Les joujoux balistiques nucléaires de Kim Jong-Un

Michel Garroté
Politologue, blogueur
Corée-du-nord-Kim Jong-un

Corée-Nord-nucléaire-missile-1

   
Michel Garroté  --  La Corée du Nord communiste demeure le pire goulag nucléarisé de la planète. Elle représente une menace létale encore plus grande que l'Iran et le Pakistan. Son petit dictateur halluciné, Kim Jong-Un, a le cerveau imbibé de poudre blanche à base de plutonium et il balance, çà et là, des missiles qui partent un peu dans tous les sens. Si la Corée du Nord était non pas communiste mais fasciste, le Conseil de Sécurité de l'ONU aurait, depuis longtemps, voté une résolution autorisant la levée d'une coalition internationale, avec pour mandat d'envahir ce pays et de renverser son régime.
-
A ce propos, dans une chronique intitulée "L’étonnante impuissance de l’Occident", chronique publiée sur Liberté politique, l'analyste Christian Lambert écrit (voir lien vers source en bas de page) : Sous la haute direction du jeune maréchal Kim Jong-Un, bien-aimé fils de Kim Jong-Il, leader suprême et lui aussi bien-aimé, la Corée du Nord fabrique des bombes atomiques et des vecteurs pour les faire exploser sur les États-Unis, le rêve et le grand but. Tout ceci avec l’aide du grand frère chinois, qui joue un double jeu (J’aide d’un côté et je réprimande de l’autre). Le conseil de sécurité réprouve aussi et vote des sanctions sur lesquelles s’assied en rigolant le leader suprême et bien-aimé.
-
Donald Trump s’en irrite et s’en alarme. Il a envoyé le porte-avions USS Carl Vinson et sa flottille croiser au large de la Corée. Ce groupe naval serait en mesure d’anéantir en 5 minutes les centres atomiques et balistiques de la Corée du Nord, mais tout cela reste à l’état de projet. La Corée du Sud s’oppose farouchement à toute destruction du régime de Pyong Yang qui l’obligerait à prendre en charge 23 millions de Nord-Coréens sous-alimentés.
-
De surcroît, et surtout, un bombardement massif de la Corée du Nord déclencherait dans l’heure l’invasion de la Corée du Sud par l’armée Nord-Coréenne – un million d’hommes qui peuvent atteindre Séoul en quelques heures, tuant et  massacrant tout sur leur passage. Dans une telle hypothèse, comme en 1950, l’armée américaine serait obligée d’intervenir au sol.
-
Que ferait alors la Chine ? Que ferait la Russie ? Se joindraient-elles aux États-Unis pour punir le pays frère indocile ? Sûrement pas. C’est probablement le contraire qui se produirait. Le risque d’une troisième guerre mondiale partant de Corée est donc évident. Assurément, ni Poutine, ni Xi Jinping ne veulent la guerre, mais il est à redouter qu’un « grand leader » fanatique et irréaliste, adulé par son entourage de courtisans, se prenant pour Dieu et Jules César, provoque l’irréparable, déclenchant un engrenage qui échapperait à tous et provoquant un désastre qui pourrait faire des millions de victimes, conclut Christian Lambert (voir lien vers source en bas de page).
-
Michel Garroté pour Les Observateurs
-
http://www.libertepolitique.com/Actualite/Decryptage/L-etonnante-impuissance-de-l-Occident
-

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.