Malgré l’humiliation infligée par l’Union Européenne, le Conseil fédéral veut toujours verser 1,3 milliard de francs

Le Conseil fédéral veut débloquer une enveloppe de 1,3 milliard de francs pour dix ans, avec l'accent prévu sur la formation professionnelle et la migration. Dans le cadre de sa contribution à l'élargissement, la Suisse participe depuis 2007 à des projets réalisés dans les pays ayant rejoint l'Union européenne (UE) après 2014.

Mais les partis sont réticents à débloquer ces sommes s'il n'y a pas d'amélioration des relations entre la Suisse et l'UE. Principale pierre d'achoppement: la limitation de l'équivalence de la bourse suisse à un an, décidée fin décembre 2017 par Bruxelles.

(...)

Source et article complet

 

Rappels:

Quand Jean-Claude Juncker vient relever les compteurs

La Suisse annonce une mesure de rétorsion contre l’UE. L’Union Européenne rétorque qu’elle veut un accord institutionnel.

Didier Burkhalter voulait verser les 1,3 milliard de francs exigés par l’UE sans contrepartie!

Malgré 1,3 milliard offert à l’Union Européenne, la Suisse est placée sur la liste « grise » des paradis fiscaux

Un scandale: le Conseil fédéral fait à l’UE un cadeau de 1,302 milliard de francs d’argent des contribuables

5 commentaires

  1. Posté par combattant le

    CES 1,3 MILLIARD FERAIT BIEN MIEUX DE TOMBER DANS LA CAISSE AVS AFIN D’EVITER LA RETRAITE A 65 ANS pour nos dames et UNE AUGMENTATION DE LA TVA LES NÔTRES D’ABORD ! MARRE DE CES PANTINS DU CF ! NO UE !

  2. Posté par bonardo le

    C`est pour L`AVS ?
    Cela serait une bonne idée non ?

  3. Posté par Christian Hofer le

    Il me semblait que le peuple devait voter sur cet argent. Bien évidemment, avec le temps, le Conseil fédéral a fait ce qu’il savait pratiquer le mieux : continuer à s’agenouiller devant l’UE.

    Tout le reste, sanctions, grands discours, agitations devant les médias, n’a jamais été qu’un cinéma pour la galerie, pour faire croire que nos représentants avaient un peu de courage ou de fierté.

    Nous n’avons que des conseillers fédéraux lâches, juste bons à nous culpabiliser et à nous taxer.

  4. Posté par pepiou le

    Ce Conseil fédéral me fait penser aux « michetons » qui paient pour se faire humilier par une dominatrice ; et tout ça sous le prétexte fallacieux que leur bien être en dépend. Cest pathétique !

  5. Posté par Nicolas le

    Cessons de payer les impôts fédéraux!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.