Australie. Sydney: Un Sheikh déclare aux étudiantes musulmanes qu’elles iront en enfer si elles ont des amis non-musulmans (Vidéo)

Sheikh-Mohamad-Doar

Les jeunes filles musulmanes ont été informées qu'elles iront directement en enfer si elles sont amies avec des non-musulmans ou qu'elles s'épilent les sourcils.

Le cheikh Mohamad Doar a déclaré à un groupe de jeunes filles à Sydney qu'elles devaient cesser d'être amies avec des non croyants lors d'une conférence sur l'islam.

Parlant à Punchbowl samedi soir, il a déclaré: «La réalité est, mes soeurs, que toute amitié qui n'est pas construite sur la peur d'Allah mènera dans le feu de l'enfer, il faut donc être prudent.

«éloignez-vous des personnes corrompues».

 

Le cheikh Doar a également déclaré aux filles que les femmes seraient maudites par Allah si elles enlevaient leurs sourcils, rasaient leur corps ou l'épilaient.

Il a déclaré: "Vous ne pouvez pas enlever les poils des sourcils, c'est un péché capital."

«La femme qui enlève ses sourcils et celle qui les épile sont toutes deux maudites par Allah».

16864697_1909192592637222_7215126451762498868_n

Il a également abordé les hijabs et a déclaré que les filles devraient les porter amples et aussi simples que possible, ajoutant: «Cela ne doit pas être une imitation du code vestimentaire du mécréant».

Source Source2 Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Rappel:

Australie: Une enseignante démissionne après que des élèves musulmans l’aient menacée de décapitation.

11 commentaires

  1. Posté par Marie-Claude Gélinas le

    Les musulmans sois-disants modérés ou pas se servent de notre démocratie, surtout de notre liberté d’expression pour mettre en application leur religion anti-libéral et anti-démocratique, des modérés ont dit après un questionnaire que leur Coran était plus important que la démocratie, alors cela veut tout dire!…

  2. Posté par rikiki le

    Je pensais les australiens plus rigoureux. Il peut donc continuer à raconter ses sornettes sans autre réaction ?

  3. Posté par Claire le

    De toute façon, l’enfer islamique est essentiellement peuplé de femmes, dixit Mahomet! Aucune mention du paradis pour les femmes dans le coran.
    Bien entendu, les hommes musulmans peuvent, eux, violer les captives de guerre sans aucun problème en imitation du « beau modèle », Mahomet, qui s’y livrait lors des razzias.
    -« Epousez, comme il vous plaira,
    Deux, trois ou quatre femmes.
    Mais si vous craignez de n’être pas équitable,
    Prenez une seule femme
    Ou vos captives de guerre » IV, 3

  4. Posté par Léo C le

    D’un autre côté il faut être franchement décalé ou pervers pour avoir une simple envie d’aborder ces Belphégor de supermarché.
    J’ai déjà sensibilisé mes fils sur cette engeance. Ne pas toucher sous peine d’ennuis et tracas sérieux.

  5. Posté par Sergio le

    Oui, et la Terre est aussi plate que ses propos.

  6. Posté par Jeanjy le

    Je pense que ce « chèque en bois » n’a de cerveau que pierre et une obsession : le sexe féminins qu’il maudit, sauf pour se reproduire contre les mécréants. Dieu est grand ce Halal est petit.

  7. Posté par bossu le

    Coran, 5:51
    Il faut vraiment interdire ce livre !!!!

  8. Posté par Marco le

    LAISSER SE REPANDRE CET ISLAM SALAFISTE ENGENDRERA LE MOURIR ENSEMBLE, CA C’EST SUR.

  9. Posté par Le Taz le

    Le vivre ensemble version islamique… Tout cela est tellement ridicule que cela en devient drôle. Le problème étant qu’il existe toujours des décérébrés qui possèdent le droit de vote et qui ne comprennent rien à rien !!!

  10. Posté par Bussy le

    Triste d’apprendre qu’ils ont aussi de ces débiles profonds en Australie, j’aurais pensé qu’ils sélectionnaient mieux les migrants que l’Europe !

  11. Posté par miranda le

    LAISSER SE REPANDRE CET ISLAM SALAFISTE N’ENGENDRERA PAS LE VIVRE ENSEMBLE, CA C’EST SUR.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.