Incroyable escalade de la violence à Berlin après l’entrée de l’AfD au Bundestag. Nos médias se taisent.

AfD_laPoliceDoitProtéger

Incroyable escalade de la violence à Berlin après l'entrée de l'AfD au Bundestag. Nos médias se taisent.

 

Après le succès de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD), nos médias ont relaté brièvement une manifestation à Berlin contre ce parti, mais sans mentionner sa violence, notamment du fait de la présence des Antifas, les nouvelles troupes de choc de l'extrême-gauche, qui agissent exactement comme le faisaient avant la guerre les nationaux-socialistes et les communistes. On pourrait y voir un silence complice des médias, qui protègent la racaille d'extrême gauche tout en clamant que l'AfD est un danger pour la démocratie.

 

https://www.wochenblick.at/nach-wahlparty-linksextreme-attackieren-kinder-von-afd-politikern/

 

Traduction (Claude Haenggli) : Incroyable escalade de la violence après l'entrée de l'AfD au Bundestag. Les politiciens de l'AfD et leurs partisans ont été attaqués par des extrémistes de gauche tout près de l'endroit de la fête. Selon des témoins, même des enfants ont été attaqués par les haineux manifestants de gauche. Sur les banderoles des contre-manifestants, on pouvait lire, à côté de paroles plus modérées, des slogans comme "We love Volkstod" (Nous adorons la mort de notre peuple) et "AfD zerschlagen" (Détruire l'AfD). La plupart des médias allemands ne mentionnent pourtant pas cette escalade de la violence et parlent d'une ambiance paisible et plutôt triste que colérique parmi les adversaires de l'AfD. Les témoins qui se trouvaient sur place décrivent toutefois une réalité beaucoup plus noire et plus agressive."Je n'ai jamais rencontré un tel concentré de haine. Nous avons été chassés comme du gibier et ce n'est que grâce à la police que nous avons pu sauver notre vie", a communiqué sur Facebook le conseiller personnel de Jörg Meuthen, président du parti AfD.

 

Merci à Claude Haenggli, 27.9.2017

 

8 commentaires

  1. Posté par hausmann conrad le

    La violence « verbale » a commencé avant sur TV-5 Europe, France-24, ETC…ces chaines internationales de propagande vers le monde extérieur de l’EU. Pourtant ceux qui ont voté AFD ne sont ni nazis, ni mème d’extrème-droite mais simplement des citoyens qui ont peur–avec raison– de l’Islam.

  2. Posté par Mezigues le

    Marrant, ce sont les gauchistes qui reprochent l’intolérance et la fermeture ä certains et ce sont eux qui sont le plus intolérants et refermés sur leur idéologie. A Genève se sont les affiches de l’UDC ou du MCG qui sont déchirées ou lacérées par les gauchistes, pas celle de l’Alliance de gauche qui, elles, sont respectée par les nationalistes (quel beau mot)! On voit tout de suite où est l’intolérance et vers quels côté se tourner si l’on veut respecter cette tolérance.
    Maurice a bien raison:
    « Antifas et racailles sont la vraie police de l’hyper-classe mondialisée.
    Comme tous les fonctionnaires, ils sont payés pour exercer leurs « talents » et protégés par un statut particulièrement favorable. Pour la racaille, la rémunération s’appelle « politique de la ville », « aide sociale », toutes choses auxquelles s’ajoutent les primes juteuses de l’économie grise ou noire. Leur statut s’appelle impunité, inversion des valeurs, soutien sans faille de la justice. Pour les antifas, il existe aussi des subventions, et le statut est le même : impunité, inversion, protection, etc. Qu’importe si les subventions ne viennent pas toutes de l’État, en ce cas elles sont grassement allouées par des oligarques mondialistes, toujours dans le camp du Bien, tel que Georges Soros (qu’on retrouve dans tous les coups fourrés) ».
    Churchill avait vu juste quand il déclarait; « les fascistes de demain se déclareront eux-mêmes antifascistes. » ou les antifas moderne!
    Curieuses et dangereuses ces inversions de valeurs, surtout quand le bon peuple ne le remarque pas!

  3. Posté par Claire le

    Les antifas, black bloc et anars de tout poil sont toujours là dès qu’il se produit un événement d’une quelconque ampleur, a fortiori les 13% de l’AfD (manifestations contre la loi El Khomri l’an dernier, et contre la loi Macron récemment à Paris). Leur flanquer une raclée comme le suggère @petitjean est tout à fait irréaliste car ce sont des guerriers très entraînés et qui veulent tout détruire, voire tuer du flic comme ils l’ont déjà tenté en 2016 en incendiant une voiture de police avec deux policiers dedans. Ils agissent tout à fait comme les chemises noires et les chemises brunes, et toutes les milices totalitaires de gauche. Seuls les CRS ou la police spécialement entraînée , selon les différents pays, pourraient en venir à bout. Encore faudrait-il qu’ils aient des ordres. Or on voit bien qu’ils ont l’ordre de ne surtout pas faire de blessés ou pire, de mort, et interviennent donc a minima.
    Quel gouvernement aura le courage de donner les ordres pour les mettre hors d’état de nuire? Personnellement je n’en vois pas, en tout cas sûrement pas Merkel ou Macron.
    Si de telles milices d’extrême droite existaient, il y a longtemps qu’elles auraient été arrêtées.
    Toujours deux-poids, deux-mesures.

  4. Posté par Bardies jean claude le

    arrêter de vous plaindre et agissez la peur n évite pas le danger faite comme eux allez les combattre sur leur terrain etc………………………………………………….

  5. Posté par Maurice le

    @petitjean – On ne peut pas leur mettre de râclée à ces gauchistes et à ces antifas, parce qu’ils sont les bras armés des gouvernements, en tout cas indirectement. Ils sont forcément payés pour exercer cette violence, souvent par l’intermédiaire d’O.N.G. qui touchent de l’argent des gouvernements pour intimider, voire terroriser, tous les patriotes, dès le moment où ils menacent les positions politiques clés. C’est pour cela qu’ils sont quasiment intouchables, et que les autorités préfèrent arrêter les patriotes pacifiques en laissant les antifas détruire tout ce qu’ils peuvent.
    Un patriote qui leur mettrait une râclée aurait tous les ennuis juridiques possibles durant des années et des années…

  6. Posté par petitjean le

    Arrêtons de geindre !
    mais pourquoi ne met-on pas une raclée à ces gauchistes ?
    ils sont forts parce que nous sommes faibles (pour ne pas employer un autre vocabulaire…)

  7. Posté par Antoine le

    Antifas = Gestapo
    L’extrême gôche est 3 à 6 fois plus violente que l’extrême droite.
    Nos merdias n’en parlent surtout pas !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.