Actualités : Flash critique 6.11.2019. Education, pédagogie: L’arnaque de l’algorithme miracle qui va assurer l’égalité entre des élèves de milieux mêmes très différents (audio, 3′)

Uli Windisch
Rédacteur en chef

 

 

Un exemple d' article de nos médias qui parlent  du sujet sans la moindre interrogation critique alors que la proposition serait destructrice et aurait des conséquences d'une gravité inimaginable  :

20 Minutes, 03 novembre 2019 20:02; Act: 03.11.2019 20:02

Un logiciel pour répartir les élèves dans les classes.

Un institut a mis au point un programme qui garantit l’égalité des chances en mélangeant au mieux les étudiants.

Un algorithme réalise l’alchimie subtile d’une classe harmonieuse.

 

A Zurich, on constate de grandes disparités, selon les endroits, entre les jeunes qui fréquentent l’école. Ainsi, dans les quartiers privilégiés comme Zürichberg, le taux d’enfants allophones (qui parlent une autre langue que le suisse allemand) ou dont les parents ont un faible niveau de formation se situe en dessous de 20%, rapporte la «SonntagsZeitung». Dans d’autres quartiers, ce chiffre peut atteindre 75%. «C’est problématique, parce que la composition sociale des écoles a un effet démontrable sur les performances des élèves», explique Oliver Dlabac.

Pour les plus jeunes

Cet expert du Centre pour la démocratie d’Aarau (ZDA), qui est rattaché à l’uni de Zurich, a mis au point avec d’autres professionnels un algorithme qui permet de mélanger harmonieusement les élèves des classes. Charge ensuite aux commissions scolaires de la ville de Zurich de décider si elles veulent ou non l’utiliser. Ce logiciel fonctionne avec les données d’un recensement effectué dans des classes de la 1re à la 3e année d’étude.

Tests aussi en Suisse romande

Des critères relatifs au trafic, tels que le réseau de trottoirs, de chemins piétons et de passages souterrains, entrent également en considération pour calculer la faisabilité du trajet scolaire. Une fois le logiciel activé, en prenant en compte de nombreux paramètres qu’une personne aurait de la peine à maîtriser, il est possible de composer la meilleure des classes possibles.
Appelé à se développer, l’outil pourrait être utilisé dans le futur à Berne, Bâle, Lausanne et Genève. (ats/jbm)

Un autre article sur le sujet sur LesObservateurs.ch:

Réforme scolaire. Le socialisme, c’est le nivellement par le bas – c’est cela le progressisme!

Uli Windisch, 6.11.2019

6 commentaires

  1. Posté par myrtille le

    Plus la technologie devient performante plus l’être humain devient bête.
    Puis on devient esclave de ces technologies,nous savons plus faire sans…

  2. Posté par Mady le

    @ Antoine,
    Je suis tout à fait d’accord avec vous. Ce sera vraiment le nivellement par le bas dans les écoles publiques et les seuls qui auront une chance ce seront ceux qui peuvent aller dans une école privée. C’est triste et inquiétant !!!! Ce n’est pas cela qui s’appelle « l’égalité des chances »

  3. Posté par kandel le

    Alexandre Soljenitsyne 1978 : Les hommes n’étant pas dotés des mêmes capacités, s’ils sont libres ils ne seront pas égaux, et s’ils sont égaux c’est qu’ils ne sont pas libres.

  4. Posté par Sergio le

    C’est un excellent moyen d’empêcher les plus talentueux de réussir et de noyer la médiocrité dans la masse. Le résultat attendu est non de gommer les disparités, mais de niveler par le bas le système éducatif pour mieux abrutir notre jeunesse et notre culture. Le monde parfait du gauchisme.

  5. Posté par toyet le

    Bof les gosses de riches vont dans les écoles privées bilingues, pendant que les autres apprennent le franglais.

  6. Posté par Antoine le

    Le but non avoué de la gôche qui dirige les départements cantonaux de l’instruction publique est de NIVELER le niveau des élèves et des étudiants.
    Genève : Mme Torracinta (PS)
    Vaud : Mme Amarelle (PS)
    Par nivellement, j’entends nivellement par le BAS !
    Depuis des dizaines d’années le niveau fin de scolarité, apprentissage, etc … baisse !
    Avec l’arrivée de l’IA (Intelligence Artificielle) et des robots, notre société va générer des chômeurs à VIE !
    Selon les estimations, il faudra travailler plus, jusqu’à 66, 68, 70 ans !!
    Actuellement si tu as 45-50 ans tu es déjà considéré comme  »vieux » !!
    Va bosser et tais-toi !
    https://lesobservateurs.ch/2019/11/05/les-suisses-devraient-travailler-plus-pour-financer-assez-de-retraites/

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.