Italie : ils exigent des permis de séjour tout de suite [vidéo]

L'Italie s'est transformée en un immense camp pour pseudos réfugiés qui REVENDIQUENT un permis de séjour TOUT DE SUITE.

Ils manifestent et exigent :"Permis de séjour, tout de suite, tout de suite !" et ensuite ils crient :"Nous sommes tous anti-fascistes"

.

 

Source

16 commentaires

  1. Posté par Gabrielle le

    Vive le Carnaval !!!

  2. Posté par Lucien le

    Renvoyez les ramasseurs de bananes dans leur brousse!

  3. Posté par miranda le

    ITALIE, RALLIE TOI AU GROUPE VISEGRAD. ESPAGNE ET GRECE AUSSI
    Quant à nous européens de tous pays, nous devons nous unir pour une grande manifestation européenne contre le regroupement familial . Un migrant apporte avec lui grâce au regroupement familial, légalement et illégalement un minimum de 20 personnes. J’ai eu l’occasion dans ma vie de le constater (et le chiffre que je donne est « trés gentil ».

    Si nous voulons la mort de nos cultures, continuons à ne pas agir. Si nous voulons une réelle régression de la condition féminine par l’arrivée massive de migrants musulmans, continuons à ne pas agir.
    Je plains très sincèrement les petites filles de demain. Ce seront des soumises si nous ne faisons rien. Aimons nous nos enfants, aimons nous nos filles?

  4. Posté par OFF le

    Leurs téléphones portables devraient être saisis. C’est là qu’on ferait des découvertes scandaleuses sur leurs contacts et les organisations qui les soutiennent depuis le départ jusqu’à l’arrivée et la commission des premiers des délits.

  5. Posté par Un observateur le

    C’est tres simple. Tout étranger qui arrive en Italie doit être placé en centre de rétention administrative pour l’identifier et étudier sont cas. Puisque ces jeunes subsahariens sont à 97% au moins des économiques, il faudra les expulser chez eux . J’ai passé une partie de ma vie en Afrique. Tous les enfants que j’enseignais avaient comme projet de vie d’émigrer en Europe. Qui croirait que ces jeunes ont abandonné leur famille en danger de mort pour fuir lâchement en Europe ? en réalité ce sont des éclaireurs venus chercher les papiers pour ramener femmes et enfants dans le cadre du regroupement familial. Un subsaharien qui revient chez lui avec les papiers a réussi. C’est un héros qui acquiert respect et statut social élevé car il sauve sa famille vu les salaires de 20 à 50 euros mensuels. Ici il est riche même au social. Par contre s’il revient expulsé sans papiers, il devient le pestiféré infréquentable.
    Laisser gambader librement ces jeunes subsahariens et d’autres est une lâcheté et irresponsabilité de l’Europe ventre mou .
    Donner un asile définitif est une grave erreur puisque ces populations visent exactement la résidence permanente et définitive pour vivre du social . Ce n’est pas des réfugiés qui aiment leur pays et qui demandent une protection temporaire pour retourner chez eux ensuite..

  6. Posté par bigjames le

    Retour dans la brousse à coups de pied au cul, subito, subito !!!

  7. Posté par Maurice le

    Oui, Tristan Bandera, j’ai aussi vu quelques têtes de blancs perdues dans le fond, au milieu de cette meute de têtes de nègres. Ils sont antifascistes ? C’est qu’ils ont été embauchés, comme tous les antifas. Qui les a payés pour cela ?

  8. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Si les anciens romains voyaient ca…

  9. Posté par Vautrin le

    Espérons que les partis de droite virile seront élus en mars, et surtout qu’ils tiendront leur promesse de virer quelques centaines de milliers de ces chances pour l’Italie et l’Europe. Mais il ne faut pas trop espérer, hein, l’Histoire fait souvent déchanter.

  10. Posté par Le Taz le

    Il est grand temps que les italiens mettent au pouvoir un Benito pour remettre un peu d’ordre dans ce parc animalier qu’est devenue l’Italie!

  11. Posté par Tristan Bandera le

    ah, on finit quand même par apercevoir un whitos au bonnet jamaïcain…me semblait bien que la meute était drivée par du local en perdition sous substances, les esclaves ne prennent pas d’initiatives, ils se contentent de profiter. Sinon mdr, mdr et re-mdr le akubaakubabakuababa…sérieux, faut arrêter les gauchos, c’est ça l’Europe de demain…et vous serez les gardiens du zoo??? Allez réaliser vos fantasmes directement dans la brousse svp, on veut bien vous payer l’aller.

  12. Posté par G. Guichard le

    Oh là!… Quand on est d’un pays, on aime son pays. Point. Sinon on n’est que du divers cosmopolites ou du divers manipulé par les commissaires politiques cosmopolites

  13. Posté par Antoine le

    Ils vont ensuite exiger un hôtel 4 étoiles, des repas comme chez eux, des voitures de luxe (vous prendrez la Ferrari rouge ou la bleue ?) etc …
    Nous n’avons pas l’intention de les garder indéfiniment et de les entretenir !!
    Alors que NOS retraités tirent le diable par la queue pour finir le mois et payer des impôts.
    Mot INCONNU  »impôt » chez toutes ces  »chances ». Ils nous bouffent notre fric !

  14. Posté par kitty le

    ça fait très ambiance de la brousse, tout y est : les cris, les gesticulations et il y a même le tam-tam. Manquent quelques bananiers et on s’y croirait.

  15. Posté par Carole le

    Et nous, nous exigeons qu’ils retournent où ils aiment vivre… Chez eux!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.