Suisse: L’islamiste bosniaque et son épouse ont bénéficié entre 150’000.– et 200’000.– d’aide sociale. A cela s’ajoutent les primes de caisse maladie également payées.

Christian Hofer: Lorsque le journal de gauche Le Temps fait semblant de découvrir l'islam et ses problèmes... Ici l'excuse de la "colonisation" et autres stupidités que la gauche nous sert à toutes les sauces depuis des décennies ne sont en aucun cas valables. Pire: nous n'avons même pas 6% de musulmans et nous nous retrouvons déjà face à des tentatives d'attentats. Silence total de Sommaruga sur cette situation alors qu'elle milite pour que la Suisse prenne encore davantage de migrants musulmans!

On attend avec impatience que la gauche nous explique pourquoi un dogme "de paix" attaque et/ou profite du pays neutre qui les a accueillis!

A noter que l'Etat de Vaud a refusé des subsides de caisse maladie pour un chrétien évangéliste mais laisse les islamistes vider nos caisses. Sans doute par crainte de se faire traiter d'islamophobes! La discrimination est déjà avérée en faveur des autres ethnies contre les nôtres!

**********

Après l’imam biennois qui avait prêché la haine et celui de Winterthour condamné pour incitation à la violence, tous deux soutenus financièrement par l’Etat, le Croate d’origine et sa compagne viennent rejoindre la petite équipe des radicalisés assistés.

DOHKJtzWsAA0fhh

Selon les barèmes en vigueur, le couple pourrait donc avoir reçu entre 150 000 et 200 000 francs sur l’ensemble de la période. A quoi il faut ajouter la prise en charge de l’assurance maladie obligatoire des membres de cette famille à concurrence des primes de référence.

(...)

L’aide sociale perçue par le couple incriminé ne sera pas remboursée, «à moins que la justice identifie une fraude à l’aide sociale», ajoute le ministre vaudois.

Source et article complet

Nos remerciements à  pierre frankenhauser

19 commentaires

  1. Posté par ricochet le

    Stigmatiser la Gauche est raccourci facile. La politique d’asile est hors contrôle.La structure administrative des cantons et de la Confédération est absolument inefficace et permet tous les abus et les dangers. Les dirigeants et les politiciens de tout bord soucieux de leur image à l’égard des médias n’osent pas s’opposer au courant politiquement correcte ainsi créé. On n’arrive même pas à chiffrer ce qu’ont perçu ces 2 pauvres radicalisés. C’est l’absence de coordination entre toutes les institutions sociales et les structure fédéralistes du pays qui sont à l’origine de la perte de contrôle d’une situation dont profitent aussi des prestataires privés (cours de langue, d’intégration à des tarifs invraisemblables p.ex). L’ex-président du PLR Philipp Müller avait eu la bonne idée de déposer une motion pour que la Confédération assume entièrement et durablement les coûts non couverts pour les personnes admises à titre provisoire et pour les réfugiés reconnus, ce qui l’obligerait à recourir à tous les moyens que la loi et le droit international autorisent pour appliquer une politique de reconnaissance et d’accueil restrictive. Parce que la Confédération ne verse qu’un forfait global aux cantons pour 5 ans, charge à eux d’assumer le reste (social, santé, logement). La Confédération est pourtant capable de mener des enquêtes précises (chiffrées). Elle l’a fait sur le thème du racisme accrû dont serait l’objet la Communauté musulmane, rapport établi par la Commission fédérale sur le racisme présidée par Mme Brunschwig-Graf, qui n’est pas très à gauche politiquement. Autre autorité défaillante, la justice, dans l’application de la loi sur le renvoi des criminels étrangers. En conclusion, dans ce contexte helvétique ubuesque, il faut s’attendre à tout et ne s’étonner de rien. A ce qu’un imam radicalisé prêchant la haine perçoivent CHF 600’000 au social et ait droit à l’AVS par exemple.

  2. Posté par Astérix contre les islamistes le

    les musuls en général ne vivent que d’aide sociale
    des parasites programmés et après on s’étonne qu’ils ont le temps de fomenter des attentats
    pendant que l’on travaille toute la journée
    les aides ça paient aussi les attentats
    l’oisiveté est mère de tout les vices et de tout les crimes !

  3. Posté par hausmann. conrad le

    Hélas, l’avalanche de nouvelles pareilles ne vont rien changer : Plein de cul-culs voteront quand mème » socialiste  » aux prochaines élections !

  4. Posté par maury le

    Ne vous étonnez pas amis suisses, que l’ue veuille vous désarmer!!ne vous laissez pas faire car tous ces vendus en même temps qu’ils nous trahissen, redoutent les réactions des peuples autochtones opprimés!!!!
    AUX ARMES CITOYENS!!!!!!!!!

  5. Posté par Jean Durand le

    @Aude: très intéressant ce que vous nous décrivez. Tout leur est dû, ils considèrent qu’ils ne doivent faire aucun effort, aux autres, de se fatiguer. C’est le point commun avec une autre idéologie abjecte appelée le socialisme.

  6. Posté par RealrecognizeReal le

    autre *continent « safe ».

  7. Posté par rikiki le

    Ne pourrions-nous pas bloquer nos impôts sur un compte aussi longtemps que les autorités s’acharnent à dilapider nos ronds pour des sauvages ?

  8. Posté par RealrecognizeReal le

    En temps que jeune Suisse, j’éprouve une telle haine pour nos gouvernements successifs. Il ont préférés faire venir toute la planète « tiers-monde » (dont les balkans en font partie), en espérant faire tourner l’économie, l’avs,… plutôt que de transmettre les rênes du pays aux jeunes autochtones. Lorsque ça va leur péter en pleine face, je serai bien content de le voir depuis un autre contient « safe » (et triste également pour ceux qui sont « observateurs »). Un message pour les politiques : demerdez-vous avec vos vieux, vos secondos et vos migrants africains… sans mes sous!

