Le grand reportage sur l’immigration en Suède et ces habitants qui disent « Stop ».

Au plus fort de l’afflux d’immigrants en Europe en 2014 et 2015, la Suède, avec une population de 6,7 millions d’habitants, a accepté 244 178 demandeurs d’asile – de loin le taux par habitant le plus élevé de l’UE. Depuis, le taux de crimes violents a grimpé en flèche, particulièrement dans les cas d’agression sexuelle.

La police suédoise a défini plus de 50 zones à forte population immigrée qui sont « marquées par la criminalité, l’agitation sociale et l’insécurité ». De ce nombre, 23 ont été classés comme étant « particulièrement sensibles », ou ce que les critiques de la migration appellent des « no-go zones », où même la police a du mal à opérer.

Outre la fréquence importante du trafic de drogue et de la violence des gangs, les résidents se plaignent que ces zones sont pratiquement colonisées par des immigrants dont les cultures sont en conflit avec les valeurs suédoises. Beaucoup de Suédois et d’immigrants plus âgés ont commencé à dire que la Suède ne semble plus être la Suède.

Les critiques des politiques ouvertes du gouvernement en matière d’immigration se plaignent que la police a peur d’intervenir de peur d’être accusée de profilage racial, alors que la presse politiquement correcte du pays qualifie généralement de raciste toute personne soulevant des préoccupations au sujet des immigrants.

Mais maintenant, certaines personnes qui en ont assez de ce qu’elles considèrent comme l’inaction des autorités ont pris les choses en main. Ils ont commencé à organiser des groupes qui s’appellent « Les soldats d’Odin » pour patrouiller dans les quartiers les plus dévastés du pays. On les appelle parfois des justiciers ou des racistes, mais les groupes disent qu’ils veulent pouvoir vivre dans leur propre pays comme ils le faisaient avant le début de la crise des migrants.

Reportage en anglais

 

 

RT Documentary

5 commentaires

  1. Posté par Richard Desgagné le

    On dirait bien que les Suédois ont des problèmes aussi avec l’impérialisme de la langue anglaise. Ce qui est fort décevant et ce qui explique, je dirais, la soumission à l’impérialisme des bonnes âmes. Allons, Suède, réveille-toi et défends ta langue et ta culture. Et à bas l’islam retardé

  2. Posté par cynocéphale le

    La gourde de l’église et tout leur cinéma d’église, y sont pas tiré d’affaire en tout cas, les réfdj y savent où ils sont et tout ce qui peuvent sperm’être.

  3. Posté par miranda le

    Il était temps. C’est curieux que les peuples slaves soient plus réactifs que nous autres. Ils n’ont pas notre « esprit cosmopolite », esprit que les destructeurs des nations ont su utiliser « à outrance ».

  4. Posté par sitting bull le

    hah on se réveille au pays des vikings enfin ce n est pas trop tot

  5. Posté par John Simpson le

    La Suède possède une population de 10 millions d’habitants pas de 6,7

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.