Georges Soros écrit et signe qu’il veut détruire l’Europe

Courte biographie des calamités sorties du cerveau malade de George (Satan) Soros, juif qui travailla pour les Nazis.

Reproduction autorisée  : © Hildegard von Hessen am Rhein pour Dreuz.info.

Soros se qualifie lui-même de chef d’Etat, sans Etat. Il vit le jour en 1930, sous le nom de György Schwartz, dans une famille juive non pratiquante. Son père changeât le nom de famille pour Soros afin de se protéger des nazis.

En 1993, le multimillionnaire inaugure l’Open Society Institute afin d’imposer ses « fantaisies messianiques » dans le but de « rendre le monde meilleur ».

« Mon but est de devenir la conscience du monde » avance-t-il à son biographe Michael Kaufman, sans que la mégalomanie l’étouffe.

Afin de réaliser son projet utopique, il doit démanteler l’indépendance Américaine.

« L’obstacle principal à un monde plus juste et stable sont les Etats Unis » lance-t-il sans mettre de gants, désignant l’ennemi. Le choix des armes : l’argent et l’agitation.

Les auteurs du livre The Shadow Party* (Le parti de l’ombre), David Horowitz et Richard Poe, comparent Soros à Lénine, qui fait la guerre « par manipulation des forces économiques et politiques aux plus hauts niveaux. »

Le numéro de décembre 2010 du magazine Whistleblower liste plus de 150 organisations appartenant à Soros, destinées à influencer les politiques publiques et manipuler l’opinion.

Par exemple l’«Institute for New Economic Thinking» subventionne des conférences sur le besoin d’un gouvernement central qui doit contrôler l’économie.

« Satan Soros » finance également des médias web, dont l’un au nom très orwellien : «Free Press».

Le plus troublant chez Soros est son passé nazi, qu’il confesse avec bonne conscience – et qui ne dérange absolument personne, dans son camp à gauche :

« 1944 était l’année la plus heureuse de ma vie, c’était l’aventure la plus excitante que quelqu’un puisse vivre » écrit-il en 1995.

Selon un grand nombre de médias internationaux, que vous pouvez consulter sur Google, George Soros était un traitre aux juifs. Il a participé à leur pillage, les a envoyé à la mort pour se préserver lui-même.

Vidéo « les plus beaux jours de ma vie » :

Nous n’oublions pas non plus son incroyable « exploit » contre la Livre Sterling, quand il a fait sauter la Banque d’Angleterre « mercredi noir » 16 septembre 1992, tout en se remplissant les poches.

Lorsque je déclare souvent que la gauche est le mal absolu, Georges Soros en est son flamboyant représentant psychopathe. On se passerait bien de Georges Soros le satanique sur cette terre.

Voici sa dernière « pensée » de psychopathe, écrite de sa plume venimeuse pour détruire l’Europe, qui vient de paraître dans Project Syndicate.

Quand un Georges Soros veut utiliser les Nations Unies pour ses funestes projets d’extrême gauche, l’on peut dire que les affaires du monde sont en danger.

Pour l’accueil des « réfugiés », Soros ne propose jamais que les pays du Golfe en acceptent. Il dit que c’est à l’Europe de payer les « erreurs » cruelles des USA auxquels, grand prince, il demande tout de même une contribution. Pire, il estime que les envahisseurs sont les victimes, sans jamais évoquer les peuples qui doivent subir cette massive invasion. Comme les Européens sont les victimes majeures de cette crise sans précédent depuis la seconde guerre mondiale, et que plus il y a de victimes, plus la gauche pense imposer son idéologie, Soros garde ses critiques virulentes pour Viktor Orban, celui qui mène la fronde anti UE sur les questions de l’invasion migratoire.

Reproduction autorisée : © Hildegard von Hessen am Rhein pour Dreuz.info.

Sources :

george-soros-says-he-feels-no-remorse-for-collaborating-with-nazis

project-syndicate.org

 

Merci à Pierre H.

 

14 commentaires

  1. Posté par lucie le

    mais dites-moi, pleaaaase, si je parcours les rues de Genève, Bâle, Paris, Londres, en criant haut et fort que je vais tout faire péter, risquerais-je alors d’être embarquée par la police ou pas ? et internée ?

  2. Posté par lucie le

    et son médecin qu’en pense-t-il ? a-t-il été acheté ?

  3. Posté par lucie le

    et mise en danger de la vie de millions d’humains ?

    ça existe ou pas ?

  4. Posté par lucie le

    à quel degré de maladie mentale et de danger potentiel une personne peut-elle être internée et neutralisée ?
    garde -t-on les animaux malades dans un troupeau en attendant qu’ils contaminent l’ensemble ?

  5. Posté par bribrilanarchistededroite le

    C’est pas un juif, c’est un sioniste

  6. Posté par bribrilanarchistededroite le

    il a pactisé avec le diable, c’est un suppôt qui paiera un lourd tribu.

  7. Posté par Aude le

    C’est la plus grande nuisance mondiale focalisée en un seul homme.
    L’argent est son seul but….et pense qu’avec celui-ci il va changer le monde…Pauvre type..

  8. Posté par alticor le

    Sacré George ,jamais a court d’idées pour nous faire des farces,je me demande ou ses tentacules se promènes en suisse,il serait intéressant voir effrayant, d’y voir un peu plus clair dans son jeu.

  9. Posté par Dufour R. le

    Puisque la phase ultime du socialisme c’est le communisme, M. Soros devrait demander asile à la Corée du Nord puisqu’il affirme, je cite « L’obstacle principal à un monde plus juste et stable sont les Etats Unis »…

  10. Posté par bernard le

    Que ce monsieur se rassure. Il n’est pas tout seul à vouloir parvenir à cet objectif. Dans la même ligne on trouve les USA, Israel, les Pays pro salafistes:les émirats arabes unis, arabie saoudite, qatar, et les irresponsables chefs d’états européens, avec la mouche chancelière et le flamby vice chancelier. Pour cela ils financent Daech, al nostra, al qaida et isis. Par chance la Russie protège l’Europe.

  11. Posté par Pehem Veyh le

    Rien ne m’étonne plus de cette crapule internationale (et je pèse mes mots). A chaque fois qu’il y a un massacre quelque part, dû à des manœuvres sourdes et financées, il est là. Sa mort (naturelle s’entend), serait un vrai bienfait pour l’humanité…

  12. Posté par Pierre H. le

    Le gouvernement hongrois détient des preuves que George Soros a payé le parti socialiste hongrois ou certains de ses membres pour inclure et favoriser des musulmans dans le parti.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.