Quand un ponte du conseil scientifique de Macron assurait : “Il n’y aura pas d’épidémie en France”

Membre du conseil scientifique instauré par Emmanuel Macron, Yazdan Yazdanpanah a très tôt pris la parole sur l’épidémie de Covid-19 qui sévissait alors en Chine. Et le chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital Bichat était formel sur les risques possibles en France. « Il peut y avoir un cas mais je pense qu’on va très rapidement le contenir. Il ne va pas y avoir une épidémie en France parce qu’on est justement préparé. Mais il peut avoir un cas qui va arriver, ça c’est possible », déclarait-il au mois de janvier, sur France 5. Ou encore, sur RTL : « Il n’y aura pas d’épidémie parce qu’on sait faire, on sait contenir, on sait isoler ces patients ». Pour cet expert auprès de l'OMS, « la probabilité d’une épidémie en France et en Europe est extrêmement faible parce qu’on a un dispositif pour contrôler l’épidémie », soulignait-il toujours au mois de janvier sur LCI. [...]

 

 

Pour rappel, le 26 janvier dernier, Agnès Buzyn, alors ministre des solidarités et de la santé, se voulait rassurante sur le stock de masques : selon elle, il n’y avait aucun risque de pénurie en cas d’épidémie du virus Covid-19 sur le sol français.

[...]

Valeurs Actuelles

5 commentaires

  1. Posté par Sertorius le

    Yazdan Yazdanpanah doit se sentir minable en ce moment. Macron aussi. Membre du conseil scientifique qui n’a rien de scientifique dans ses analyses de la pandémie. Il y avait un temps ou des gens comme ça se suicidaient d’avoir porter une telle honte. En tout cas, il devrait être démuni de son droit de pratiquer la médecine. Qui le voudrait comme docteur?

  2. Posté par ROUSSEAU SERGE le

    depuis le début de l’épidémie j’ai pensé que rapatrier les français qui étaient en chine pour se faire
    de l’argent etait une très mauvaise idée car c’était ramener la maladie.Cela a été le cas et il fallait fermer immédiatement les frontières et cela n’est toujours pas fait pour la France.Les frontières doivent rester pour chaque pays.L’europe n’étant pas solidaire, chaque pays travaille
    pour sa chapelle.En 1973 j’étais au tchad un an en operation de guerre et j’ai connu le choléra,
    17000 personnes vaccinée sur le lac tchad en deux semaines avec des hélicoptères et des pistolets de vaccination,le jet traversait la peau.J’ai fait 36 ans comme ça alors tout ce qui se passe je l’avais annoncé à mon épouse il y a plus d’un mois.Maintenant je suis confiné et est accusé comme beaucoup de français de ne pas respecter les règles du jeu.Mais c’est l’incompétence de nos dirigeants et de leurs «  »Conseillers » » qui est la suite des évènements.
    Bonne soirée à tous et prenez soin de vous. TITU 57

  3. Posté par Léo C le

    Bien que je n’aie aucun doute sur l’impunité de fait des serpillières qui nous gouvernent, j’ai la faiblesse de croire qu’ils seront sanctionnés d’une façon ou d’une autre.
    Je rêve d’une sanction pénale exemplaire pour ces criminels. Tout au moins que Macron et sa clique aillent finir dans les chiottes de la politique.

  4. Posté par antoine le

     »Membre du conseil scientifique instauré par Emmanuel Macron, Yazdan Yazdanpanah a très tôt pris la parole sur l’épidémie de Covid-19 »
    Qui a nommé M. Yazdan Yazdanpanah au conseil scientifique ?
    Apparemment n’importe quel quidam pourrait être élu ?
     »Il ne va pas y avoir une épidémie en France parce qu’on est justement préparé »
     »la probabilité d’une épidémie en France et en Europe est extrêmement faible parce qu’on a un dispositif pour contrôler l’épidémie »
    Sa boule de cristal n’a pas bien vu le futur ! On dirait même qu’il a tout faux !
    Le gouvernement depuis le mois de janvier n’a RIEN prévu !
    Pas de stock de masques de protection
    Pas de lotion alcoolique
    Pas de kit de tests en suffisance
    Pas de ventilateur en suffisance
    Pas de stratégie pour dépister, soigner, guérir les gens. RIEN, c’est juste lamentable !

  5. Posté par Dominique le

    On les connais ces « experts » des TV françaises, de Paris à Marseille…
    Pauvre médiocre médecin-chef de service il n’étais semble-t-il pas capable de lire l’anglais afin de savoir ce qui se passait en Chine et les mesures déjà prises en Corée, Taiwan… alors même qu’il pérorait et faisait l’intéressant.
    Un infectiologue qui n’a même pas l’idée de consulter le magnifique site de l’Institut de virologie de Wuhan pour lequel la France a dirigé la construction de son laboratoire P4.
    Les proches des patients décédés de ce dernier virus chinois doivent porter plainte pénale contre cet incompétent.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.