Genève (Onex): Près de 2000 signatures contre un village de 200 réfugiés malgré le discours pro réfugiés du PLR

Christian Hofer: On relèvera que c'est ce PLR censé être de droite qui veut imposer des "réfugiés" à la population suisse, usant de la même rhétorique que Sommaruga par le biais de la tradition humanitaire. Bien évidemment, à contrario, dénoncer le fait que ces migrants sont aux antipodes de nos traditions, de notre religion et de nos racines est considéré comme de la xénophobie... Nos politiciens nous prennent clairement pour des imbéciles en nous imposant une immigration qu'ils savent dangereuse: ils nous mettent devant le fait accompli comme cela s'est fait avec l'immigration kosovare, immigration dont nous payons encore le prix aujourd'hui!

Les municipaux se sont écharpés à propos de conteneurs bâtis sur deux étages. «Trop proches de l’école et de la pataugeoire!»

Le Conseil administratif d’Onex savait que la partie serait difficile. Après avoir annoncé en décembre son intention d’accueillir environ 200 migrants dans un village de containers, il a présenté mardi soir une résolution visant à entériner ce projet.

Dans un plaidoyer lénifiant sur les tragédies vécues par les réfugiés et la tradition suisse et genevoise de terre d’accueil, le conseiller administratif PLR François Mumenthaler n’a convaincu personne.

 

Source

7 commentaires

  1. Posté par Tommy le

    Si une commune pauvre accueille des  » richesses pour l’Occident », sa « richesse humaine » comblera les déficits.
    Les communes riches préfèrent rester entre elles et « renoncer » à ce fantastique apport.

  2. Posté par Philippe le

    A ce propos, n’est-il pas possible pour une commune de s’opposer à l’arrivée de migrants sur son territoire moyennant paiement d’une taxe ? Je pensais que certaines communes de cantons alémaniques l’avaient pratiqué ??

  3. Posté par G. Vuilliomenet le

    On pourrait demander aux élus du PLR d’étudier la possibilité de mettre des envahisseurs, pardon des migrants, du côté de ces communes:

    Céligny, Hermance, Corsier, Colonge-Bellerive, Coligny, Vandoeuvres, Thonex…

  4. Posté par Rikiki le

    Très, mais très impatient d’être au soir du 28 février. Si les votations reflètent les 2000 signatures, il y en a pas mal qui verront cet « enrichissement pour l’occident » leur passer sous le nez. Entre autres, tous les « chers Maîtres » et « chers Collègues » et Cie.

  5. Posté par Tommy le

    Mes culpa. Il s’agit de BeverLy Hills.
    Ces personnes me rappellent un certain gourou d’une secte vaudoise des années 70 qui roulait en Rolls Royce offerte par l’une de ses ouailles , et qui déclarait qu’il avait besoin d’être entouré de beaux objets pour méditer…
    Tout en condamnant ses disciples à la frugalité, il ne se gênait pas de manger à la carte.

  6. Posté par Bussy le

    La commune a-t-elle bien prévu de distribuer des brochures à la population d’Onex afin de lui dire que faire pour être acceptée des migrants, et aux femmes plus particulièrement pour leur dire comment elles devront s’habiller pour ne pas choquer ces villageois et à quelle distance elles devront se tenir d’eux ?

  7. Posté par Tommy le

    Je ne connais pas la commune d’Onex. Mais je pense que les décideurs ne sont pas ceux qui devront se coltiner le voisinage de ces « enrichissements pour l’Occident ».
    C’est d’ailleurs curieux de constater que la majorité de ces compatissants ont « migré » vers des communes résidentielles dans lesquelles on ne côtoie bien évidemment pas de gens « issus de la diversité ».
    C’est comme si Karl Marx habitait à Bevery Hills!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.