Macron ou le crépuscule de la France

Yvan Perrin
Ancien Conseiller national
Drapeau Français en berne

Macron ou le crépuscule de la France

 

Emmanuel Macron a réussi son pari, il présidera aux destinées de la France durant les cinq prochaines années. Sa tâche ne sera guère aisée au vu du champs de ruines dont il hérite ce jour. Après un quinquennat Hollande qui aura permis à Flamby de pulvériser les records d'impopularité, il y a eu la campagne présidentielle. Ce fut l'occasion de constater à quel point la classe politique est gangrenée par ces hommes et ces femmes qui se remplissent les poches après avoir voté les lois qui le leur permettent. Sous couvert de légalité du style "tout le monde le fait", on bouffe à tous les râteliers de la République, ceci sans le moindre souci pour le peuple à qui on ne donne la parole que lors d'élections très encadrées comme le souhaitait le Général de Gaulle. Nul doute que cette campagne nauséabonde ne contribuera guère à la popularité du monde politique au sein de la population.

 

Aujourd'hui, on mesure le caractère visionnaire de Georges Simenon lorsqu'il rédige son roman "Le Président" en 1957. Son personnage principal, incarné au grand écran par l'immense Jean Gabin, s'exclame à l'Assemblée nationale : "une campagne électorale coûte cher mais pour certaines grosses sociétés, c'est un placement amortissable en quatre ans…" Dans le cas présent, c'est durant cinq ans au moins que les promoteurs d'Emmanuel Macron auront l'occasion d'encaisser de juteux bénéfices sur leur investissement. Le poulain de François Hollande, pur produit de la haute finance, veillera consciencieusement, à remercier ses généreux sponsors dès son entrée en fonction. L'homme prévoit de gouverner par décrets, étant d'ores et déjà conscient que ses rapports avec le parlement seront compliqués. Après le verdict du jour, toute la classe politique a les yeux fixés sur les législatives de juin, élections qui dessineront la future représentation du peuple. On ne court pas grand risque à imaginer que l'homme d'En Marche ne disposera que d'une majorité de bric et de broc, composée d'élus intéressés qui marchanderont âprement leur soutien en échanges de prébendes diverses et variées.

 

Le nouveau président trouvera très vite ses limites, coincé entre un parlement hétéroclite et la rue où se joueront les prochaines décisions. Fort de son score au premier tour, Jean-Luc Mélenchon entend bien rester à la tête de la gauche authentique après le naufrage du parti socialiste dont la part de marché n'a jamais été aussi faible. Pour conserver son ascendant sur un monde communiste traditionnellement malcommode, Mélenchon va devoir multiplier les actions faisant de lui le véritable représentant du monde du travail. On peut lui faire confiance, l'homme a du talent, du bagout et un culot extraordinaires. Tout ce qu'il faut pour mobiliser les foules à chaque fois qu'une décision gouvernementale le contrariera, ce qui, compte tenu de son caractère, se produira fréquemment.

 

Comme si tout cela ne suffisait pas, Emmanuel Macron devra répondre aux attentes de la communauté musulmane qu'il a flattée dans le sens du poil depuis des mois, multipliant les déclarations d'amour à une religion dont certains disciples endeuillent régulièrement les rues. Rien d'étonnant de la part d'un personnage qui a nié la culture française, estimant qu'il y a au contraire une culture en France qui serait diverse. Douce musique aux oreilles chatouilleuses de ces islamistes qui ont fait de la destruction des valeurs de la République leur objectif revendiqué. Par ses propos faisant l'éloge du communautarisme, Emmanuel Macron a surtout fait preuve d'une inculture crasse, contestant le Siècle des Lumières et ses philosophes de même que la Déclaration des Droits de l'Homme issue de la Révolution.

 

Compte tenu de ces divers facteurs contrariants, Emmanuel Macron sera à la Vème République ce que Louis XVI fut aux Capétiens, le dernier d'une lignée qui compta de grands hommes avant de sombrer dans la médiocrité. Dépourvu d'expérience politique, vendu à la fois au grand capital et à l'islam, le héros du jour ne va pas tarder à donner raison à Jean Giraudoux qui disait de la France qu'elle est une bureaucratie tempérée par l'instabilité gouvernementale.

