Médias. « Éditorial haineux et sans fondements de Sandra Jean sur D. Trump dans Le Nouvelliste »

Nos lecteurs protestent.

L'éditorial de Sandra Jean, Le Matin, 10 .11.2016

Sandra Jean Edito sur D.Trump Nouvelliste. 10.11.16 :

"Raciste, isolationniste, machiste, populiste, menteur invétéré, grossier, inexpérimenté, dissipé,incohérent, imprévisible. Dangereux. Voilà l’homme que des dizaines de millions d’Américains ont choisi d’élire, en leur âme et conscience, à la présidence des États-Unis. Envers et contre tous les bien-pensants, les intellos, les médias, les sondages, les observateurs et Cassandre de tous poils.

Les électeurs n’en ont fait qu’à leur tête, ou plutôt n’ont écouté que leurs tripes, parce que, pour une bonne partie d’entre eux, « Trump, c’est ce qu’il y a de mieux ». De mieux, vraiment ? On parle bien du type de la téléréalité qui prend les femmes pour des chiennes, les migrants pour des violeurs et les musulmans pour des terroristes en puissance ?

Celui qui veut révoquer l’accord de Paris sur le climat, annuler les traités de libre-échange, construire un mur à la frontière mexicaine ? En décidant, en toute connaissance de cause, de porter à la présidence cet homme-là, les électeurs ont fait le choix d’une société qui se recroqueville sur elle-même, renfermée sur des valeurs conservatrices mâtinées de racisme et d’un paternalisme qu’on espérait révolu.

Un phénomène qui gangrène l’Europe depuis quelques années déjà et qui a fini par traverser l’Atlantique. Trump n’est pas le mal. Il est juste le symptôme d’une démocratie malade et sans mémoire, imprégnée par le marketing politique, dans laquelle on vend du rêve, on balance des énormités, on fait miroiter un passé qui n’a jamais existé et un avenir improbable. L’élection de Donald Trump sonne irrémédiablement la faillite des partis traditionnels, beaucoup trop éloignés de leur base, sourds à ses préoccupations.

Elle légitime le discours de haine, galvanisant ainsi les partis populistes du monde entier. Bienvenue dans l’aire de la politique-spectacle décomplexée."

Sandra Jean, Nouvelliste, 10.11.2016

Commentaire de nos lecteurs et contributeurs, Dominique et Amarillys Schwander Taylor:

 « On pourrait parodier cet éditorial extrême gauche de la directrice des rédactions Mme. Jean en prenant la contrepartie de ses paroles odieuses, haineuses, belliqueuses, injustifiées, et de cette ingérence dans un Etat étranger, sauf aux yeux de ceux qui n'acceptent pas les jeux de la démocratie, qui, quand ils ne "gagnent «  pas, font éclater au grand jour leurs haines et frustrations car il leur semble impossible que les gens ne soient pas de leur avis puisqu'ils croient savoir mieux que ceux directement concernés ce qui leur convient. Pourquoi tant de haine ? pourrait-on se demander. Parce que Donald Trump n'est pas un politicien corrompu, parce qu'il est devenu riche et un excellent négociateur, parce qu'il a payé de sa poche sa campagne et n'aura pas à obéir aux magnats de la finance, aux grandes banques, à Wall Street, aux pétromonarchies telle l’Arabie saoudite et à tant de lobbies corrupteurs qui financent généreusement trop de politiciens dits professionnels? S’agit-il d'un manque d'information, de documentation sérieuse ou d’ignorance partisane ?  S’agit-il une fois de plus d’une journaliste qui écrit une critique d'un auteur sans même avoir lu ses nombreux livres?
On peut se poser des questions à propos de cette extrême gauche qui n'accepte pas que les votants ont peur de la dictature de la pensée qui ne permet pas de choisir librement, surtout pas un homme qui est loin d'être parfait mais qui malgré tous ses défauts pense sincèrement pouvoir faire quelque chose pour son pays, parce qu’il observe, attentivement et depuis des années, son pays et sa dérive politico-impérialiste et n’a pas peur de dire des vérités avec une excellente diction.  Cela fait des années qu’il se tâte à se lancer en politique et que des amis l’y encouragent. "With Trump we have a chance.  With Clinton we have no chance. »  lui ont-ils affirmé.

