La Hongrie va lancer une consultation nationale sur les sanctions contre la Russie

NDT: Après l'opposition frontale de la Hongrie aux sanctions contre la Russie, tout le monde comprendra pourquoi l'UE a des problèmes avec ce pays qualifié de « régime hybride d’autocratie électorale ».

En ce qui concerne la politique d'asile de la Hongrie, qui a réceptionné jusqu'à présent plus d'un million de réfugiés venant d'Ukraine (ou disant en venir...), mais de moins en moins veulent rester, (max. 1%) étant donné qu'au bout de trois mois d'aide, il faut travailler et s'assumer.

Nous devrions reconsidérer notre accueil illimité des demandeurs d'asile, y compris ceux venant d'Ukraine.
Notre pays est déjà gravement surpeuplé, nous allons vers une insécurité alimentaire et énergétique, nous continuons le bétonnage du territoire pour loger tout ce monde, et la cohésion nationale est largement compromise par le fait que les Suisses de souche sont parfois minoritaires.

*****

Máté Kocsis, le chef de la fraction Fidesz, et István Simicskó, chef de la fraction KDNP, ont annoncé lors d'une conférence de presse tenue après la réunion des deux fractions à Balatonalmád qu'une consultation nationale sur les sanctions contre la Russie serait lancée. Les sanctions énergétiques sont au centre de la nouvelle consultation.

On demande au gouvernement de l'organiser.

« Il n'est pas normal que seule l'élite bruxelloise puisse décider des sanctions. Il sera également important de demander à la population, car plus ce débat s'éternise, plus il causera de dégâts. »

« Dans tous les cas, lorsque des questions importantes du destin national doivent être tranchées, il faut demander au peuple. Le gouvernement décidera de la date de la consultation.

Máté Kocsis a expliqué que les sanctions énergétiques seront au centre de la nouvelle consultation.

source: https://www.vadhajtasok.hu/2022/09/22/magyarorszag-meglepi-nemzeti-konzultacio-az-oroszorszag-elleni-szankciokrol

traduction libre: Albert Coroz

Un commentaire

  1. Posté par maury le

    https://fb.watch/fJsniO17NG/ Assemblée générale de l’ONU : l’analyse d’Alfred de Zayas Après deux sessions perturbées par la pandémie de Covid-19, l’Assemblée générale de l’ONU se tient à New York d

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.