Autriche: des femmes manifestent contre la violence des migrants malgré les attaques des antifas

Samedi après-midi, de nombreuses femmes se sont rassemblées dans la capitale autrichienne pour protester contre la montée rapide de la violence des migrants dans le pays, rapporte le journal Wochenblick.

Selon l’organisateur « Patriots for Home and Tradition », environ 250 personnes ont participé à la première manifestation contre la violence des migrants à Vienne.

Pendant la marche, les extrémistes antifas ont essayé d’attaquer les femmes pacifiques dans les rues de Vienne. Grâce aux interventions de la police, leur plan n’a pas réussi. Plus tard, les antifas ont lancé des œufs sur des femmes qui tenaient un discours.

Dans plusieurs discours à la Ballhausplatz de Vienne, des critiques claires ont été adressées à l’augmentation notable de la violence des migrants contre les plus faibles de la société. « Je veux que nos enfants vivent dans la même sécurité que nous avions autrefois« , a déclaré une femme viennoise.

Après des discours introductifs à la Ballhausplatz de Vienne, les manifestants ont marché pacifiquement vers l’ambassade d’Allemagne. Les participants ont exprimé leur solidarité avec d’autres manifestations allemandes contre la violence des migrants.

De nombreux manifestants étaient enthousiastes et ont également promis leur soutien à l’avenir. La prochaine manifestation à Vienne est déjà prévue, a déclaré l’équipe d’organisation à Wochenblick.

Source : Voice of Europe

Traduction Madame.suavelos.eu

7 commentaires

  1. Posté par fabiola le

    Bravo à toutes ces femmes, mais je suppose qu’il devait aussi y avoir des hommes (qui sont logiquement tout aussi concernés par la sécurité de leurs enfants) qui ont osé manifester leur raz-le-bol. Bravo à tous.

  2. Posté par Astérix le

    Avant tout était calme et relativement paisible car nous n’avions pas tout ces dégénérés venus d’Afrique et tout ce musulmans
    Mettons les dehors et le calme reviendra
    Quant au antifas qu’on les envoie chez les muzz

  3. Posté par Antoine le

    Où sont NOS femmes ? Mme Sommaruga, Calamity-Rey Martine BG, Dreifuss, etc … pour exprimer leur sentiments et affirmer leur féminisme !!

  4. Posté par Palador le

    On attend la réaction des Feministes et des Femens. Personne, silence radio. Pas assez important pour elles peut-être ?

  5. Posté par Zabloo le

    Je pense exactement la même chose que ces femmes. Que nos enfants grandissent dans un pays où il fait bon vivre et où l on puisse sortir sans avoir peur constamment. Comme avant!

  6. Posté par Aude le

    Balance ton antifas.
    Voilà les machos, ceux qui protègent la violenc des envahisseurs.
    Un souhait : qu’une de leurs nanas passent à la casserole ! Et quoi , ils seraient encore d’accord?

  7. Posté par Sitting bull le

    partout ou ils y a des arabes , le phénomène est le même , augmentation exponentielle de la criminalité plus 100% et ce dans tous les pays …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.