Suisse: Le bénéfice des CFF a plus que doublé, notamment grâce à l’augmentation de ses prix

pickpocket

Entre janvier et juin, les CFF ont transporté 1,25 million de passagers par jour, soit 1,3% de plus qu'à la même période l'an passé. Les recettes ont, elles, quasiment doublé, passant de 29,9 millions en 2016 à 59,8 millions en 2017.

La hausse des prix introduite au changement d'horaire 2016/2017 porte ses fruits, se réjouissent les CFF.

(...)

Source

2 commentaires

  1. Posté par Sergio le

    Est-ce vraiment une priorité ou le but des CFF de faire du bénéfice ? Il n’y a pas si longtemps, la régie fédérale perdait 300 millions par an, soit presque un million par jour. Nous sommes abreuvés journellement d’informations présentées de façon spécieuse. Nous devrions exiger d’une régie fédérale, de ne perde pas d’argent et non qu’elle se déguise en perceptrice d’impôts ou en placard doré pour fonctionnaires déclassés.

  2. Posté par Luc le

    Rassurez-moi, les CFF ne sont pas encore cotés en bourse?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.