L’ONU élit l’Arabie Saoudite à la Commission des droits des femmes

“C’est comme nommer un pyromane chef des pompiers”. L’Arabie Saoudite a été élue comme État membre de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies.

L’Arabie Saoudite va occuper un siège à la Commission de la condition de la femme des Nations Unies (CSW). C’est l’organisation UN Watch qui l’a révélé samedi 22 avril : le royaume rigoriste a été élu pour la période 2018-2022 parmi les 45 États siégeant à la CSW, présenté par l’ONU comme « le principal organe intergouvernemental mondial dédié exclusivement à la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes ».

Au sein de cette Commission l’Arabie Saoudite, où les femmes n’ont pas le droit de conduite une voiture ou de voyager à l’étranger sans gardien mâle, pourra ainsi contribuer « à l’établissement des normes mondiales relatives à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes. »

Pour le Canadien Hillel Neuer, directeur exécutif d’UN Watch, « élire l’Arabie Saoudite pour contribuer à la protection des droits des femmes, c’est comme nommer un pyromane chef des pompiers ». UN Watch s’était déjà élevé, à l’automne 2015, contre la reconduction d’un Saoudien à un poste-clé au sein du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU.

La CSW dépend de l’ECOSOC, Conseil économique et social des Nations Unies. C’est par un vote des 54 États membres de ce Conseil que l’Arabie saoudite s’est vue attribuer ce siège lui permettant de donner de la voix sur les droits des femmes. Selon UN Watch, au moins 5 États de l’Union européenne ont permis l’élection du royaume rigoriste.

Les mécanismes de l’ONU ne permettent pas vraiment de laisser le royaume saoudien à la porte de ce genre d’institution. Comme d’autres organes onusiens, la CSW doit comporter un nombre donné d’États représentant chaque région du globe. D’autres pays peu respectueux des droits des femmes, comme l’Iran ou le Qatar, en ont déjà été membres.

Source1 Source2

12 commentaires

  1. Posté par zamouri mohamed dhia le

    ………En 1990-1991 Le Roi Fahd , que le bon Dieu le bénisse a reçu l’ambassatrice des US à l’Irak avant l’invasion de kuwait par les troupes irakiennes et ces dernières semaines un Descendant du Feu le Roi Fahd et Roi de l’Arabie saoudite a reçu Mme Térésa May et les conflits au yemen et en Lybie ne sont pas encore réellement réglés et même les tendances de réconciliations sur des bases solides en tenant compte des nouvelles données géostratégiques et le phénomène de  » rarification  » des sources d’énergies non nocives et conventionnelles , outre les guerres tarifaires qui s’en découlent et qui ne peuvent jamais être résolues que par les fusions de branches d’activités entre les intervenants et leurs bourses même partielles pour pousser les intentions de conflits même non pensée ou calculées réellement vers des assises de mutuelle décision vers la stabilisation de la régions et groupes de régions ……….

  2. Posté par Marieta le

    Est ce que le Liban n existe pas pr l ONU?? Est ce que la CSW ne voit pas le Liban parmi les pays de ce globe???

  3. Posté par Léo C le

    A crever de rire…..Si ce n’était vrai.

    Cela leur sied autant qu’un tablier à une vache.

  4. Posté par conrad hausmann le

    C’est clair, ils vont défendre le droit des hommes à « corriger » les femmmes physiquement ! Avec des versets du Coran…L’ONU est une foutaise dans tout ce qu’ils font par ex.le GIEC !

  5. Posté par S. Dumont le

    L’ONU comme Amnesty International ne sont que des Clubs de petits copains au niveau international, créant des lois, des protocoles et des décrets, histoire de justifier la provenance de notre argent et en plus, ils nous donnent des leçons de morale…
    Si vous regardez les pays membres de ces deux gros machins, on y trouve les mêmes pays c’est-à-dire les mêmes petits copains….
    Si ces institutions avaient un semblant de morale et de dignité, il n’y aurait plus ou presque plus de fillettes excisées, de mariages forcés, de femmes lapidées, de femmes portant la burqa, etc…..

