Italie. Livorno: un militant de CasaPound et son amie enceinte agressés par l’extrême gauche. Il risque de perdre un oeil

La stupidité et la haine des "antifascistes" se confirment sans cesse.

Un militant de CasaPound qui essayait de rattacher une affiche déchirée dans la rue Garibaldi a été attaqué par quatre personnes dont les visages étaient dissimulés sous des capuches et armées de bâtons. Les quatre antifascistes ont tabassé le militant et brisé les fenêtres de sa voiture, où se trouvait sa petite amie enceinte, heureusement saine et sauve, mais en état de choc. Le militant a été transporté à la salle d'urgence de Livourne en code rouge. En raison de l'agression, il risque maintenant de perdre l'œil.

La reconstitution

"Ils ont attaqué au cri de "fasciste de merde "et quand le militant a dit "arrêtez, laissez-la, elle est enceinte ", ils ont répondu "ce sera un fils fasciste" et il ont brisé les vitres de la voiture où elle était assise".

Dans un communiqué de presse, Simone Di Stefano, secrétaire national de CasaPound s'est exprimé sur cet épisode honteux: "Ce qui se passe en Italie est incroyable. Alors que les plus hautes instances de l'État tirent la sonnette d'alarme sur le soit-disant danger fasciste, les antifascistes lancent des chasses à l'homme, revendiquent avec orgueil de violents passages à tabac, agressent et insultent les forces de l'ordre dans l'impunité la plus totale."

(...)

Source Source2 Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Nos remerciements à Victoria Valentin

Un commentaire

  1. Posté par G. Guichard le

    Heureusement qu’il y aura eu tous ces sites de réinformation -du moins certains- pour faire avancer la comprenote des gens ordinaires. Tous ces activistes sont des manipulateurs, des violents qui ne se sentent vivre qu’en dominant les autres. Ils ont une mentalité de chefs de secte

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.