Un demi-million d’euros d’argent libyen aurait été viré sur le compte secret d’un proche de Sarkozy

post_thumb_default

 

Un ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy s’est vu virer sur un compte secret aux Bahamas 440.000 euros depuis la Libye en février 2006, soit un an avant l’élection présidentielle en France, dévoile une enquête de Mediapart.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Vautrin le

    Il est très plausible, puisque les indices se multiplient, que Sorkozy et sa bande de traîtres atlantistes ont bénéficié de l’apport d’argent étranger; notamment, en ce qui concerne la Libye, cela pourrait être mis en rapport avec l’agression contre ce pays -agression dont nous mesurons les conséquences aujourd’hui, confrontés que nous sommes à une invasion africaine. Parmi les « généreux donateurs », on peut, je pense, compter le Qatar qui a probablement négocié ses « dons » contre la licence d’installer des mosquées et prétendus « centres culturels » salafistes.
    Mais n’oublions pas non plus que personne, en tous cas par le parquet financier, ne s’intéresse au financement de l’invraisemblable campagne de Macron, dont il ne fait pas de doute qu’elle a été arrosée par l’argent de l’étranger.
    Influence, corruption, trahison pourraient désormais figurer au fronton des édifice publics à la place de liberté-égalité-fraternité.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.