Angleterre : les Britanniques blancs sont en minorité à Londres, Leicester, Luton, Slough et bientôt à Birmingham

Dans Birmingham la «super-diverse». les Britanniques blancs seront une minorité d’ici 2021, d’après un récent rapport.

Plus de la moitié des habitants de la ville proviendront d’une minorité ethnique. Déjà maintenant, 60 % des moins de 18 ans sont d’une origine britannique non blanche. La ville compte près de 200 nationalités différentes.

Les auteurs du rapport notent que les communautés deviennent de plus en plus ségrégationnistes et ils s’inquiètent de la forte concentration de groupes ethniques minoritaires.

Sur les 1,2 million de résidents, près de 50 000 ne parlent pas l’anglais.

Le rapport écrit : «Birmingham a bénéficié de ses diverses communautés migrantes qui se sont installées dans la ville et ont contribué avec succès à sa vitalité économique, en devenant des leaders dans les domaines de l’éducation, de la médecine, des sports, des arts et des affaires et en offrant des opportunités d’emploi à la population locale.»

Certains critiquent le rapport parce qu’il semble considérer la diversité comme un problème.

Kehinde Andrews, professeur de sociologie à l’Université de Birmingham, a déclaré : «Le groupe le plus ségrégué de la ville est la classe moyenne blanche, qui s’éloigne des zones qui deviennent ethniquement diversifiées pour former leurs propres communautés isolées dans des banlieues confortables.»

Il ajoute que la notion de Blanc britannique est mal définie : «Les Européens de l’Est sont classés comme Britanniques Blancs et leur population augmente régulièrement dans toute la ville.»

Le premier député musulman de Birmingham, Khalid Mahmood, a déclaré que le conseil municipal n’en avait pas fait assez pour les communautés blanches de Birmingham : «Nous faisons bien de célébrer la diversité de notre ville, mais nous devons faire davantage pour empêcher les Blancs de la quitter. Il y a eu des lotissements à majorité blanche pauvre qui ont été négligés. »

Un autre problème est celui de l’emploi, où les taux de Birmingham sont inférieurs à la moyenne nationale : le taux d’emploi y est de 65 %, contre 74 % en moyenne nationale en 2016.

Cela ne s’est pas arrangé par le fait que beaucoup de Pakistanais et de Bangladais n’ont aucune qualification et le grand nombre des citoyens qui ne savent pas l’anglais.

Le préposé à l’égalité, Tristan Chatfield, a déclaré : «Birmingham est confronté à plusieurs  problèmes sociaux difficiles qui compromettent sa cohésion. Comme ces problèmes ne sont pas propres à notre ville, nous ne pouvons pas compter sur le gouvernement national pour les résoudre.»

Source : Huffington Post – British White People To Be A Minority In 'Super Diverse' Birmingham By 2021, Report Finds

 

Voir aussi : « A minority in your own country »

 

Déjà en 2013 :

Après Londres, ce sont maintenant Leicester, Luton et Slough où les Blancs britanniques sont en minorité, et Birmingham va suivre d’ici la fin de la décennie :

Daily Mail : White Britons are now a minority in Leicester, Luton and Slough and Birmingham is set to follow by end of decade (avec graphiques)

 

