Belgique : En séjour illégal et déjà 7 fois condamné, un Marocain tabasse un homme de 79 ans à terre puis le vole !

post_thumb_default

La cour d'appel du Hainaut a condamné mardi un Marocain en séjour illégal de 33 ans, Abdallah A., à quatre ans de prison ferme pour un vol avec violence commis dans une station de métro à Charleroi. La peine est moins sévère qu'en première instance, où l'homme avait écopé de six ans ferme en octobre dernier.

Mais ce n'était pas une première pour Abdallah, en séjour illégal depuis 2006, qui avait déjà été condamné six fois par le tribunal, et a notamment écopé de six ans de prison d'un précédent jugement.

Le 5 mars 2019, il avait purgé sa peine et sortait de prison. Et un mois après sa sortie, le 7 avril, il a agressé un septuagénaire dans la station "Beaux-arts" du métro de Charleroi le 7 avril 2019, pour lui voler son portefeuille et son téléphone portable.

La scène a été filmée et le passage à tabac a duré quatre minutes. Bernard, 79 ans, avait été mis à terre par une balayette, puis frappé alors qu'il était au sol.

[...]

Dhnet.be

Nos remerciements à Josée-Christine Lavanchy-Trépe

 

Un commentaire

  1. Posté par antoine le

    Il était en séjour illégal !
    Donc l’État est complice et n’a pas fait encore une fois son travail de contrôle à nos frontières.
    Il n’y a plus de frontière à l’intérieur de l’UE, ce sont les frontières au pourtour de l’UE qu’il faut garder !
    Schengen est une passoire, dénonçons cet accord absurde !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.