 

On peut aussi se poser la question de persévérer à payer un abonnement à de tels quotidiens.

Notre expérience personnelle nous dit que pour se comporter comme Madame Jean il faut être une journaliste qui n’a pas voyagé aux USA, qui lit beaucoup beaucoup moins que Putin ou Trump, qui n’écoute pas le Souverain, qui ne débat qu’avec ses collègues des médias qui font partie du ministère de la propagande de l’Etat, de l’extrême gauche et de l'oligarchie mondialiste, preuve en est que Le Nouvelliste refuse les lettres d’opinion qui ne sont pas gauchophiles, europhiles,  islamophiles, etc.

Nous ne sommes pas des spécialistes en géopolitique, en politique et en économie mais que des  Docteurs en médecine à la retraite qui écoutent, observent et lisent. Après avoir débattu avec une jeune soeur et son mari américain, tous deux pro Trump, qui vivent au Colorado, avec un neveu écrivain scientifique, pro Obama et Hillary Clinton , qui vit à New York, avoir parcouru, ensemble en long et en large tous les Etats des USA, nous avons conclu que Trump devrait gagner les élections mais que Hillary risquait bien, grâce aux fraudes électorales de la gauche, de lui voler la  présidence, comme le pensait notre fils qui a travaillé 10 ans à Silicon Valley!

Puis après avoir lu le livre traduit en français de Donald Trump: L’Amérique paralysée, Editions du Rocher 2016 ( Crippled America. How to make America great again)  et le livre de Edward Klein: Unlikeable The problem with Hillary, Regnery Publishing 2015  (ce Klein qui a écrit le vrai et excellent The Amateur concernant Obama), nous étions convaincus que Donald Trump avait toutes les qualités et les connaissances pour faire un président, ce qui n’est pas du tout le cas de Hillary Clinton qui elle, devrait être emprisonnée. Ensuite nous avons vu, pas à la TV politiquement correcte financée à tort par les contribuables suisses mais sur des sites de réinformation, les salles et stades remplis à craquer de Donald Trump et les salles où les auditeurs avaient été massés vers l’avant et la moitié arrière était quasiment vide de Hillary Clinton.
La nomination de Trump est une victoire de la réinformation contre la désinformation et la manipulation des médias de gauche et de l’oligarchie mondialiste. Nous sommes heureux que tant d’Américains de la classe moyenne ne croient plus cette presse et cette TV qui sont devenues le ministère de la propagande des dictatures silencieuses américaine, française, allemande, suisse, etc.

Les seuls surpris par ce triomphe de Trump sont les médias et les enquêteurs aveuglés par leurs certitudes!

Apprendront-ils enfin que toute statistique, toute enquête d’opinion fondée sur des statistiques, ne sont que des approches imparfaites et humaines d’une réalité, pas des vérités? »

Dominique et Amarillys Schwander Taylor, 11.11. 2016

26 commentaires

  1. Posté par Philippe le

    Les meilleures idées ne sont rien sans le talent de l’ecriture. Madame Sandra Jean manque de ce talent. C’est sans doute le plus grave pour une journaliste.

  2. Posté par mathilde le

    SANDRA JEAN, vous êtes une personne dangereuse pour les cerveaux faibles. Vous portez un jugement sur une personne que vous ne connaissez pas. Commencez par voir la poutre dans votre œil avant de voir la paille dans celui du voisin, mauvais esprit que vous êtes !

  3. Posté par guibert yves le

    « Prier Dieu, m’aimer, coudre et filer… » « voilà ce que je demande à une femme »: Molière.
    Chercher l’erreur?

  4. Posté par Le Taz le

    Excellent commentaire d’anjufre !

    Encore une idiote utile qui déblatère les messages incohérents des propagandistes du nouvel ordre mondial. On croirait entendre BHL…

    Il faut absolument que les gens arrêtent de lire ces torchons gauchistes. La solution est toute simple, dès que nous voyons des journaux de gauche (ce qui veut dire à peu près tous les journaux de Suisse Romande, il n’y a pas beaucoup de risques de se tromper). prenons-les et mettons les discrètement dans une poubelle, c’est leur place naturelle ! Agissons !

  5. Posté par anjufre le

    Qui est propriétaire de ce journal? Un groupe français je crois. Cela explique tout.

