Biden a nommé une drag queen fétichiste des chiens à la tête de la principale agence nucléaire américaine

RT: La dernière recrue de Biden a un style de vie ouvertement "déviant". Signe de progrès ou de décadence ?

La nomination de Sam Brinton à un poste de premier plan dans le nucléaire américain pose des questions légitimes compte tenu de ses penchants sexuels bizarres avoués

par Ian Miles Cheong  

Une nouvelle recrue haute en couleurs de l'administration Biden, "l'activiste queer" Sam Brinton, fait des vagues sur les réseaux sociaux pour son apparence étrange et son style de vie ouvertement "déviant"

.

Brinton, qui est une fière drag-queen et "maître chiot" – quelqu'un qui dirige des homosexuels vêtus de vêtements fétichistes et déguisés en chiens, avant d'avoir des relations sexuelles avec eux – a été nommé à un poste de haut rang au Bureau de l'énergie nucléaire du ministère de l'Énergie.

Sur le papier, un candidat titulaire d'une double maîtrise du MIT en génie nucléaire et en mécanique semblerait être un candidat idéal.

Brinton a également de l'expérience dans les couloirs du pouvoir, ayant précédemment conseillé la Maison Blanche d'Obama sur les questions LGBTQ+ et travaillé avec le Congrès sur la politique nucléaire. Sa biographie montre clairement une solide expérience professionnelle.

Cependant le style de vie public de Brinton n'est pas adapté aux exigences d'un poste gouvernemental de haut rang.

Occuper un poste important au sein du DOE l'obligerait apparemment à interagir avec ses homologues étrangers en Chine, en Russie et en Iran – ou dans tout autre pays ayant un semblant de normalité. Dans le cas de l'Iran, un pays musulman fondamentaliste aux ambitions nucléaires, la présence d'une drag queen ouvertement "déviante" mettrait sans aucun doute à rude épreuve les conversations, étant donné qu'il y serait persécuté pour ses penchants sexuels.

L'embauche de Brinton est un exemple des initiatives woke de l'administration Biden en faveur de la «diversité, de l'équité et de l'inclusion (DEI)», qui comprenait également la nomination du Dr Rachel Levine, une responsable de la santé transgenre au ministère de la Santé et des Services sociaux. Levine a prêté serment en tant que premier amiral quatre étoiles du pays.

Il ne devrait pas être surprenant que l'administration Biden permette aux personnes souffrant d'hystérie woke et d'une morale lâche d'accéder à des postes gouvernementaux de haut rang, car même la vice-présidente Kamala Harris l'a rejoint dans son rituel des pronoms.

Comme l'a détaillé Colin Wright pour le Wall Street Journal, « Participer au rituel des pronoms vous rend complice du système de croyance régressif de l'idéologie du genre, en le légitimant. Loin d'être un acte anodin, cela sert d'approbation implicite de l'idéologie du genre et de tous ses principes extrêmes.

Pour ceux qui ne saurait pas, le rituel des pronoms fait partie de la routine progressiste consistant à s'identifier en donnant ses «pronoms préférés» tels que «iel» et «ul / lu» tout en se présentant - aux côtés d'autres rituels et expressions bizarres comme 'trigger warning' et 'check ton privilège', qui ont d'abord émergé sur Tumblr et dans des universités américaines libérales.

Le nouvel adjoint aux déchets nucléaires de l'administration Biden n'a pas peur d'afficher sa "déviance". Un article de Metro Weekly présente le style de vie de Brinton en tant que maître-chiot dans la « communauté des chiots ». Brinton y entre dans des détails étonnamment explicites sur les différentes techniques utilisées dans ce milieu, ainsi que sur les penchants sexuels d'autres sujets queer. Cliquez sur le lien si vous en avez envie, mais soyez averti - ce n'est pas une lecture édifiante.

Cette personne (s'identifiant comme genderqueer avec les pronoms they/them, ses penchants sont la sexualité animale et le BDSM "oncle gay") est maintenant en charge de la supervision des centrales nucléaires américaines. C'est ainsi que finissent les empires. Pas avec un bang, mais avec ÇA [photo de Brinton, qui écrit sur sa vidéo: Je suis un rescapé de la thérapie de conversion et je me bats pour abolir cette pratique.]

 

Brinton a également donné des conférences sur les «modes de vie kink» sur les campus universitaires, y compris un cours pour l'"Alliance pour le genre et la sexualité" de l'Université du Wisconsin-Stout sur la «Physique du Kink».

D'après un post Instagram, la session incluait "des démos en direct sur les forces de tension du bondage, la thermodynamique du jeu de cire, la physique de l'impact et les circuits du jeu électro!"

Brinton a également dirigé une conférence «Kink 101» à l'Université du Nebraska à Omaha, avec une publication Instagram montrant Brinton en robe et talons, debout au-dessus de trois hommes agenouillés en tenue de bondage en cuir.

L'effort continu de la gauche de l'establishment pour promouvoir la "tolérance" est devenu davantage qu'un glissement vers la décadence morale - la gauche "woke" sprinte à toute allure, accélérant la destruction des valeurs et des traditions américaines conservatrices à travers une adhésion à la dégénérescence.

L'embauche de Brinton est emblématique du déclin social du pays.

Ian Miles Cheong est un commentateur politique et culturel. Il a publié dans The Rebel, Penthouse, Human Events et The Post Millennial @stillgray @CultureWarRoom

Les déclarations, vues et opinions exprimées dans cet article sont uniquement celles de l'auteur et ne représentent pas nécessairement celles de RT.

