Grande-Bretagne: Une enseignante salafiste: « Vous devez tuer les infidèles » (Vidéo)

NDLR. Va-t-on enfin et quand même imaginer ce qui se passerait si des chrétiens disaient de telles choses des musulmans chez nous. Non, on laisse passer, dire et faire. Qui sommes -nous pour tolérer cela?

"On les tue. Si l'un d'eux rejette l'islam, on doit le tuer», répète la femme voilée. "Vous devez tuer les apostats, fouetter les adultères, jeter du haut des bâtiments les plus élevés les homosexuels"

 

 

Dans le film, tourné en secret , en août dernier et diffusé par Live Leak, l'enseignante explique aux filles en burqas dans une école salafiste du Royaume-Uni comment se comporter selon les préceptes du Coran. "Nous devons haïr celui qui hait Allah" déclare l'enseignante "et aimer celui qui aime Allah: surtout dans un pays comme celui-ci où il y a des non musulmans."

"Ceux-ci sont des musulmans qui ont décidé d'abandonner l'islam. Que ferons-nous? Est-ce que nous allons les tuer? demande la femme, qui répète encore une fois: "Tuer". Un étudiant demande: "Ceux qui rejettent l'islam?". "Oui, les tuer. Vous devez les tuer, vous avez compris? Nous sommes en train de parler de l'islam."

"La sentence pour l'adultère? La lapidation. Jusqu'à la mort. Et pour celui qui n'est pas marié? On le fouette. Oui 100 coups de fouet."

"Nous n'agirons et ne vivrons pas comme des animaux ou ressembler comme le peuple de Lot (homosexuels). Nous devons appliquer le jugement. Le jugement est de les tuer."

"Le jugement pour les homosexuels est de les jeter du point le plus élevé puis de les lapider."

"Vénérer Allah n'est pas suffisant. Nous devons haïr dans nos coeurs ce qui déplaît à Allah et aimer ce qu'il aime."

"Nous devons haïr ce qui déplaît à Allah, spécifiquement lorsque nous vivons dans ce pays avec les non musulmans."

"En vérité nous sommes libérés de vous et de ce que vous adorez à côté de l'Allah.

"Nous vous avons rejetés et entre nous et vous sont apparues l'hostilité et la haine pour toujours. Jusqu'à ce que vous croyez à Allah seul."

"Vous comprenez mes soeurs? L'islam nous protège de la mécréance et des mécréants."

"Vous ne devez pas être ami avec eux. Cela n'est pas permis. Car la loyauté est réservée aux musulmans, pas aux kouffars."

"Nous ne ressentons rien en allant devant une église. Nous ne les regardons pas avec mépris et pensons "Que font ces gens là-dedans. Ce qu'ils disent avec leur langue est tellement immonde et dégoûtant. C'est une abomination."

Nd: la vidéo a été coupée et plusieurs femmes musulmanes donnent par la suite leur point de vue.

Source Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

2 commentaires

  1. Posté par Bussy le

    Et qu’a fait la justice anglaise, un appel au meurtre et même dans ce cas au génocide doit être punissable pénalement, non ?
    Et cette question qui revient toujours : mais que font ces gens en Europe et pourquoi les laisse-t-on s’implanter ?

  2. Posté par Loulou le

    Ce qu’elle décrit c’est tout simplement l’islam. Ce n’est pas « une école salafiste » c’est juste une école musulmane.

    Tout ce qu’elle dit est écrit dans le coran. A part peut-être le lancer d’homosexuel que l’on trouvera dans les hadits/sunna. Mais c’est la même chose: Coran et sunna font partie d’un tout, indiscociable. Et indiscutable sous peine de mort.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.