Ne pas avoir d’idées et savoir les exprimer, c’est ce qui fait le journaliste. (Karl Kraus)

Yvan Perrin
Ancien Conseiller national
Jérôme Bernhard

Jérôme Bernhard est journaliste. Il écrit dans les colonnes du quotidien neuchâtelois Arcinfo. Il a une haute opinion de sa profession et donc de lui-même puisqu'il l'exerce. Dans son billet du jour, notre homme évoque les complotistes et autres adeptes de théories farfelues, comprenez théories qui n'ont pas été validées par un journaliste. Car Jérôme Bernhard sait comment échapper aux fausses nouvelles, il suffit de lire, écouter, regarder et surtout partager le travail de ces accros de vérité que sont les journalistes. Accros de vérité, l'homme a dû avaler un clown. En fait de vérité, c'est de la sienne dont cause Jérôme Bernhard. Cette vérité bien formatée, cette vérité qu'on retrouve partout dans la presse romande, cette vérité d'un microcosme hautain et vaniteux estimant devoir penser pour autrui, cette vérité universelle dont on ne saurait s'écarter impunément. Notre journaliste se nourrit aux meilleures sources puisqu'il y a quelques jours, c'est Le Temps qui tenait un discours rigoureusement identique. Et pour que ce discours soit bien compris, c'est maintenant la RTS qui se charge d'augmenter l'audience en permettant à la presse écrite de tenir ses théories sur les ondes. Asinus asinum fricat.

L'ennui naquit un jour de l'uniformité, dit le proverbe. Il n'est donc pas étonnant que le lecteur s'ennuie à recevoir systématiquement une information uniforme, politiquement correcte donc de gauche et pro-européenne. Il cherche ainsi d'autres sources et se détourne de son journal habituel. Du coup, les recettes manquent et il faut solliciter la Confédération pour soutenir cette information partiale et univoque. Sur son site web, le quotidien neuchâtelois publie le pavé suivant : "Chaque jour, la rédaction d'Arcinfo est mobilisée afin d'accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Plus que jamais en cette période inédite, l'information a une valeur. Pour nous, pour vous. Soyons solidaires autour d'elle. Soutenez-nous !"

Il est bien évident que la précision, la fiabilité de l'information dont il est question ne peut être validée que par Jérôme Bernhard et ses collègues. L'infortuné Heinrich von Kleist disait du journalisme français qu'il est l'art de faire croire au peuple ce que le gouvernement juge opportun de lui faire admettre. Cela vaut désormais aussi pour notre pays. Et le gouvernement, reconnaissant, soutient cette presse qui relaie complaisamment son discours. Avec notre argent.

6 commentaires

  1. Posté par Laberlue le

    Le problème d’aujourd’hui c’est que ceux qui veulent être les maîtres du Monde ont besoin de tout uniformiser. Je veux parler évidemment de l’imposture des sociétés secrète dont souvent malheureusement nos politiciens et journalistes font partie. Ils sont aux ordres des globalistes, c’est-à-dire de l’oligarchie richissime. Avec leur argent, ils achètent tout, même l’OMS… et surtout la presse et les médias. L’endoctrinement s’opère à tous les niveaux pour faire passer le message du globalisme, du mondialisme, du gouvernement mondial avec en plus la volonté de détruire la civilisation occidentale helléno-chrétienne. L’oligarchie a des pions à gauche comme à droite ou au centre. Elle peut s’acheter et influencer toutes les tendances politiques. Elle cadenasse la pensée, les richesses, le patrimoine, la culture, l’économie, la santé et l’éducation en achetant et finançant tout et plaçant ses représentants qui trahissent aux postes-clé. La France est beaucoup plus cadenassée que la Suisse. On voit le résultat de cette destruction volontaire d’une nation par les globalistes. Heureusement qu’en Suisse il y a des Yvan Perrin et son parti qui se sentent le devoir et la responsabilité d’éviter à la Suisse le délitement des structures et le désordre général et surtout dans la pensée. Car les gens sont volontairement déboussolés par certains journalistes. Autrement dit, ne lisons et n’écoutons pas la presse et les médias sans analyse critique. Les oligarques veulent nous imposer un Monde sans aucune valeurs et sans moralité, un Monde artificiel, machiavélien, uniforme et sans âme car conçu par l’argent et pour l’argent de quelques uns. Les valeurs millénaires de la Suisse, son esprit sage et plein de bon sens, le sens des responsabilités et du devoir, la foi, le respect de l’ordre naturel et de la morale sont les piliers de cette nation. Tous les partis devraient cultiver et pérenniser ces principes qui sont élémentaires et fondamentaux pour exister et durer.

  2. Posté par Fanfouet le

    Exemple d’il y a quelques minutes (Temps Présent du 14.5.2020): les seules personnes interrogées sont exclusivement démocrates, sans exception, alors que tous les extraits « à charge » sont bien entendu républicains et souvent sortis de leur contexte. A vomir, ce parti-pris indécent et surtout financé par notre argent (taxe radio-TV) sans aucun égard pour nos convictions, pas forcément alignées gaucho-bobo…

  3. Posté par combattant le

    Merci Monsieur Perrin de ce coup de plume ! Vos écrits,sont d’une qualité d’exception comme d’habitude.Oui cette rts socialo-bolchèvique,méprise L’UDC le seul parti souverain à défendre les nôtres.Maintenant que cette médiocre télévision,utilise le porte-voix,le haut-parleur à pavillon, pour diffuser la pensée unique,le gavage du cerveau,c’est comme un appel à la prière pour les fanatiques du alla va au bar.Donc nos torchons et autres papiers pour WC,font appel à cette dame écran de mauvaise augure,encore trop onèreuse à mon avis !

  4. Posté par Clément Durosier le

    Comme quelqu’un l’a dit: « Un journaliste, c’est une p… ou un chômeur ».
    Ceux qui en veulent la démonstration (en allemand), lisez ce livre:
    https://b-ok.org/book/2378913/c524eb

  5. Posté par Rikiki le

    C’est tellement bien dit. Merci.

  6. Posté par antoine le

     »Et le gouvernement, reconnaissant, soutient cette presse qui relaie complaisamment son discours. Avec NOTRE argent. »
    Vu que les subventions sont prêtes à tomber dans l’escarcelle des journaleux, on est sûr que nous serons bien informés !
    Que ne ferait-on pas pour que les merdias (aux ordres) soutiennent les gouvernements pourris et corrompus ?
    Depuis que la redevance est obligatoire, jamais je n’ai vu autant pencher ma TV à gôche …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.