Thônex : Le PDC et le PLR se moquent de la pétition anti-migrants de l’UDC

Après la récolte de signatures, la pétition lancée par l’UDC Thônex contre l’accueil de migrants passait son examen politique, mardi soir. Elle a reçu un accueil glacial au Conseil municipal. A une large majorité (18 contre 7), les élus thônésiens ont décidé de la classer. Dit autrement, ils l’ont envoyée aux oubliettes, quand l’UDC et le MCG souhaitaient son renvoi à l’échelon de l’Exécutif communal.

Le démocrate-chrétien Philippe Calame s’est même amusé du nombre de signatures récoltées, 417 au total, sur les 14 000 habitants que compte la commune. «En réalité, ce sont quelques maigres Thonésiens qui n’en peuvent plus. Nous renverrons cette pétition où elle mérite d’aller: à la poubelle!»

Pour le Conseil administratif, l’UDC s’est trompée de destinataire puisque sa pétition demande à l’Exécutif d’informer le Conseil d’Etat et de «s’opposer à toute autorisation de construire». «Nous ne sommes pas La Poste, adressez-vous directement aux autorités cantonales», a ironisé le conseiller administratif Pascal Uehlinger (PLR).

Source

Un commentaire

  1. Posté par Théodore J Berseth le

    Et vous pensiez à quoi ?
    Vous êtes à Kalvingrad Messieurs…..la rue appartient à celui qui y descend ! C’est le seul langage que ces ramollis du cerveau comprennent !
    Pour l’oligarchie politicienne nous ne comptons pour rien….et quand bien même ils y a plus de 25% d’élus de la « nouvelle force » du moment qu’elle reste dans son salon, ou la salle des pas perdus, ils ne feront pas trembler la République de Piogre… La « nouvelle force » n’a plus la force de descendre dans la rue M. Meideros et consorts…vous avez bouffez trop de petits fours dans les apéros officiels !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.