Résumés Cenator pour LesObservateurs.ch

9 commentaires

  1. Posté par M. Alaoui le

    Le jour ou l’Homme se libèrera de sa peur de l’autre, il n’y aura plus de pauvre sur terre, nous somme tous égaux qu’on habitent en Suisse, en France ou en Afrique du Sud, ça dois être ça le moteur et rien d’autre. Pas besoin de sortir de Polytechnique ou l’ENA pour comprendre que la différence est la richesse, pourquoi la peur de l’autre alors, ou bien les mots comme paix, fraternité, égalité, démocratie….sont que des slogans ? Certains ont droit et pas d’autres
    Regardez l’equipe De France de foot, tout le monde est content que les bleus ont apporté la coupe du monde, il faut que cette image dépasse le football. Arrêtons d’etre hypocrite et soyons sérieux et positifs, si je me permet des raccourcis comme beaucoup le font, bien que c’est vraie car c’est tout simplement l’histoire :
    Qui a apporté la civilisation à l’Europe du moyen âge ? Allez visitez l’heritage des musulmans pas loi au sud de l’Europe: Alhambra, des milliers de belles architectures, les bases de toutes les sciences et j’en passe…
    Qui a apporté les pires des guerres au monde : 1ère, 2ème guerre…et je dis 3ème continue car la guerre est devenu un Business. Vous croyez qu’un Irakien ou un Serien a envie de quitter chez lui (plus que 10 000 ans de civilisation), qui le bombarde de partout et avec quels armes? Vous croyez qu’un jeune Africain a envie de mourir en traversant la Méditerranée, qui vole ces ressources et maintient des dictatures à la tête de son pays.
    Parlons vraie et arrêtons l’hypocrisie, la division et l’égoïsme, l’ennemie est ailleurs, combattons tous ensemble la pauvreté, le racisme, la dictature, la corruption, la guerre, la drogue, l’esclavagisme moderne…..voilà un vraie projet humain qui dépassent nos petites frontières

  2. Posté par plouc le

    Après le Brexit beaucoup d’Européens vont quitter l’Angleterre, ce qui va amplifier le phénomène.

  3. Posté par Sergio le

    Dans de nombreux quartiers à Londres comme à Paris, quand vous voyez un Blanc, vous avez envie de lui dire « Dr. Livingstone, I presume ».

  4. Posté par Icing le

    Guerre civil attention , pret, partez , feu !

  5. Posté par sitting bull le

    C est la même chose un peu partout en Europe avec la fuite des juifs et des blancs en France , Suede ; Italie , Allemagne …A cause de l invasion et des violences Arabo musulmane

  6. Posté par lafronde le

    Un Etat-nation est au départ fait pour et par une communauté nationale. Si l’Etat admet des trop d’immigrés vivant sous d’autres lois (loi coranique) ou d’autre morale, ou d’autres mode de vie, la communauté nationale fait place à plusieurs communautés autonomes : autochtones et coloniaux. Dans ce cas la communauté la moins identitaire se fait avoir par les autres, plus affirmées. L’Etat-nation laisse alors la place à l’Etat-impérial, réunissant plusieurs peuples sous un même gouvernement. Ce qui est toujours toxique sans autonomie nationale (communautaire) suffisante. Sont concernés par cette colonisation, toute l’Europe de l’Ouest : UK, FR, RFA, NL, IT, ES, BEL, CH, SW…

  7. Posté par kitty le

    Normal, toute cette diversité est là pour payer nos pensions. Certains bien-pensants vous diront qu’il en faut plus, beaucoup plus encore !

  8. Posté par miranda le

    IL y a une véritable faille dans l’Intellect de nos dirigeants :
    Ils devraient tous avoir eu un aperçu, dans leurs livres d’histoire, démontrant combien il était difficile de diriger des peuples non homogènes. Ils devraient savoir les guerres, les massacres, les horreurs que cela a engendrés.
    Et bien ils continuent dans leur acharnement à créer des peuples « divisées ».

    En plus ils aggravent ces facteurs en y ajoutant un autre : le risque d’oisiveté des ces peuples différents qui doivent cohabiter en s’ennuyant à mourir, parce que le numérique et la robotique suppriment leurs emplois. Ils ignorent sans doute ce que les anciens avaient pressenti : « l’oisiveté est mère de tous les vices ».
    Sont-ils incultes ou carrément illettrés ?

  9. Posté par marc le

    Un exemple en vrai de ce qui nous attend en Suisse en 2030. Si c’est ce que le peuple veut et bien qu’il en soit ainsi….

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.