Fraises hongroises : grande quantité, haute qualité, mais personne pour les cueillir

La Hongrie croule sous les fraises de très bonne qualité, mais il y a une pénurie de main-d’œuvre pour les récolter.

Citoyens romands : lorsque vous croiserez les mendiants dans les rues, au lieu de leurs filer de l’argent, recommandez-leur d’aller cueillir des fruits en Hongrie. Ce serait profitable pour leur dignité, pour leur santé, pour la Hongrie et pour le paysage chez nous...

Commentaire : Cenator

3 commentaires

  1. Posté par Blocus le

    « Posté par SD-Vintage le 23 mai 2018 à 11h56
    Ils n’ont qu’à mettre les étudiants en vacances en roulement, ça leur fera de l’argent de poche. »

    @SD-Vintage, les étudiants hongrois en vacances vont travailler en Autriche, en Angleterre, etc, pays où ils gagnent beaucoup plus que les salaires susceptibles d’être payés par les cultivateurs de fraises.
    À ce niveau de salaire, il n’existe qu’une solution, ne pas récolter ces fraises.

  2. Posté par fabiola le

    D’accord avec vous Cenator, mais ils préfèrent tendre un gobelet assis devant les magasins avec un air de chien battu, c’est moins pénible que de se courber pour ramasser des fraises, et certainement très rentable car si ça n’était pas le cas, ça fait longtemps qu’on ne les verrait plus.

  3. Posté par SD-Vintage le

    Ils n’ont qu’à mettre les étudiants en vacances en roulement, ça leur fera de l’argent de poche.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.