 

 

La Côte-aux-Fées, le 07 mai 2017                                                                        Yvan Perrin

 

19 commentaires

  1. Posté par Aude le

    Macron c’est le vol d’Icare…qui va se brûler les ailes s’approchant trop près du Soleil…..
    Il ne peut en toute logique SERVIR DEUX MAITRES…
    Manon et le Peuple de France!
    C’est donc d’ores et déjà mission impossible….
    Voici l’illusionniste à la poudre de Perlinpinpin….au Pensez printemps….aux Butinantes….
    Voici l’optimiste opportuniste….Bonjour la richesse pour lui et ses sponsors…..Bonjour la tristesse…pour le Peuple travailleur de France….
    Il s’aime tant, s’aimera mieux encore…..et s’aimera d’avantage lorsque qu’il occupera le trône de France…..
    Francais…bon courage….?!!!

  2. Posté par Paul-Emile le

    Hoche38, oui, plus que sourire.

  3. Posté par Mauron le

    Réponse à @Claire . Cela relève de la psychiatrie dites vous. Oui en partie mais aussi de la NAÏVETÉ des populations. INCOMENSURABLE naïveté !!!
    Meilleurs messages

  4. Posté par hoche38 le

    Cher Monsieur Perrin. Je crois que vous analysez parfaitement la situation de mon pauvre pays. Votre propos me rappelle ceux d’un de vos compatriotes genevois avec qui je suis resté ami jusqu’à ce qu’il nous quitte il y a bientôt vingt ans. Il avait servi avec honneur la France du Général de 1941 à 1945 et disait que pour sauver la France, il fallait que nous vous déclarions la guerre: « L’armée nationale suisse sera à Brest en huit jours et nous ferons de la France la reine de l’Europe ». Suis-je arrivé au moins à vous faire sourire un peu?

  5. Posté par TulliaCiceronis le

    La posture de victime-née consiste, notamment, à imputer aux autres la responsabilité de ses échecs. Protégée ainsi des morsures de l’auto-critique qui contraint à de détestables efforts, la victime-née peut s’abandonner en toute quiétude au jouissif rabâchage de ses récriminations favorites, s’imaginant oeuvrer à la décomposition du monde tel qu’il va et intimider les super -méchants qui empêchent l’avènement du monde tel qu’elle le rêve…
    Pour ceux qui l’auraient manqué, voici le lien vers l’analyse du second tour de l’élection présidentielle par les sociétaires de TVLibertés et BV. Les divers points de vue exprimés permettent d’ignorer les palabres et bulletins médiatiques officiels qui se succèdent déjà pour nous « expliquer le topo » – en se copiant mutuellement et se répétant à l’envi. Tout y est dit, en particulier ce que les autruches de profession ne veulent pas entendre.
    http://www.tvlibertes.com/2017/05/07/17084/direct-a-20h30-debrief-second-tour-de-lelection-presidentielle

  6. Posté par Claire le

    Excellente analyse, tout à fait lucide. On pourrait juste ajouter que Macron a été élu avec environ 20 millions de voix, mais que 16 millions se sont abstenus ou ont voté blanc et que 11 millions ont voté MLP. Il a donc eu une majorité de 27 millions d’électeurs contre lui. Ce système électoral est donc à revoir entièrement.
    Néanmoins le résultat est là, manipulés par la caste politico-médiatique mondialiste, immigrationniste et islamophile, des Français ont été trop nombreux à adouber ce pur produit de marketing qui va achever d’entraîner la France vers l’abîme du chaos migratoire et de la mondialisation. Les moutons ont bien suivi le joueur de flûte de Hamelin jusqu’au bord du gouffre et ils sont maintenant … En Marche, vers leur propre destruction.
    Ce suicide de la plupart des pays d’Europe occidentale (et du Canada de Trudeau) est tout de même un cas d’école. Avant, les civilisations succombaient sous les coups de boutoir de l’ennemi, de l’envahisseur. Maintenant, elles s’autodétruisent en accueillant l’envahisseur à bras ouverts.
    Cela relève de la psychiatrie.

