4 commentaires

  1. Posté par Ueli Davel le

    Nos fonctionnaires sont déjá aux normes Européennes voire onusienne! Quel bordel. Mais qui control se foutoir. L’histoire de l’AVS à Genève, encore Genève sûrement un hasard! Une Cheffe qui n’en est pas une mais qui en est malgrès tout quoique! Enfin c’est elle qui vérifie ses notes de frais gargantuèsques…

  2. Posté par Caïus le

    306 millions pour 2400 étudiants partis l’an dernier…soit 127’000.-chf (!!!!!) par étudiant pour un semestre!!
    C’est ce que coûte une formation complète en troisième cycle en Suisse, soit 6 à 8 semestres…
    Voleurs!

  3. Posté par JeanDa le

    Et voilà une économie de 306 millions pour la Suisse.
    De quoi entretenir des conventions bilatérales avec des universités étrangères (triées sur le volet j’espère) pour favoriser les échanges d’étudiants …

  4. Posté par Bory Valérie le

    Sait-on combien paie chacun des pays de l UE au titre du financement d Erasmus. Pour mémoire, la Suisse, 305 millions.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.