France : Dans ses lettres au terroriste Salah Abdeslam, Maeva n’a aucune empathie pour les victimes des attentats

Maéva, une jeune habitante du Tarn-et-Garonne correspond depuis plusieurs mois avec le terroriste belge, Salah Abdeslam, impliqué dans les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis. La Dépêche du Midi a pu consulter en exclusivité les courriers de la jeune femme.

[...]

Aucune empathie pour les victimes des attentats

Elle donne également des éléments sur sa vie personnelle comme la région où elle loge. " J’habite dans le sud, vers Toulouse, je ne sais pas si tu connais ou même si tu as peut-être un jour eu l’occasion d’y aller ? "

Tout au long de sa rédaction, elle encourage Salah Abdeslam dans "son épreuve" et lui écrit même pour son anniversaire en lui souhaitant "énormément de bonheur ainsi que de nombreux bienfaits".

À aucun moment, elle ne fait preuve d'empathie envers les 131 victimes tombées sous les balles du commando du 13 novembre 2015.

Ladepeche.fr

Un commentaire

  1. Posté par toni le

    Normal, ces deux la n’ont rien d’humain a par l’aspect.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.