Jihadistes dans les cantons de Genève et de Vaud: « La plupart ont des origines bosniaques et tunisiennes »

Suite de cet article mais avec les détails sur les origines de ces extrémistes dans les deux cantons.

**********

 

29315141_777598702430528_8870839553536032768_n (1)

 

Nos remerciements à Monsieur Yvan Perrin

 

Rappel:

Simonetta Sommaruga: « La Suisse sera toujours plus multiculturelle »

 

7 commentaires

  1. Posté par Thomas le

    Madame Savary socialiste et femme de Mr.Junod socialiste a dit je cite:
    le risque d’un attentat en Suisse est faible du fait d’une communauté musulmane venant surtout de Bosnie-herzégovine et du Kosovo…
    Cette bonne femme est chargée de questions de sécurités et arrivent à raconter des stupidités pareilles….alors qu’actuellement ces deux pays sont les plus radicalisés d’Europe de l’Est…L’arabie saoudite y prônent le wahabisme sur une population décadente et sans avenir pour former les nouveaux terroristes de demain…je suggère que cette madame Savary aille s’occuper de choses qui sont plus à son niveau et laisse les questions sécuritaires à des gens compétents…dire que nos frontières sont ouvertes et que ces gens peuvent y rentrer de jour comme de nuit….cela ne me rassure guère…l’ignorance des gauchistes sur une majorité de sujets est un danger énorme pour la Suisse…on en subit déjà les conséquences….

  2. Posté par Loulou le

    Quel article stigmatisant. J’espère que Ara Madda et le pSS vont porter plainte contre cette infamie journalistique ne respectant pas la charte idéologique de la caste du parfait journapute de gauche.

  3. Posté par Christian Hofer le

    Vous leur demander trop Bussy. J’ai fait la même remarque à un militaire gradé de « droite ».

    Sa réponse?

    « Ce n’est qu’une infime minorité des musulmans qui sont concernés par l’extrémisme. »

    Voilà comment réfléchissent ceux qui n’ont aucune vision de l’avenir, qui ne savent rien de l’islam (le pourcentage de musulmans radicaux explosant avec le nombre de musulmans dans un pays donné puisqu’ils se sentent en force.).

    L’exemple de l’Allemagne, où des classes entières sont dominées par de jeunes musulmans, devrait faire réfléchir mais visiblement c’est déjà trop difficile à saisir pour cette élite auto-proclamée arrogante.

    https://lesobservateurs.ch/2018/03/15/une-enseignante-a-vienne-sur-25-eleves-il-y-en-a-21-a-integrer-le-plus-important-pour-eux-cest-detre-un-bon-musulman/

  4. Posté par Bussy le

    On est en 2018, nos zélites pourries pourraient-elles se projeter et imaginer ce que ça donnera en 2030 par exemple ?
    Car 2030 je m’en fous pas car je pense, moi, à mes enfants et petits-enfants…..

  5. Posté par Le Taz le

    Il est évident que ça ne risque pas d’être des suisses de souche.

  6. Posté par Yolande.C.H. le

    Des enfants du pays, selon Ada Marra.

  7. Posté par G. Vuilliomenet le

    C’est marrant, les deux communautés musulmanes qui nous sont présentées comme les plus modérées.
    Si l’état de délabrement des cerveaux de nos pseudos « zélites » n’avaient aucune influence sur notre avenir, mais surtout de celui de nos enfants et petits enfants, et plus particulièrement les filles, on en pisserait de rire.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.