La gauche plume les contribuables comme des dindes de Noël

Le glissement à gauche, qui a eu lieu lors des élections fédérales du 20 octobre dernier, produit ses premiers effets: l’Union syndicale suisse (USS) entend distribuer de l’argent tous azimuts. Elle présente une liste de revendications en prétendant soutenir le pouvoir d’achat de la classe moyenne. La réalité est juste inverse: une fois de plus, les contribuables, donc la classe moyenne qui trime pour payer ses impôts, devront passer à la caisse.

La victoire de la gauche aux dernières élections va coûter cher à la classe moyenne suisse qui travaille durement pour payer ses impôts. Elle devra non seulement financer la rente pont pour les chômeurs âgés et un congé de paternité, mais, s’il en va selon l’Union syndicale suisse (USS), elle continuera d’être plumée comme le sont les dindes à Noël: l’USS réclame une extension de l’offre de prise en charge, une hausse des allocations familiales et une réduction supplémentaire des primes, pour ne citer que ces points d’une longue liste de revendications.

Compte tenu de la situation économique actuelle, les revendications de l’USS sont proprement irresponsables. Swissmem, le secteur suisse de l’industrie des machines, des appareils électriques et de la métallurgie, a annoncé aujourd’hui que le ralentissement économique est plus rapide et plus massif que prévu. Durant les neuf premiers mois de 2019, les entrées de commandes ont reculé de 13,2% par rapport à la même période de l’année précédente. Voilà donc le 5e trimestre d’affilée que cette branche enregistre une baisse des commandes.

La Suisse importe du chômage via la libre circulation des personnes
Mais ce n’est pas tout. L’Office fédéral de la statistique tire lui aussi la sonnette d’alarme face au développement du chômage. En calculant le chômage suisse selon la même méthode que dans l’UE, on constate que le taux de chômage a passé entre le 3e trimestre 2018 et le 3e trimestre 2019 de 4,4 à 4,6% selon la définition du Bureau international du travail (BIT). Alors que la proportion de chômeurs est restée stable parmi les ressortissants suisses, elle a surtout augmenté chez les étrangères et étrangers originaires des pays UE/AELE et des Etats tiers. C’est une évidence: la Suisse importe du chômage de l’UE via la libre circulation des personnes.

L’UDC exige donc que la Suisse gère enfin de manière autonome et selon ses besoins l’immigration sur son territoire. C’est exactement ce que prévoit l’initiative de limitation qui sera probablement soumise au peuple suisse en mai 2020. De plus, la classe moyenne qui travaille durement doit enfin être soulagée de l’accablant fardeau d’impôts, de taxes et de redevances au lieu d’être ponctionnée par de nouvelles revendications populistes d’une gauche irresponsable.

siurce: https://www.udc.ch/actualites/articles/communiques-de-presse/la-gauche-plume-les-contribuables-comme-des-dindes-de-noel/

2 commentaires

  1. Posté par Antoine le

    Référence : Journal Lausanne Cité du 13-13 novembre 2019
    Arrêté d’imposition 2020-2024 : La Municipalité de Lausanne spolie le contribuable lausannois, article de M. F. Moeschini
    Sa stratégie, très roublarde, est des ne PAS tenir son engagement passé en 2018 avec le Canton concernant la reprise par le Canton de charges liées à la l’AVASAD (soins à domicile, etc …)
    http://www.avasad.ch/jcms/m_7371/fr/accueil
    La Ville de Lausanne s’était engagée à répercuter en 2020 une baisse de 1.5 point.
    Il faut être bien naïf pour croire la parole d’un politicard !!
    On constate que la municipalité lausannoise socialiste-verte-popiste spolie le contribuable lausannois.
    Il ne faut pas oublier la péréquation financière des communes !!
    Toutes les communes passent à la caisse pour soutenir les dépenses inconsidérées de cette municipalité de gôche. Parait-il c’est pour les dépenses des infrastructures que nous utilisons en allant à Lausanne … Je ne vais plus à Lausanne depuis des années !!
    Si je m’y rends occasionnellement, je dois payer 2-3.– Frs de l’heure du parking, lorsqu’il y a un place de libre et voir les dealers à l’œuvre à toute heure du jour et de la nuit !!
    Le social à Lausanne est TRÈS sollicité !! surtout par ces personnes qui se font du blé sur notre dos et en détruisant la jeunesse actuelle ! Magnifique auto-goal.
    Et il y en a qui continue à voter pour cette gôchiasse !!

  2. Posté par Antoine le

     »La victoire de la gauche aux dernières élections va coûter cher à la classe moyenne suisse »
    Les assistés sont en constantes augmentation ! Les services sociaux sont de plus en plus sollicités !
     »elle continuera d’être plumée comme le sont les dindes à Noël »
    Au lieu d’acheter des cadeaux de Noël, elle paiera des impôts et autres taxes !
     »Voilà donc le 5e trimestre d’affilée que cette branche enregistre une baisse des commandes »
    Ceci est très problématique, c’est grâce à notre industrie, qui crée de la richesse, que l’on obtient un salaire ! Ne l’oublions pas !
     »la Suisse importe du chômage de l’UE via la libre circulation des personnes. »
    Dans quelques années tout sera nivelé (niveau de vie, chômage, insécurité, voitures qui brûlent, agression, TVA à 20-25%, etc …) les partisans de l’accord-cadre auront réussi leur coup de mettre le pays à genoux. On pourra l’affirmer, c’était mieux AVANT !
    Avant quoi ? Avant 2015, l’année où Mme Merkel la bolchévik tremblotante (une autre malade qui nous gouverne) a ouvert toute grande les frontières aux hordes d’envahisseurs !!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.