Zurich : des extrémistes de gauche agressent deux UDC (Roger Köppel et Christoph Mörgeli) dans un café

La presse alémanique (comme ici ou ici ou encore ici) et la presse tessinoise (ici) parlent d'extrémistes de gauche alors que le 20 Minutes romand utilise hypocritement le terme de "militants antiracistes".

Ainsi l'agression devient magiquement "légitime" dans l'esprit de la gauche.

**********

Christoph Mörgeli et Roger Köppel, qui est aussi le rédacteur en chef de l'hebdomadaire Weltwoche, ont été expulsés mercredi dernier à coups de Milkshake du Sphères, un café branché de Zurich, par des «antiracistes et en colère». L'action a été revendiquée sur le portail Barrikade.info et sur la page Instagram de la Jeunesse Révolutionnaire de Zurich.

 

 

 

Dans le texte justifiant leur coup d'éclat, les militants s'en prennent directement au patron de l'établissement Philipp Probst, qui accueille «cyniquement» toutes les semaines des réunions de la Weltwoche, un journal de tendance droite conservatrice alors que le café se veut proche des milieux de gauche. Les activistes remarquent ainsi que des exceptions sont faites uniquement pour les journalistes, puisque'ils ont des tables attitrées chaque semaine alors que le restaurant ne prend pas de réservations, relève 20 Minuten. La «liberté d'expression» ne peut pas être un argument contre cette attaque, car Köppel et son journal «humilient les gens», justifient encore les auteurs des revendications [NDLR : Vous noterez que dans la tête de ces extrémistes, leur agression n'était pas "humiliante" du tout.]

[...]

20Min.ch / 24Heures

Nos remerciements à notre lectrice

4 commentaires

  1. Posté par Julie Rochat le

    Et ça se croit intelligent…. Y’a vraiment des baffes et des coups de pied au cul qui se perdent !! Quel niveau de connerie, ça fait peut de tomber aussi bas…. Dans la même catégorie que les petits cons/connes qui vont saccager les boucheries et abattoirs, au même niveau d’imbécillité !

  2. Posté par combattant le

    Déjeuner en PAIX !bientôt plus possible dans cette suisse socialo,bochèvique,vert-pastèque,le chanteur STEPHAN EICHER devra changer son TEXTE au plus vite!

  3. Posté par Jean Durand le

    Les gauchistes sont les seuls vrais démocrates dignes de ce nom. Tout le monde peut dire son opinion tant que ça correspond à leur pensée unique.

  4. Posté par Bussy le

    Pourrait-on voir la tête de ces militants antiracistes, juste pour vérifier qu’ils acceptent parmi eux des noirs, maghrébins et albanais……
    Mais, je plaisante !!!!! Je connais la réponse…. que des fils à papa blancs, qui militent pendant leurs études, et qui plus tard prendront le même genre de boulot que papa et maman, boulots bien payés, à l’abri de la diversité, et adopteront des comportements de bien-pensants idiots utiles des oligarques.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.