Réchauffement : une nouvelle étude scientifique réduit de 45% les prévisions catastrophes du GIEC

post_thumb_default

 

Selon une nouvelle étude publiée dans une revue scientifique à comité de lecture, les modèles climatiques exagèrent jusqu’à 45 % le réchauffement de la planète dû aux émissions de CO2. Si les résultats sont exacts – et le fait qu’ils aient été publiés dans la prestigieuse revue American Meteorological Society’s Journal of Climate (1) leur apporte […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Hervé le

    C’est encore 200% à côté de la plaque. Si les prophètes du réchauffement avaient raison, c’est toute l’hémisphère nord qui serait foutue. Depuis 2016, la température moyenne a rechuté de 1°, des tonnes de glaces continuent de s’empiler au pôle nord, l’activité volcanique s’accélère. Tout pointe sur l’activité solaire comme cause principale du climat. Ces « experts » devraient peut-être redescendre sur Terre et comprendre qu’on n’est que des produits de la nature et non pas son architecte.

  2. Posté par hausman conrad le

    On souffle le chaud et le froid sur ce sujet, mais le GIEC souffle que pour le « réchauffisme ». Mais ce qui est le plus grave c’est de faire croire au grand public qu’il y a unamimité d’avis ce qui est loin d’ètre le cas…Le GIEC c’est l’ONU et les gros salaires de « spécialistes » non pas des scientifiques mais des « mondialistes ».( J’ai oublié le nom d’un Indien qui avait maquillé des chiffres au GIEC…)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.