Les Suisses devraient travailler plus pour financer assez de retraites

Rappel : pendant ce temps, 90% des Erythréens se trouvent au social et peuvent paisiblement s'occuper de leurs enfants, sans stress, sans craindre la fin du mois ni avoir peur de se rendre chez le médecin.

**********

L'OCDE estime nécessaire de rallonger la vie active en Suisse. Mais ce serait «catastrophique», selon l'Union syndicale suisse.

[...]

Selon la dernière Étude économique de la Suisse, avec l’arrivée à l’âge de la retraite de la génération du baby-boom (nés entre 1946 et 1964), et l’augmentation de l’espérance de vie, la part des personnes de 65 ans et plus dans la population de ce pays atteindra près d’un tiers d’ici trente ans.

[...]

Tribune de Genève

 

Rappels :

Simonetta Sommaruga veut que la Suisse mette sur pied une opération de secours pour les « réfugiés » des centres de détention libyens.

Sommaruga exclut de renvoyer les Érythréens

Burkhalter refuse de renvoyer les Érythréens: "la Suisse est le pays des droits de l'homme et des Conventions de Genève".

4 commentaires

  1. Posté par Antoine le

    Il y a ceux qui travaillent et génère de la richesse et il y a ceux qui profitent de tout !
    Le revenu et la fortune sont taxés et constituent des sommes colossales !
    Les allocations et aides sont distribuées presque sans compter et arrosent largement des populations NON intégrées et surtout des personnes jeunes dans la force de l’âge.
    Je propose que les allocations soient dégressives ! C’est trop facile d’abuser des services sociaux en Suisse.
    Les règles d’intégration sont à revoir de A à Z !
    L’humain doit rester au centre des préoccupations, mais ne soyons pas naïfs !
    L’être humain quel qu’il soit est faible, si il peut vivre sans travailler il fera tout pour que cette manne tombe dans son escarcelle.
    Certains Érythréens sont en Suisse depuis 10-15ans ou plus et sont toujours sous perfusion financière.
    L’administration a des normes bizarres concernant le niveau d’intégration; par exemple si les enfants de migrants vont à l’école, c’est la preuve que TOUTE la famille est bien intégrée … !!??
    Pour moi, SEULS les enfants sont bien intégrés; les parents vivent aux dépends de la société suisse; vous et moi qui payons (encore) des impôts.
    N’oublions pas que certains Érythréens retournent chez eux pour les vacances, vacances payées par qui ?? NOUS !

  2. Posté par Mivelaz Muriel le

    Mes chers dirigeants,accueillez un réfugié chez vous,à la maison….vous observerez tous les avantages dont ils profitent…ensuite,merci d observer nos aînés ou nos familles,et comparez….C est bien d aider autrui,mais pensez un peu à nos concitoyens !!On ne leur propose pas d appareils dentaires gratuits,lunettes de vue, pas de frais médicaux offerts ….Vous pensez qu ils veulent s intégrer ???Peu font cet effort!!Alors ,faites comme moi,accueillez un migrant,ensuite on pourra échanger nos opinions 🤣

  3. Posté par JeanDa le

    « pour financer assez de retraites » … y compris celles de futurs retraités que sont les « bras cassés » qui nous envahissent ! Cela va faire du monde effectivement …

  4. Posté par Wild le

    les Erythréens sont de petits princes, nés sous de belles étoiles

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.