Steve Bannon, ancien collaborateur de Trump, répond à Emmanuel Macron sur la “Lèpre nationaliste”

“La réalité, c’est que Macron parle pendant que Salvini ou Orbán agissent”, souligne l’ancien stratège du président Trump à propos de la menace migratoire en Europe.

Un « avenir radieux ». C’est ce que prédit Steve Bannon au pays gouverné par Emmanuel Macron. Et ce ne sont pas les récents propos fielleux du président français sur la « lèpre qui monte » en Europe, « le nationalisme qui renaît, la frontière fermée que certains proposent » et ceux qui « trahissent même l'asile », référence aux coups d’éclat anti-migrants des leaders italien et hongrois Matteo Salvini et Viktor Orbán, qui vont l’en dissuader. Bien au contraire.

L’ancien conseiller du président américain Donald Trump, qui a reçu les différents dirigeants populistes européens à Rome, commence à avoir l’habitude : « Nous avons été traités de déplorables, d’obscurantistes et maintenant de lépreux… Les Français sont en train de réaliser combien Macron est devenu embarrassant », confie-t-il ainsi à Valeurs actuelles, avant d’ajouter, sans filtre : « C’est un banquier de chez Rothschild qui n’a jamais fait d’argent - la définition même d’un perdant - et qui vendrait son âme pour rien. Macron rêve d’être quelqu’un. Il veut être une figure historique mondiale, il s’imagine en nouveau Napoléon. »

« Sauf que l’autorité ne vient pas de l’imagination, mais de la réalité. Et la réalité, c’est que Macron parle pendant que Salvini ou Orbán agissent », relève l’homme d’affaires et ex-patron de Breitbart. Malgré la menace migratoire qui continue à peser sur le continent, Steve Bannon se veut pourtant optimiste pour la France et sûr d’une chose : « Macron consacre toute son énergie à essayer de contenir la vague populiste et c’est tout ce qu’on retiendra de lui. Mais il est impossible de la stopper. La date de péremption de Macron approche à grands pas !»

Valeurs Actuelles

3 commentaires

  1. Posté par anti racaille le

    nous connaissons les traitres en europe a commencer par mercron .

  2. Posté par Antoine le

    Les peuples souverains en décideront !
    L’Italie, la Hongrie et l’Allemagne ont des partis politiques (AfD, FPÖ, Liga M5S etc ..) qui défendent réellement leurs concitoyens.
    On verre sur le moyen terme comment cela va évoluer. En Italie selon les promesses électorales, il y aurait 500’000 migrants à refouler … où ? en Afrique ? Ils ne les veulent plus ..

  3. Posté par oxygène le

    Bannon a raison dans son analyse, puisse-t-il avoir raison avec la date de péremption…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.