayonnaise !

  4. Posté par Guichard Guichard le

    Je suis absolument opposé à ce discours qui vient d’on ne sait où!! La France, comme la plupart des autres pays du « monde libre » ont commencé d’être endommagés depuis 1968. Et depuis aucune quelconque droite n’y a jamais rien fait. Le résultat ce sont aujourd’hui des sociétés avachies, soumises au sifflotement des CFDT, aux coups de klaxon des meneurs d’activistes! Quelle honte d’encore essayer d’entraîner les peuples honnêtes dans ces discours optimistes et tolérants!

  5. Posté par UnOurs le

    Juste pour rire, regardez sous les sourires forcés la terreur de deux journalistes, dégoulinants de « cuckerie », faisant sous eux de peur de dire quelque chose qui irriterait le nouveau dieu noir:

    https://youtu.be/Mg2-mpRnmQM

    Il est grand temps que toutes ces barrières mentales, savamment construites, qui nous oppriment sautent. Avec leurs architectes.

  6. Posté par UnOurs le

    PS: ah, je n’avais pas vu que l’auteur de cet article était un partisan de la « liquidification » de nos sociétés européennes. Rien de nouveau sous le soleil.

  7. Posté par UnOurs le

    Le drame de l’Europe: le manque de conscience ethnique des indigènes.
    Quand nos peuples commencent à subir le plein impact du Grand Remplacement,
    ce type d’articles relève évidemment de la plus profonde insanité.

  8. Posté par gagu le

    Tiens un article sur ce site qui ne crache pas sur l’équipe de France. Ça change.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.