  9. Posté par Robert le

    La Suisse est en compétition avec la France où des familles touchent des subventions, et perçoivent des centaines de milliers d’euros.

  10. Posté par Julie Rochat le

    Et encore un parasite entretenu par nos soins! Il y en a encore beaucoup des comme ça ? Probablement oui…. Entre 150 et 200’000, ça doit faire un moment que ça dure cette esbrouffe ainsi que leur assurance maladie payée, normal. Et nous, si on demande une petite aide aux services sociaux il faut fournir 12 kilos de papiers, prouver que l’on a aucune famille susceptible de nous aider, ne pas avoir mis 20 balles de côté sur un petit compte épargne et après tout cela patienter 30 ans pour savoir si on y a éventuellement droit. Ganz normal !!

  11. Posté par Daniele le

    N’oubliez pas que l’année prochaine, dans de nombreux cantons, on va réduire voir supprimer les subsides d’assurance maladie (quelques dizaines de francs/mois) pour de nombreux contribuables.

  12. Posté par J.R. le

    Je suis assez large d’idée; mais là j’aurai quand-même tendance à devenir quelque peu irrévérencieux vis à vis de nos autorités et avoir un peu l’impression d’évoluer dans un élevage de pigeons.

  13. Posté par Aude le

    Je crois que notre esprit purement cartésien n’a toujours pas compris comment fonctionne le musulman fondamentaliste et radicalisé.
    Un des meilleurs experts en la matière est Frère Rachid (vidéo s/youtube).Fils d’un grand imam marocain, élevé dans l’islam il cherche de manière intensive à connaître un certain Jésus. Fait des études comparatives poussées et se convertit au christianisme. Lui et ses amis ont une émission TV en Egypte. Un jour, un musulman radicalisé vivant en Suède le contacte sur les ondes.Tres vite ,en fin connaisseur, Frère Rachid détecte le gars. Ils ne travaille pas se fait entretenir par l’Etat suédois et parle de ces mécréants. Rachid lui dit que c’est bien les suédois qui l’entretienne. Non dit-il c’est Allah. Et c’est la DJZÎA que les chrétiens lui doivent, l’impot de soumission ( alors que c’est lui qui vit en terre de traditions chrétiennes, un comble, non?)
    Rachid répond pas du tout. C’est les contribuables.
    Donc, pour ces dingues là, c’est Allah qui les soutient. (On se demande pourquoi Allah ne le fait dans leurspays d’origines?) Ça c’est leur conception et c’est important de le comprendre. D’où le fait qu’ils peuvent commettre n’importe quel acte condamnable. Et aucune gratitude ne viendra de leur part bien au contraire.
    Combien il est important que nos autorités comprennent cela. Croyez bien que pour certains de ces radicalisés ils n’auront aucune gêne de se faire entretenir autant que possible. Et d’attaquer en temps voulu.
    Un exemple, vous voulez un exemple, là tout frais. N.Blanchot, il n’a jamais payé ses dettes pourquoi? Simplement par le même raisonnement. Sa patrie, sa religion, sa politique sont justes les 5 piliers de l’islam respectés à la lettre. Il était poursuivi, il s’est tiré en Terre d’Islam.
    Ma suggestion pour tous les radicalisés vivant c/nous. Coupez leur les vivres et s’ils ont des dettes poursuivez les. Ils partiront tous seuls. Et bon débarras, quelques-uns de moins à surveiller, des attentats évités et leurs prêches de haine supprimées.
    Et ne me parlez pas d’humanisme dévoyé, ils en profitent mais ne changeront pas un yoga à leur manière de vivre.
    Fermeté encore et toujours, c’est notre sauve conduite!

  14. Posté par UnOurs le

    Le scandale, ce n’est pas tant que des « radicalisés » touchent des sommes aussi énormes de l’état, le vrai scandale, c’est que ces sommes sont réservées aux étrangers.
    Et je répète, le vrai problème, la chaîne à briser, ce sont nos « autorités ».

  15. Posté par Bussy le

    Pas une semaine sans qu’on apprenne un nouveau cas de gaspillage des deniers publics au profit de membres de la secte…. et combien sont-ils dans ce cas en Suisse… des centaines de milliers peut-être ?
    De faire payer des impôts pour entretenir ces parasites qui en plus n’attendent que le moment de nous tuer ressemble fortement à du racket, et pour les musulmans, c’est la djiziâ, l’impôt que le non musulman (le dhimmi) doit payer s’il veut rester en vie….
    Que cherchent nos élites responsables de ce foutoir scandaleux ?

  16. Posté par Christian Hofer le

    Vous n’avez pas remarqué une chose? ils vont serrer la vis à tous nos concitoyens à cause de l’immigration si chère aux vendus du PS.

    Elle n’est pas belle la vie?

  17. Posté par anjufre le

    Moi, je dirai plutôt RAUS à nos politiques qui s’occupent plus de ces parasites que de leurs concitoyens dans le besoin qui croulent sous les différentes taxes.

  18. Posté par Le chapon cha pond pas le

    Il serait intéressant de savoir quelle proportion des ces parasites musulmans sont à l’aide sociale et pourquoi ils sont incapables de se remuer pour trouver du boulot. On devrait pouvoir rétablir les travaux forcés comme ce fut le cas en Guyane ou alors créer en Europe un centre semblable `Guantanamo. Dans nos prisons, ils vivent mieux que dans leurs gourbis et ne doivent surtout pas gagner leur pitance. De plus ils sont logés dans un certain confort…. à nos frais.

  19. Posté par J-J. le

    RAUS! Lui et sa smala de m…. !!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.