Pendant que l’Algérie envoie 100 imams en France, le gouvernement algérien réprime tout acte de conversion au christianisme. « Deux à cinq ans de prison pour qui convertit un musulman. »

Le gouvernement algérien, qui envoie 100 imams en France pour le Ramadan, réprime tout acte de conversion au christianisme. Des chrétiens algériens lancent un appel pour plus de liberté religieuse.

 

 

Il s'appelle Nourdine. Il habite à Tiaret, près d'Oran, en Algérie. De nationalité algérienne, il a juste le malheur d'être… chrétien. Ou plutôt de ne pas être musulman, religion d'État dans ce pays. Cet homme d'une trentaine d'années, père de deux enfants, est totalement découragé. Lors d'un jugement prononcé le 16 mai, il a évité, certes, deux ans de prison ferme, mais à quel prix! 100.000 dinars d'amende. Soit cinq fois le salaire de base mensuel en Algérie. Son méfait? Avoir été arrêté lors d'un barrage routier, non pas avec 3 kg de drogue dans sa voiture mais trois… bibles! Lors de l'interrogatoire de police qui a suivi, cet homme honnête a refusé de mentir. À la question: «Si un musulman vous avait demandé une bible, la lui auriez-vous donnée?» il a répondu oui.

Des exemples similaires pleuvent.

(...)

Source et article complet

4 commentaires

  1. Posté par steve le

    Ils islamisent la France, mais luttent contre la christianisation de leur pays…
    Ils envahissent la France clandestinement, mais débutent les africains noirs clandestins dans le désert…

    Nous prennent ils pour des cons? À peine…

    Un musulman , ça trompe énormément….

  2. Posté par fred le

    Ces musulmans n’évolueront jamais. Je ne comprends pas qu’on leur ouvre les bras.

  3. Posté par François le

    sur ce coup la on ne peut pas reprocher grand chose aux bougnoules. LE SEUL RESPONSABLE est notre islmamo- lèche cul traître et dhimmis M A C R O

  4. Posté par Anna le

    Les occidentaux doivent apprendre qu’avec l’islam il faut exiger la réciprocité .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.