Mode. Pour le Nouvel Observateur « l’avenir des hommes est dans le vestiaire des femmes »

Tout le monde s'est passé le mot. De New York à Paris, en passant par Londres, Florence et Milan, la saison homme printemps/été 2019 propose une seule et même chose : des éléments féminins dans le vestiaire masculin. Est-ce qu'un homme peut porter un bustier (Maison Margiela), un sac à main (Versace), des mi-bas voile (Acne Studios) ? La mode répond oui.

Dans l'histoire, les habits d'homme ont souvent été traversés par les froufrous, et nos codes masculins sont récents. Pour autant, attendons-nous à des résistances. Exemple : une certaine marque prestigieuse pour homme a récemment pris l'habitude, sous l'impulsion de son directeur artistique, de faire défiler ensemble hommes et femmes, en apportant à chacun des éléments de l'autre sexe.

Eh bien, les études clients ont montré ceci : la présence des femmes déplaît à ces messieurs. "On n'est plus chez nous"qu'ils gueulent (en substance).

Ils veulent que tout reste comme avant. Car si être androgyne, pour une femme, passe comme une lettre à la poste ; l'homme qui se pare est toujours perçu comme "efféminé". Ça reste pas vraiment un compliment, et c'est dommage.

Voilà pourquoi la saison prochaine sera amusante à observer. Parmi les exemples que vous voyez ici, certains sont importables. Mais ils posent les bonnes questions. Bienvenue dans le monde du "mais qu'est-ce qui s'passe ?!"

(...)

Source

8 commentaires

  1. Posté par Christian Hofer le

    @ Daniel

    Peut-on savoir pourquoi vous parlez « de peur », « de fake news » comme si les Observateurs.ch étaient responsables de ce texte alors que c’est un article du Nouvel Obs, média mainstream de gauche? La Source est stipulée au bas de l’article si vous ne l’avez pas remarquée!

    Petite info, voici une présentation de ce magazine de gauche très connu en France :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Obs

    Visiblement, vous pensez que c’est un article « populiste » de notre blog pour générer de la peur alors que c’est simplement un article de presse tout ce qu’il y a de plus banal. Le titre est pourtant explicite. Tous les commentateurs « populistes » avant vous ont également saisi de quoi il s’agissait.

  2. Posté par Daniel le

    Propagande à deux balles. Dans mon travail, au sport ou n’importe où ailleurs je rencontre des centaines d’hommes qui sont mariés, vivent des vies parfaitement normales et des plus ordinaires en étant parfaitement heureux. De qui parlons nous ici? Une fois de plus un article « fake News » qui ne reflète aucunement la réalité. Évidemment si votre passe-temps est les boîtes gays parisiennes alors peut-être rencontrez-vous ce genre d’individus. Mais de grâce, pouvez-vous encore nuancer la réalité et votre fantaisie basée sur des peurs qui viennent de je ne sais où ?

  3. Posté par JeanDa le

    Grotesque et complètement débile.
    Suggestion : Ajouter une plume verte dans le c… .

  4. Posté par Christian Hofer le

    un ancien reportage du 2 janvier 1992 concernant les séducteurs:

    http://www.rts.ch/archives/tv/information/temps-present/5441447-les-seducteurs.html

    Avec des témoignages de femmes.

    Cette « mode » est exactement le contraire que cherchent les femmes: quelqu’un de solide, qui puisse les protéger, les rassurer… C’est dire à quel point la gauche est une idéologie criminelle pour l’Occident puisque nos femmes ne décelant plus ces caractéristiques chez les hommes européens vont aller voir ailleurs…

  5. Posté par Icing le

    Le tout fait partie de la stratégie de faire disparaître le mal blanc , au profit du multiculi et des dégénérés sexuel. Bref la fin d’ine Civilisation comme il y a environ 1500 ans lorsque les virils « barbares » on écrasés les chochottes de Rome

  6. Posté par Sergio le

    Grotesque.

  7. Posté par Anna le

    Ils veulent faire disparaître les hommes normaux que nous aimons.

  8. Posté par kitty le

    Ridicule ! Mais où sont passés les grands couturiers ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.