Suisse : le secrétariat d’Etat aux migrations tente de retirer le passeport à une djihadiste

La veuve se trouve actuellement dans un camp d'internement dans le nord de la Syrie avec ses trois enfants.

Le SEM s'efforce de rapatrier les deux enfants enlevées. Cependant, ses efforts ont jusqu'à présent échoué en raison notamment de l'opposition de la mère. [...]

Ce ne serait que la deuxième fois depuis la Seconde Guerre mondiale qu'une personne suisse se verrait dénaturaliser. En septembre, le SEM avait déjà révoqué le passeport d'un binational turco-suisse. L'homme avait déjà été condamné à plusieurs années de prison par le Tribunal pénal fédéral en 2017 pour avoir fait de la propagande pour l'EI et recruté des combattants pour le groupe terroriste.

Le Matin

6 commentaires

  1. Posté par Amarillys Taylor le

    L’islam est une idéologie agressive et mortifère.Ceux qui ont choisi de combattre l’occident sont des traîtres et doivent payer pour leurs crimes là où ils les ont commis. Nous ne voulons pas de ces gens qui ont choisi leur camp. Qu’ils assument et qu’ils restent la bas.

  2. Posté par Christian Hofer le

    @Antoine et Sergio

    Vous avez tout à fait raison : l’administration suisse, très à gauche, s’est mise dans un sale pétrin toute seule alors que ce cas de figure ne devrait même pas poser de problèmes en théorie. Visiblement, aucune vérification approfondie n’est effectuée lors des naturalisations.

    L’article se garde bien de pointer du doigt les partis de gauche qui militent systématiquement pour faciliter cette naturalisation et qui la pratiquent sans doute avec un laxisme effrayable, à l’abri du regard des Suisses, dans les communes de gauche. L’islamisation de notre pays se fait ainsi sans que notre population n’en sache rien.

  3. Posté par noMRCI le

    Ces gens haïssent le modèle occidental et sont parti voir si l’herbe est plus verte au pays de Daech. Qu’ils y restent donc pour pratiquer ce qu’ils chérissent de plus soit leur religion. Maintenant, leurs enfants (faudra encore vérifier…. ainsi que l’âge réel…) s’ils sont petits, se sera possible de les désintoxiquer, s’ils ont plus de 10 ans, c’est déjà peine perdue et un danger pour le pays d’accueil. Voilà ce que nous amènent les portes ouvertes et le multiculti.

  4. Posté par Sergio le

    L’obtention du passeport suisse n’est qu’une simple formalité comme celle d’adhérer à l’Union européenne. Les problèmes quasi insolubles se posent quand il faut retirer ce passeport ou lorsqu’un pays veut sortir de l’UE.

  5. Posté par antoine le

    Vu que certaines personnes ont reçu pratiquement gratuitement et sans effort la nationalité suisse, on constate que ces  »nouveaux suisses » ne la méritait tout simplement pas …
    Il y a des abus lorsqu’on distribue dans le but électoral et tout vent ces documents officiels …

  6. Posté par Christian Hofer le

    Fabuleux apport de l’islam à la Suisse : des situations que nous n’avions jamais vues ni voulues représentent maintenant notre quotidien.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.