  6. Posté par Cri-cri le

    Jouissif, cette victoire de Trump, malgré leur Propagande.
    Jouissif, de voir que les peuples n’ont pas perdu leur esprit critique.
    Jouissif, de voir la « tronche » des journaleux qui, au lieu de faire un travail d’information, se font un devoir de bourrage de crâne.
    A croire que « ceux qui ne sont pas éduqués » sont plus lucides et intelligents qu’eux.
    Longue vie à Trump !
    Puisse sa victoire porter chance a l’Europe qui est sur une très mauvaise pente… islamique (beurk !) !!!!

  7. Posté par pierre frankenhauser le

    @Peter K
    SSR => USSR (= URSS en anglais), même combat.
    C’est comme la Radio-Télévision Stalinienne.

  8. Posté par aldo le

    Sandra Jean | Bern, Switzerland – Embassy of the United States
    … Sandra Jean has been in charge of the largest newspaper in western Switzerland, Le Matin. Sandra Jean, … Editor-in-Chief of the daily newspaper LE MATIN , Sandra Jean is 38 years old. Comme quoi Sandra Jean intéressait déjà les Etat-Unis… Intronisée en grandes pompe en 2013, comme rédactrice en chef du Matin, elle n’a manifestement pas tenu longtemps le gouvernail. Les trompettes n’ont pas souflé sa sortie discrète par la porte de service, pour rejoindre le provincial Nouvelliste, déjà encore trop important pour sa petite personne. Voilà peut-être l’origine de sa rogne viscérale contre Trump, le délégué mondial des trompettes de Jéricho. Pour singer les populistes fasciste de la justice de classe made-in France, on pourrait affirmer que les murs des cons sont tombés, c’est donc bien la faute de Trump. Les gens censés ne sont pas tous des ménopausées à l’esprit obtu qui veulent nous imposer le dogme de l’ouverture au monde, sans retenue, ni réflexion.

  9. Posté par Mischler Susanna le

    Merci à M. Schwander pour son commentaire pertinent.
    Heureusement que Donald Trump a été élu président. Ces gauchistes fachos avec leur rengaines anti-démocratiques et leurs manifestations débiles et non-justifiées me font honte. Tous ceux qui ne partagent pas leurs « idéologies » ne sauront pas ce que représente la démocratie, seront racistes, homophobes, misogynes, etc. Ce monde perverti par la bien-pensance me dégoûte sérieusement. Succès à M. Trump et à son gouvernement !!

  10. Posté par Christian le

    …et la liberté d’expression M. Schwander ? De plus, personne ne vous force à lire le Nouvelliste !

  11. Posté par Ralebol le

    Tous les rédacteurs de ces articles et tous les manifestants anti-Trump me font penser à des enfants gâtés qui n’ont pas eu le jouet convoité et font leur petite crise. Dans ces cas-là, il ne faut pas céder.

  12. Posté par Pierre H. le

    Le cas Sandra Jean et autres personnes de gauche est le résultat d’une technique de manipulation appelée « soumission librement consentie ». Comme leur comportement est par définition incohérent, ils refusent pour les autres ce qu’ils exigeaient pour eux-mêmes. Soit le respect du résultat des élections et de la démocratie. Voilà le résultat quand les médias irresponsables manipulent les gens avec des mensonges et des méthodes sectaires. Les gens ne comprennent même plus ce qu’ils font…

  13. Posté par Zendog le

    Cette journaliste qui condamne la haine manifestée par Trump et ses partisans (une grande partie du vilain peuple américain) montre qu’elle n’a rien à leur envier en ce qui concerne la haine dont elle fait preuve dans son article qui ne mérite que le mépris.
    Excellente réponse de D. Schwander et.c’est cela qu’il faut retenir.

  14. Posté par Don Aldo le

    Bravo M. Schwander, du journalisme amateur + informé, utile et intelligent que 90% des pro! Mais il faut dire que les pro sont payés pour faire de la prop et pas de l’info. Quant à la « chienne » de garde du Poubelliste, elle respire la haine, haine de l’homme, surtout le blanc, haine de la femme ayant voté The Donald, haine des déplorables! Comme elle ressemble à Killary! espérons qu’elle finisse comme son modèle.

  15. Posté par Jacques le

    Qu’elle retourne dans sa cuisine !

