Kiel (All.) Un requérant d’asile débouté poignarde à mort une mère de 2 enfants. Il est déclaré irresponsable.

C'est la scène d'un film d'horreur : un homme a attaqué une mère de deux enfants avec un couteau et l'a poignardée 37 fois. La femme est morte des suites de ses blessures. Après le meurtre de Preetz, au sud-est de Kiel, l'auteur, âgé de 25 ans, a été condamné : Il sera placé dans un établissement psychiatrique fermé.

Lundi, le tribunal régional de Kiel a estimé qu'il était prouvé que le demandeur d'asile afghan avait tué la femme par au moins 37 coups de couteau.

"Plusieurs de ces coups ont été fatals", a déclaré le président Jörg Brommann. Par exemple, un coup de couteau dans le cerveau a saigné cette femme à mort. Le tribunal a qualifié le crime de sournois car l'homme est entré dans la maison de la femme sans qu'on le remarque, par une fenêtre de la cave, et l'a poignardée par surprise.

Schizophrénie paranoïaque : l'ex-soldat est considéré comme irresponsable

Le suspect ayant eu au moment du meurtre une poussée aiguë de schizophrénie paranoïaque, il est considéré comme irresponsable et ne peut pas être sanctionné. Etant donné qu'il représente une menace pour la société, il doit être placé de manière permanente en psychiatrie, a déclaré le président.

[...]

L'accusé est un ex-soldat. Il avait demandé l'asile mais sans succès. Lui et sa victime se sont rencontrés lors d'un anniversaire. Ils ont entretenu une relation durant un certain temps. [...]

"Il savait exactement ce qu'il faisait".

Selon le président, le crime montre "une volonté absolue de détruire dans le sens d'un meurtre ciblé et intentionnel". L'accusé "savait exactement ce qu'il faisait et a vu ce qu'il avait fait", a déclaré le juge.

[...]

(Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch)

Amp.mopo.de

4 commentaires

  1. Posté par Esther le

    Ce qu’il a fait est un ordre à l’impératif inscrit dans son Coran. Et la « justice » qualifie ce terroriste d’irresponsable…

  2. Posté par Léo C le

    Par contre inversez le sens de l’agression, peu de chances d’être rangé parmi les « déséquilibrés ».

    Je ne parviens pas à comprendre comment des femmes peuvent encore se commettre avec ces individus, sachant ce qu’elles risquent potentiellement.

  3. Posté par Antoine le

     »Le suspect ayant eu au moment du meurtre une poussée aiguë de schizophrénie paranoïaque, il est considéré comme irresponsable »
    Un déséquilibré irresponsable de plus !
    Il n’y a bientôt plus que ça …
    – Ne faudrait-il pas TOUS les enfermer ?
    – Ne faudrait-il pas TOUS les expulser ?
    – etc …
    Il y en a MARRE de cette racaille qui tue, viole, agresse juste pour leur plaisir !!

  4. Posté par Valentin le

    Même un pleuton d’exécution serait trop d’honneur pour ce sinistre individu

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.