*******

L'ingénieur travesti qui menait ses partenaires muselés et marchant à quatre pattes, a été nommé par Joe Biden chef de l'énergie

M. Brinton a également été un invité régulier de la Maison Blanche pendant la présidence de Barack Obama, conseillant l'ancien président sur la politique LGBTQ de l'administration démocrate et conseillant le Congrès américain sur la politique en matière d'énergie nucléaire.

Un des nombreux doutes liés à la nomination de M. Brinton est de savoir comment la vie privée étrange et internationalement publique de ce maître-chien lui permettra d'être accepté au niveau international en tant que défenseur de la politique énergétique du gouvernement américain.

Biden nomme une drag queen fétichiste des chiens à la tête de la principale agence nucléaire américaine.
15 février 2022
Un fétichiste des chiens qui a donné des thérapies de conversion pour devenir homosexuel a été nommé nouveau secrétaire adjoint de la Commission de réglementation nucléaire des États-Unis.

L'administration Biden a récemment nommé Sam Brinton à la tête de la division de l'énergie nucléaire et de l'élimination des combustibles et des déchets. La nomination fait l'objet d'une grande attention médiatique, non pas en raison de l'expertise de M. Brinton, mais en lien avec ses habitudes extrêmement étranges et ses fétiches sexuels. Sam Brinton, lui-même gay, est un partisan engagé de la communauté LGBTQ.

Sam a donné à des personnes qui se sentaient mal dans leur identité de genre une thérapie pseudo-scientifique où il tentait de changer leur orientation sexuelle d'hétérosexuelle à homosexuelle ou bisexuelle.  Brinton encourageait également les jeux de rôles sexuels avec des animaux.

Source : Origo

https://mandiner.hu/cikk/20220215_kulfold_joe_biden_lmbtq_sam_brinton_drag_queen_nuklearis_ugynokseg_szerepjatek_kutya

6 commentaires

  1. Posté par Daniel MIROT le

    Quelle différence entre un Bidet dégénéré sénile et un dégénéré sexuel affirmé. N’est-ce pas là toute la grandeur des USA? Nous avons bien le tyran déviant et inverti macronescul le magnifique.

  2. Posté par Serguei le

    Le Etats Unis ne représentent plus rien… des débiles profonds aux pouvoirs sont placés par un sénilo-débile lui-même. Le pire dans cette histoire, c’est qu’ils détiennent la puissance nucléaire et qu’ils n’hésiteront pas à l’utilisée, pour imposer leurs vues dangereuses et totalement folles d’une société moribonde.

  3. Posté par aldo le

    UN NOUVEL EPISODE DE LA LUTTE DES CLASSES. LES TARÉS AU POUVOIR pour contrer Zemmour et tous les opposants au grand merdier mondialiste.

    Ceci laisse craindre le pire pour l’humanité et nous rappelle que les Qanon, qui ont intrigué contre Trump au prétexte qu’ils le soutenait ont été ces cinglés déguisés dont le chef un acteur portait un bonnet à cornes lequel a participé à l’envahissement plus ou moins pacifique du Capitole. Il a été manifestement payé pour ce rôle. On ne doit pas gober que lui et ses complices seront réellement en prison pour longtemps tout était du pipeau. LES DÉGUISEMENTS ET LES MISES EN SCÈNES DE CINGLÉS SONT UNE SIGNATURE DES SECTES-ONG UTILISÉES PAR SOROS PILOTÉES AU SOMMET PAR LES MORMONS AU MÊME TITRE QUE LES BLM, LES ANTIFA ETC.

    LES ANTI-ZEMMOUR DES MÉDIAS UTILISENT AUSSI CES IMPOSTEURS TARÉS A L’INSTIGATION DES MORMONS, GRAND EXPLOITEURS DES L’IMMIGRATION DE MASSE. AVEC ZEMMOUR, voir LCI et ses suppôts de Satan dans « Mission Convaincre » piégeant Zemmour. https://is.gd/EIMLKV A la 28ème minute 13 en direct à 21h09, N’Fanteh Minteh qui s’est métamorphosée par hypothèse, avec une chirurgie, en Ethiopienne juive falasha sous prétexe de « Transclasse » et qui porte une microscopique oreillette avec derrière un comité de salopards qui lui dictent ses paroles. C´EST PROUVÉ PAR SES ANCIENNES PHOTOS https://is.gd/0CAIi4 soit l’original a été tuée par ces mafias et c’est une imposteuse qui l’a remplacé, soit elle a subit un très conséquente opération esthétique.

    Et après ce genre de GIGANTESQUES SUPERCHERIES on se plaindra que la SECURITE SOCIALE ET LES PRIMES DES ASSURANCES MALADIE NE CESSENT DE COÙTER AUX CONTRIBUABLES. Entre les avocats, les psychiatres, les chirurgiens, les assitants sociaux etc. tous membres de ces sectes mondialistes sont inspirés par Soros et les mormons qui s’engraissent au passage. Le pillage est évident pour ces pauvres migrants qui ne se supportent plus d’une classe inférieure et auxquels ils ont promis la lune sur notre dos dans nos pays « merveilleux » prêt à être tondus pour asseoir définitivement leurs pouvoirs en politique.

  4. Posté par Sergio le

    Superbe. Je le (la?) vois bien débarquant en visite officielle à Pékin, ou ailleurs, avec un homo en laisse.

  5. Posté par Fanfouet le

    Des dégénérés au dernier stade, à parachuter sur une île déserte le plus loin possible du reste de l’humanité.

  6. Posté par antoine le

    PURE décadence, même si cet individu a les capacités et les diplômes requis pour cette fonction.
    L’administration de M. Bidon est en train de perdre  »les pédales … »

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com