Après avoir banni Trump, Facebook et Twitter chutent en Bourse.

A l’ouverture des marchés, les deux réseaux sociaux s’affichaient respectivement en repli de 2% et 8%.

[...]

Après cette nouvelle opération de censure de la part de Facebook et Twitter, de nombreux responsables européens se sont élevés contre les deux géants du numérique. La chancelière Angela Merkel, par la voie de sa porte-parole, a évoqué une situation « problématique ». En France, le ministre de l’Economie s’est même dit « choqué » par cette mesure. Farouches opposants de Donald Trump, les Insoumis Jean-Luc Mélenchon et François Ruffin se sont inquiétés du « contrôle » que les GAFA exerçaient sur « le débat public ».

[...]

Valeurs Actuelles

3 commentaires

  1. Posté par poulbot le

    Que leur cotation ce casse la gueule une bonne fois pour toute et terminé ces sang sue.

  2. Posté par antoine le

    Facebook et Twitter chutent en Bourse, et que les cotations baissent jusqu’à ZÉRO !
    Ils auront récolté la monnaie de leur pièce …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.