France: La secrétaire à l’Egalité entre les hommes et les femmes s’abstient d’entrer dans un café « tenu par des musulmans » afin d’éviter un incident.

Le 7 mai, jour anniversaire de l'élection de Macron, Marlène Schiappa, qui sort un bouquin, est allée philosopher sur France Culture:

"La France a un besoin d'incarnation qui se retrouve dans ce que propose le chef de l'Etat. Et les Français ont besoin d'avoir un couple à leur tête, l'explication est quasiment freudienne, nous sommes un peuple romantique."

La secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes sortait de trois jours d'immersion "romantique" à Trappes (Yvelines), où elle avait transporté son cabinet.

Quatre-vingts policiers avaient été mobilisés pour rendre ce séjour tranquille, au cours duquel la sous-ministre a fait tourner la tête aux poulets. Surtout lorsque, au cours d'une "déambulation" dans les rues de la cité, elle a voulu s'arrêter dans un café tenu par des musulmans, où les femmes ne sont pas les bienvenues.

Il a fallu que le préfet des Yvelines l'invite prestement à poursuivre son chemin, afin d'éviter un incident. (...)

 

article Schiappa

 

 

Via Fdesouche.com

11 commentaires

  1. Posté par Fomalo le

    La « sous-ministre ».??. Ouahh! et un « Préfet  » ??? Bravo l’égalité femme-homme ! Surtout quand la France a besoin d’un « couple » à sa tête!!! On voit déjà le courage du partenaire de la co..ue..Inquiétant pour la suite.

  2. Posté par Charles Alexis le

    @Astérix
    Oui !
    Mais, par Toutatis, ne sous-estimons pas trop l’adversaire !
    Car, Hollande, sous ses airs de gros naze, sait parfaitement ce qu’il fait et pour qui il roule.
    C’est un mondialiste convaincu, comme Sarkozy, Merkel, Bergoglio, Attali et Macron (pour citer quelques Grands Néfastes notoires) et son pouvoir de nuisance n’est pas anodin.

  3. Posté par fred le

    Vous souvenez vous du 10 mai 1981 ? la france commençait à sombrer.

  4. Posté par Astérix le

    Dans un café tenu par un musul , les femmes et les chiens ne sont pas les bienvenus
    Bientôt en France et partout en europe se sera une partition
    même Hollande qui n’est pas une lumière l’ a dit ! C’est dire !

  5. Posté par kitty le

    Ils ont oublié d’élargir les trottoirs , difficile de se frayer un passage pour entrer , ça tombe sous le sens.

  6. Posté par G. Guichard le

    Oui. Et quand on pense que la bien-pensance vis-à-vis de l’immigration activiste a commencé dès 1985… Plus de trente ans pour rien… 🙁

  7. Posté par Vautrin le

    Mais le fait est intéressant : une femme secrétaire d’État de la « république » dissuadée d’entrer dans un caoua musulman sis sur le territoire Français ! Vous me direz, bon… une officine ministérielle dédiée à l’égalité entre les femmes et les hommes est aussi utile qu’un ministère de la Marine à Tamanrasset. De ce point de vue, les 7/10e des officines ministérielles n’ont pas lieu d’être, cela serait autant d’économisé pour notre cher Trésor. Mais là n’est pas la question : la pulpeuse Marlène aura pu vérifier que l’enquête menée il y a plusieurs mois, établissant des interdits signifiés aux femmes en colonie musulmane, n’est pas une invention de reporter. Mais cela s’arrêtera sans doute à ce constat qui demeurera tu et laissé pour lettre morte. On blablate d’égalité -comme si c’était une Vertu suprême- ça fait bien pour la galerie mais ça ne débouche que sur des « lois » imbéciles et sexistes à rebours. On se garde bien d’incriminer la responsabilité des adeptes du chamelier infernal, de leurs conâneries. Pas désespérer le 9-3, voyons, ne rien remettre en cause de la politique d’invasion échevelée ni de la « politique de la ville » si brillamment remise sur ses roues carrées par l’ineffable Borloo. Le corânique est une espèce protégée.
    Donc, ce n’était pas la peine de cancaner les gorges chaudes, c’est un non-événement. Alors que cela devrait susciter une vigoureuse réaction des soi-disant « pouvoirs publics ».
    Le train-train de la France macronique, celle des Tontons Macroutes.

  8. Posté par Christian Hofer le

    L’égalité hommes – femmes, c’est pour les sales Blancs racistes. On ne touche pas aux minorités.

  9. Posté par Antoine le

    Je cite :  »… elle a voulu s’arrêter dans un café tenu par des musulmans, où les femmes ne sont pas les bienvenues.
    Il a fallu que le préfet des Yvelines l’invite prestement à poursuivre son chemin, afin d’éviter un incident. »
    Comme le contact direct avec la RÉALITÉ est pénible et difficile à avaler !!

  10. Posté par Dominique Delval le

    Quand on vous dit : …. »il faudra bien changer nos bonnes vieilles habitudes pour être acceptés par les nouveaux venus et leur très nombreuse progéniture » Suivant love story « les corps indécents » Deux jeunes gens bien conscients du problème. On y est. Fini les bisous-bisous, bientôt l’apartheid pour tout le monde !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.