  6. Posté par Charles Alexis le

    L’Arabie Saoudite membre de la CSW, il fallait oser pareille ignominie !
    Aussi crédible qu’un Bertrand C. en conseiller matrimonial, un Marc D. en responsable pédagogique ou alors, un Hannibal L. en finaliste de Top Chef.
    Et pourquoi pas encore un Emmanuel M. comme président de … euh … de la … … …
    Merde … aurais-je dis une connerie ?

  7. Posté par Roland Arcand le

    Quel scandale! Mais même le définitivement décevant Trump a gardé l’Arabie Saoudite et le Quatar comme amis! L’occident n’est qu’un ramassi d’hypocrites avec des dirigeants qui ne se preoccupent que de la prospérité de leur portefeuille! L’Arabie Saoudite est, et on ne le répètera jamais assez, le pire exemple d’une dictature religieuse où l’on coupe encore les mains des voleurs, où l’esclavage est ouvertement admis, où la discrimination entre croyants et mécréants est ouvertement encouragée, où les femmes n’ont aucun droit et où toute opposition religieuse, donc politique, est punie par le fouet ou par la mort.

  8. Posté par Le Taz le

    A MOURIR DE RIRE… Et ce sont les femmes qui votent majoritairement Macron, le candidat des banksters, le candidat des mondialistes, le candidat de l’UE et le candidat de l’ONU. Mais quand comprendrez-vous mesdames que vous êtes manipulées à 200% ??? Les socialistes se sont battus pour que vous obteniez le droit de vote (qui est selon moi légitime mais pas pour les mêmes raisons) uniquement car vous êtes plus facilement manipulables par les émotions ! C’est un secret de polichinelle, ce sont les femmes qui votent majoritairement à gauche, cette gauche incohérente qui s’oppose à la peine de mort mais qui défend l’avortement, cette gauche qui est principalement responsable de l’invasion migratoire, cette gauche qui détruit les finances des pays. Vous êtes utilisées par la gauche internationaliste et les mondialistes de tout bord qui jouent en permanence sur votre fibre émotionnelle afin d’atteindre leurs objectifs. Réveillez-vous !!! (Naturellement il y a des femmes qui ont les pieds par terre).

  9. Posté par Hervé le

    L’existence même de ces organisations et lobbies pour promouvoir la femme ne font qu’inférioriser les femmes en leur rappelant qu’elles ne sont pas l’égal des hommes, puisqu’elles ont besoin qu’on lute pour elles. C’est aussi efficace que la lutte contre la pauvreté. Mesdames, il serait temps de vous révolter contre ces parasites dont la seule avancée est dans leur compte bancaire, plutôt que contre cette soi-disant dominance des hommes. Contre les cons, il n’y a rien à faire. Évitez-les, comme nous évitons les connes, et tout le monde en sera plus heureux.

  10. Posté par Bussy le

    Pourquoi n’auraient-ils pas leur mot à dire…. hein les féministes européennes…. ça va commencer à percuter ou c’est toujours le mâle occidental qui n’est pas très chaud pour tout faire de A à Z à la maison pendant que Madame boit le thé avec ses copines qui vous pose problème ? Mdr

  11. Posté par trafapa le

    Autant demander au faux-pape de défendre les chrétiens d’Orient .

  12. Posté par miranda le

    SIMONE AU SECOURS!!!!!!

    DE LA OU TU ES, REVEILLE LES FEMMES DU MONDE ENTIER FACE A CET OUTRAGE.

    DES MACHISTES SALAFISTES A CE POSTE ?

    ET OU SONT LES FEMMES SAOUDIENNES QUI LE MERITAIENT CENT FOIS MIEUX CE POSTE CAR ELLES SAVENT CE QU ‘EST LE MUSELLEMENT DE LA FEMME.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.