  16. Posté par Baron d'Bobard le

    Un pur produit des studios RTS. Les médias ont une immense responsabilité dans la montée du « populisme ». A force de propager une vision unilatérale de la société et tenter de diaboliser tous ceux qui n’adhèrent pas à leur vision mondialiste et immigrationniste, ils ont favorisé l’émergence de frustrations profondes qui maintenant font surface.
    Si ils s’étaient contentés de faire leur métier de manière honnête, de reporter les faits et de ne pas mépriser une part importante de la population, les « populistes » auraient moins de succès. Sont-ils capables de comprendre ceci ?

  17. Posté par Peter K le

    A l’epoque elle etait pur jus made in ssr, rien n’a change vivement la suppression de la ssr/pravda!

  18. Posté par S. Dumont le

    Merci beaucoup!
    Ah! Cette bien-pensante, organe politique sous-jacent, majoritaire en Suisse comme en Europe dont l’activité cérébrale se limite à la pensée unique, du comment penser, comment agir, pour qui voter, ce qui est bon et mauvais pour nous, qui accueillir, pour qui nous devons sacrifier nos impôts, contrôle nos pensées, nos actes, nos vies, nos écrits.
    Cette machine infernale, manipule les mots, transforme la réalité du terrain par une idéologie crasse, accuse les contraires de tous les maux, prône la diversité, la mondialisation, car elle, elle sait mieux, elle fait mieux et détient la science infuse. Elle n’a rien voulu voir, ni entendre, parquée dans un déni chronique, les électeurs fatigués, déçus, ignorés dans leur quotidien ont fini par voter en conséquence!!!

  19. Posté par Jim Droz-dit-Busset le

    Bravo et un grand merci Monsieur Scwander pour avoir repondu avec classe a cette egaree du mondialisme , toujours , comme les adeptes de la bien-pensance( pour tous !), de lui signifier notre profond droit de ne pas partager le monde de beni-oui-oui qui a quitte son jardin d enfants bien trot tot , pour pouvoir nous donner la lecon eternellement en voulant confisquer nos droits et avec notre pognon en faveur des autres!Cette dictature telle qu on l apercoit en France…et ailleurs est en train de recevoir ses premieres lecons , la population doit garder son droit a vivre en paix et avec ceux qu elle choisit !

  20. Posté par pierre frankenhauser le

    L’article de de cette propagandiste à deux balles aurait toute sa place dans cette émission:

    https://youtu.be/8EKuBCxnMn4

  21. Posté par CaroleJ le

    Très bon commentaire! (Quebec,Canada)

  22. Posté par Philippe Audergon le

    Merci à M. Schwander pour cette admirable mise au point. Les journalistes, ds leur grande majorité, en oublient leur métier : ils singent la réalité selon leurs propres aspirations. Cette femme devrait démissionner ou, mieux, être poussée à la porte par sa Direction. Une veritable honte.

  23. Posté par observateur le

    Encore une gauchiste devenue folle car son idéologie ne colle pas au réel .
    On devrait obliger toutes ces folles à passer quelques mois dans nos banlieues ethniques autour de Paris, Marseille etc…si elles ont la chance d’échapper à un viol, à une agression, à une balle de Kalachnikov, elles acquièrent au moins un vaccin à vie qui va déconstruire leur idéologie d’un monde utopique, égalitaire, multiculturel, multiethnique, multiconfessionnel où tous les hommes vivraient en harmonie, fraternellement.

  24. Posté par Hotch le

    Il y longtemps qu’on surnommait ironiquement ce titre « le poubelliste ». Ça devait être de la prémonition, parce que pour trouver une éditorialiste de cet accabit il faut vraiment gratter le fond du container.

  25. Posté par Palador le

    Et j’ajouterai encore aussi pour votre sécurité et confort madame, si vous ne voulez pas finir burkinabée et vos cris de vierge effarouchée n’y changeront rien 🙂

  26. Posté par Sergio le

    Madame Sandra Jean, je ne vous plains pas, vous m’inspirez que du dégoût. Par contre, des esprits faibles tels que le vôtre peuvent être contaminés par votre venin au point d’acheter un journal de plus en plus douteux. À l’instar de la Clinton, vous devriez être enfermée, mais pas pour les mêmes raisons.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.