  7. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    L’ignorance et l’inculture extrêmes de macron, le fait qu’il n’a aucune idéologie, son ego surdimensionné et infantile, et sa mégalomanie, le rendent très facile à manipuler et en font une marionnette idéale pour servir tous les grands intérêts qui l’ont poussé devant la scène et ont orchestré son élection.
    Soumis aux 2 grandes forces qui le manipulent, à savoir la finance globalisée et l’islam, qui ne se priveront de rien pour lui extorquer des compromissions qui vont accélérer encore davantage le dégringolade de la France. Il risque de ne pas en rester grande chose pour 2022, et je peux très bien voir se réaliser le scenario de « Soumission » de Houellebeque.

  8. Posté par Jean B le

    @ Jaguar :
    De plus en plus exact.
    Hélas…

  9. Posté par Nicolas le

    Au delà des pronostics sur l’avenir du peuple français, l’élection de cette marionnette est surtout un signal extrêmement inquiétant concernant l’avenir de la civilisation occidentale en Europe.

  10. Posté par Bussy le

    Vendu à l’islam…. vous verrez que Tarik Ramadan va demander à nouveau la nationalité française et il l’obtiendra sans problème cette fois-ci !
    Et en 2022, au deuxième tour, ça sera Le Pen (Marine ou Marion ?) et Ramadan !

  11. Posté par Bilou le

    N’en veuillez pas uniquement à Macron, s’il est maintenant sur le trône c’est que des millions de naïfs l’ont élu. Après la neutralisation programmée de Fillon (pourtant pas plus corrompu que les autres…), le duo en course à la pourridentielle était connu, ce qui ne laissait pas le choix de vote aux Français adeptes du politiquement correct. Le chrono est maintenant enclenché pour savoir quel temps mettront ces derniers avant de pousser leur premier caca nerveux…

  12. Posté par Jaguar le

    Makron n’arrivera jamais au bout des 5 ans, des événements dramatiques vont survenir en France, le FN c’est fini, Marine avec… Beaucoup ne comprennent pas la dimension spirituelle et messianique de ce qui s’approche, quand ils le feront ce sera trop tard…

  13. Posté par LAMBERT le

    Ignorance crasse de MACRON et de ses électeurs. Ils vont vite comprendre leur grossière erreur. Pour durer en politique, ne rien faire ou abuser du 49.3 pour des passages en force de lois du type loi travail. On prend les mêmes et on recommence même avec pire !

  14. Posté par Le Nouveau Néandertalein le

    Yvan Perrin avec son « analyse » contribue à confondre la populace.
    Tout est beaucoup plus simple et clair.
    Macron est une marionnette ridicule et stupide. Macron n’a aucune idéologie. Macron est le candidat du Ministère de la Propagande, et du Régime saboteur, collabo.
    Il y a des Régimes d’occupation hybride installés presque partout dans les pays européens, dans les pays occidentaux. Leur programme consiste à génocider la population européenne. Il n’y a aucune idéologie sauf l’idéologie de sabotage, de collaboration au génocide.
    Aussi, il faut constater qu’en Occident, en Europe, il n’y a pas de vraies élites. Car une élite aurait compris la situation et s’opposerait farouchement à ce programme de génocide. Mais nous ne le voyons pas. Ainsi, l’UDC, si l’on juge par le commentaire d’Yvan Perrin, ne comprend pas ce qui se passe. Dommage.

    TheNewNeandertalienEN.wordpress.com

  15. Posté par Spipou le

    Mélenchon le principal responsable ???

    Vous lui donnez bien plus de pouvoir qu’il n’en a, Fleeps.

  16. Posté par LUBRANO Alexandre le

    La France a dérapé dans un virage dangereux !!!

  17. Posté par Dominique Schwander le

    Les peuples ont les gouvernements qu’ils méritent
    Ni l’islam-idéologie ni Macron, même en alliant leurs psychopathies ne vont réanimer la France.
    Par contre l’UE va encore plus se mettre sous la botte de l’Allemagne, sous les oligarques faschistes mondiaux et sous protectorat américain.
    J’espère que les Suisses ne suivront pas le mauvais exemple des Français…

  18. Posté par Fleeps le

    Mélanchon est le principal responsable

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.