Pays-Bas : près de 45% des Néerlandaises se sentent en danger dans l’espace public. « Un nombre frappant de femmes évoquent les jeunes d’origine étrangère »

Pays-Bas – Éviter les transports en commun le soir, retenir son souffle quand on passe devant un groupe de jeunes hommes dans la rue et toujours avoir un trousseau de clés ou un spray d’autodéfense à la main pour « s’armer » contre un danger soudain : pour un nombre considérable de Néerlandaises, c’est devenu la réalité quotidienne. 44% d’entre elles se sentent régulièrement en danger dans l’espace public, surtout le soir. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé auprès de plus de 1000 femmes.

(…)

Telegraaf.nl

« Un nombre frappant de femmes évoquent les jeunes d’origine étrangère »

 

Via Fdesouche

2 commentaires

  1. Posté par Dominique le

    Si les élus Hollandais avaient plus écouté Pim Fortuyn et lu son livre publié en 1998 et cru l’enquête fait à la même époque sur l’islam, les Hollandais ne vivraient pas dans cette crainte pour leur sécurité. Qu’ils se réveillent et donnent leur vote à des élus plus à l’écoute du peuple.

  2. Posté par Bussy le

    La vie Orange Mécanique rêvée des féministes…. et qu’est-ce que ça donnera dans 10 ans… 15 ans ?
    C’est simple, fini les sorties sans un mâle !
    Bravo les cruches !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.