Pour la rémunération de son pont de deux mois, Christian Levrat argumente: « En restant au Parlement, j’aurais gagné deux à trois fois plus »

Albert Coroz: Christian Levrat va gagner à La Poste dès le 1er décembre 250’000 francs par an. 

Rappelons que ce roi de la Gauche caviar, défenseur du prolétariat, des pauvres et du petit peuple, avait demandé 12'000 francs pour le travail qu'il a effectué durant deux mois, avant son entrée en fonction comme Président de la Poste. (Nommé à la présidence par Simonetta Sommaruga, tout comme la rédactrice en chef de Femina, socialiste et amoureuse de la Russie, Géraldine Savary, à la tête du Conseil d'administration de La Poste.)

Le journaliste de 24 heures Florent Quiquerez a recueilli à Berne des réactions anonymes d'élus du PS qui disaient:

"On attaque Christian Levrat uniquement parce qu'il est de gauche. À droite tout le monde fait ça."

article réservé aux abonnés: Fin tacticien, Christian Levrat rate sa sortie

*****

Bio express du camarade Levrat: le militantisme est toute sa vie.

  • 1970: naissance à la Tour-de-Trême (FR).
  • Études de Droit et Sciences Politiques.
  • 1995: Caritas Suisse, Service d'aide aux réfugiés.
  • Secrétaire central puis Président du Syndicat de la Communication.
  • Vice-Président de l'Union syndicale Suisse jusqu'en 2008,
  • 2000: Élection à l'Assemblée constituante du canton de Fribourg.
  • 2003: Élection au Conseil national à Berne.
  • 2008: Accession à la présidence du Parti socialiste suisse.
  • 2012: Élection au Conseil des États, réélu en novembre 2015 et novembre 2019.
  • 2020: Nommé président du Conseil d'administration de La Poste.

PS: Il ne faut surtout pas y voir le moindre copinage, mais dans chaque ville dirigée par la Gauche, quasiment tous les postes clefs sont occupés par les camarades. Il y a certainement des exceptions, mais nous ne les avons pas encore rencontrées.Historiquement, absolument partout dans le monde où la Gauche a pris le pouvoir, ce phénomène s'est produit. Avec tout cela, partout les gauchistes s'arrogent le droit de représenter la justice sociale, le peuple, en militant pour un égalitarisme qui de nos jours va jusqu'à nier la différence des genres, tout en s'assurant qu'ils seront toujours plus égaux que ceux qui les entretiennent.

Qu'on pense aux pays de l'ancien bloc soviétique, ou à l'Amérique centrale, du Sud, aux États-Unis, à l'Asie, à Cuba... partout les marxistes ont agi en pillant la population, ont détruit l'économie, ont restreint les libertés, ont opéré une mainmise sur les médias, qui devenaient ainsi des outils implacables de manipulation de masses, puis une mainmise sur l'enseignement, produisant une jeunesse lobotomisée en promettant de construire un futur meilleur.
La déconstruction des bases de la société bâtie depuis des siècles est également une de leurs activités de prédilection.
La Gauche n'a jamais d'opposants, elle n'a que des ennemis, qu'elle cherche à détruire par tous les moyens.
C'est pour cela qu'elle fait peur à la fausse Droite, qui plie l'échine par opportunisme et s'allie à elle. C'est à cause de leur attitude que le Parlement suisse est verdi et que les gens continuent de voter Gauche.

Un commentaire

  1. Posté par kandel le

    Il va gagner plus de 20’000 CHF/mois mais il ne songe même pas qu’il pourrait ne rien demander pour le ‘pont’ de deux mois qui le sépare de ce salaire royal.

    Un apparatchik ‘rouge’ ça sait revendiquer mais ça ne connait pas le geste désintéressé… misère humaine, misère brejnevienne. Saleté de socialisme.
    Que pensez-vous qu’il arriverait si l’on instaurait le socialisme au Sahara ?
    Pendant 50 ans rien du tout, après, pénurie de sable.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.