La Chine augmente sa présence militaire dans l’Océan indien

Michel Garroté
Politologue, blogueur

Monde_Daech_2015

   
Michel Garroté  --  La Chine augmente sa présence militaire dans L'Océan indien et y installe sa deuxième base militaire à l'étranger. Certains experts estiment que Pékin compte ainsi "militariser" la zone du Pakistan en particulier (pays musulman sunnite doté de l'arme nucléaire) et de l’Océan indien en général. Concrètement, la Chine construit une base navale militaire aux alentours du port stratégique pakistanais de Gwadar. Le port constitue une point clé du couloir économique sino-pakistanais et l'une des étapes principales du projet du Président chinois Jinping "Initiative route et ceinture".
-
En outre, la Chine envisage le cas échéant d'user du Pakistan contre l'Inde et ignorer l'inquiétude de cette dernière concernant le terrorisme en provenance du territoire pakistanais. Cela dit, l'expérience et les capacités de la flotte indienne dans la région sont plus riches que celles du Pakistan et même de la Chine. Les affrontements et les violations de la "ligne de contrôle" ont lieu régulièrement. Le dernier incident grave s'est passé en été 2017 sur le plateau de Doklam, situé au triple point entre le Bhoutan, la Chine et l'Inde.
-
L'affrontement, qui a duré deux mois, a été provoqué par des militaires indiens ayant traversé la frontière afin de bloquer la construction d'une route par les Chinois. En août 2017, l'Inde et la Chine ont abouti à un accord qui a permis d'éviter le déclenchement d'un affrontement armé. En 1962, la Chine avait infligé une défaite à l'Inde lors d'un conflit frontalier dans l'Himalaya, en imposant sa souveraineté sur l'Aksai Chin.
-
Michel Garroté pour LesObservateurs.ch, 10.1.2018
-

Un commentaire

  1. Posté par Istvan le

    En effet, vous avez raison, c’est une situation très inquiétante pour l’Inde. La Chine, après la brutale annexion du Tibet que les commentateurs oublient constamment lorsqu’ils débattent, par exemple, de la visite de Macron dans l’Empire du Milieu, représente un grand danger pour toute l’Asie. Il y avait eu déjà, comme vous le rappelez justement, l’annexion de l’Aksaï Chin en 1962, un région presque aussi grande que la Suisse, prise à l’Inde, qui avait tant attristé Nehru l’idéaliste qu’il en était mort deux ans plus tard….

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.