Les autorités tunisiennes encouragent les voyous à partir : « C’est politique : ceux qui partent sont des chômeurs ou des voyous. Ils posent des problèmes ici. » (Vidéo)

Le 20 Heures de France 2

 

Les autorités tunisiennes encourageraient les voyous à partir : « C’est politique : ceux qui partent sont des chômeurs ou des voyous. Ils posent des problèmes ici. Il vaut mieux pour tout le monde qu’ils partent en Italie »

 

 

Rappels :

 

Roger Köppel. Pont aérien pour l’immigration: « Je n’aurais jamais cru que Simonetta Sommaruga ose un projet aussi aberrant. »

Le centre d'intérêt pour Sommaruga: le bien-être des migrants bloqués en Afrique du Nord.

Au centre des discussions : les moyens de sauver des vies, la protection des migrants bloqués en Afrique du Nord, ou encore la lutte contre la traite d’êtres humains et le trafic de migrants. La Suisse est prête à organiser la troisième rencontre du groupe de contact de la Méditerranée centrale.

12 commentaires

  1. Posté par delacoste le

    faut rouvrir les bagnes de Guyane et,,, envoyer la facture au gouvernement démissionnaire tunisien. yann Delacoste

  2. Posté par Christian le

    Nos prisons sont déjà pleines à craquer….

  3. Posté par Perales Michel le

    Ce que j’en pense ? C’est que les vers sont dans le fruit. Que sans la venue d’un dictateur qui va mettre de l’ordre en instaurant des règles dures, en virant la saloperie pour nettoyer le cités où le non droit s’applique, où la police et les pompiers ne peuvent entrer…rien ne sera résolu. Bien sûr, cela ne va pas se faire sans casser les œufs, combien ont perdu la vie pour vivre libre, il va falloir recommencer. Je ne le verrai pas…si rien ne se passe j’ai beaucoup d’inquiétudes pour mes petits enfants et les vôtres.

  4. Posté par Daniel Junkes le

    Cela fait des décennies que les gouvernements laissent entrer les « chevaux de Troie »….
    Ils jouent de leurs balivernes sur l’espérance des peuples… et cela va continuer… jusqu’à la guerre civile, qu’ils ne maîtriseront pas…

  5. Posté par Anna le

    Ravie de l’entendre enfin, c’est ce que je dis depuis des années : les pays ne veulent pas reprendre leurs ressortissants car ce sont des délinquants dont ils sont ravis d’ être débarrassés.
    Mais on pourrait imaginer des moyens de pression contre ces pays qui ne veulent pas reprendre pas leurs ressortissants : pas d’aide au développement, des visas très chers pour financer au moins en petite partie le coût de leur immigration de délinquance, etc. Nos diplomates devraient pouvoir quand même avoir des idées, nous n’avons pas à devenir la poubelle de l’Afrique et du Maghreb.

  6. Posté par G. Guichard le

    C’est des apurations de compte entre clans communistes; on arrive à la fin du processus de la chute du Mur de Berlin et ils éclusent les derniers dinosaures de l’époque. Mais il est hors de question d’accepter ces gens chez nous. Et je serais même favorable d’expulser chez eux les derniers soixante-huitards qui s’accrochent

  7. Posté par Matelot le

    C’est pourtant tellement évident. Ce qui est étonnant, c’est que cette info passe sur ce genre de média et c’est peut-être un bon signe pour notre avenir.
    Maintenant, il faut une réponse ferme des autorités, du style: nous arrêtons toutes formes d’aides et de coopérations avec vous si vous ne reprenez pas vos délinquants. C’est quand même nous qui pouvons imposer des conditions à ces pays demandeurs.

  8. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    C’est comme ca dans la nature – les ordures et les excréments des uns, font le bonheur et la nourriture de l’autre…
    Nazi-bertha et narcisso-milimicron considèrent les détritus du tiers monde comme une chance pour vous et moi… et ne parlons même pas de l’insupportable et totalement malade pipi-pianiste qui ne cesse d’en redemander strictement contre la volonté du peuple dont elle s’en contre fout…
    Quelle clairvoyance… il faut vraiment espérer que les 2e volet des procès de Nuremberg va bientôt s’ouvrir et que cette despotique clique destructrice et indésirable disparaissent au plus vite.

  9. Posté par Gabrielle le

    Bon… Pour une fois que ce genre de réalité passe sur une chaîne à grande écoute… Mais gageons que la non-assermentée du CF fera tout pour leur proposer le nid douillet suisse. Les 7 de Berne seront bientôt les seuls à faire du zèle aux grands pontifes nocifs de Bruxelles, les autres pays commençant à comprendre qu’il y a danger imminent pour notre continent.

  10. Posté par Sergio le

    Castro avait joué le même tour aux Américains.

  11. Posté par Antoine le

    « C’est politique : ceux qui partent sont des chômeurs ou des voyous. Ils posent des problèmes ici. Il vaut mieux pour tout le monde qu’ils partent en Italie ».
    Merci pour le CADEAU !
    Il y en a MARRE de récolter toute la racaille du monde !
    Il serait temps d’établir ces  »hotspot » dans les pays des immigrants AVANT qu’ils nous envahissent.
    Ces emplacements auraient comme fonction :
    – S’assurer de la personne au moyen de papier d’identité.
    – S’assurer de la santé de cette personne (carmet de vaccination) sinon c’est la quarantaine !
    – S’assurer que la personne est qualifiée et correspondrait à un job vacant en Europe.
    A nos frontières nationales, vérification de l’authenticité des papiers présentés.
    – etc …
    Dénonçons Schengen, si cette personne est violente et ne s’intègre pas, ce sera l’expulsion immédiate entre 2 gendarmes !

  12. Posté par Bussy le

    Et c’est évidemment pour ça qu’ils ne veulent pas signer d’accord de réadmission, trop contents de s’être débarrassés de cette racaille !
    Et ça doit être pareil pour tous les pays du continent africain !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.