Justice. La scandaleuse « Genferei » du procès Erwin Sperisen, suite du procès le 16.4.2018

La reprise de ce scandaleux procès reprendra lundi 16 avril à Genève à la suite des critiques du Tribunal fédéral. Rappelons que Erwin Sperisen a fait 5 ans de prison et a été condamné à perpète par la justice genevoise alors que les acteurs les plus importants concernés par cette affaire clament son innocence depuis des années. Dernier intervenant en date, le Président du Guatémala lui même, en fonction au moments des faits.

Dans l'attente de la suite du procès rappelons les articles repris et publiés par LesObservateurs.ch sur cette autre "Genferei", judiciaire cette fois.

Pour lire nos précédents et nombreux articles sur l'affaire, une douzaine, tapez simplement Sperisen  dans "recherche" sur notre site.

4 commentaires

  1. Posté par najran le

    pas de Justice à Genève, les juges se connaissent tous et les dés sont tirés d’ avance. Sans Jury populaire, impossible d’ avoir un jugement équilibré. De plus, condamner un Policier qui dans l’ exercice de ses fonctions a donné des ordres et ce dans un pays dangereux, c’ est lamentable.

  2. Posté par Heradote le

    Comment est-il possible que le même juge soit nommé pour ces trois procès ? Même juge, même verdict.
    Comment est-il possible de refuser tous les témoins de la défense ?
    Où sont les PREUVES ? l’ADN, les empreintes digitales ? Les traces de poudre ? L’arme du crime ?
    Sommes-nous en face d’un replay de l’affaire Mikhailov ?

  3. Posté par toyet le

    Il est aussi dangereux d’aller à Genève qu’en Chine l’injustice est aussi expéditive.Bon pour les dealers no problème.

  4. Posté par coocool le

    Dans cette affaire, la petite institution judiciaire genevoise politisée se comporte de façon pire que les tribunaux de l’Inquisition !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.